PIC DE POLLUTION À PARIS

Les micmacs de Monsieur Sarkozy et ses copains risquent de tenir les manchettes au détriment d’un autre sujet important : l’épisode de pollution aux particules dont la Ville Lumière est actuellement victime.

Depuis vendredi dernier, on atteint des pics de pollution vraiment inquiétants. Près d’un tiers des régions françaises ont été placées en alerte maximale : le Nord, l’Île de France, l’Ouest et la région Centre et Rhône-Alpes.

Des mesures d’urgence ont déjà été prises, surtout à Paris : l’interdiction des véhicules municipaux qui ne soient pas strictement indispensables, l’évitement des promenades et des activités extérieures pour les plus jeunes, une réduction de la vitesse maximale sur les autoroutes et le périphérique, des itinéraires de contournement de ville pour les camions de plus de 3,5 tonnes, la gratuité des tickets journaliers pour les Vélib’ et les Autolib’.

La région Île de France s’est même déclarée prête à financer les transports en commun gratuits ‘si des mesures de restriction exceptionnelles sont mises en place’. Ce week-end même, de vendredi matin à dimanche soir, cette mesure se réalise.

La situation constitue une piqûre de rappel que le gouvernement ignorera à ses risques et périls.

article_2202-PAR02-POLLUTION

HIGH POLLUTION LEVELS IN PARIS

There’s a danger that the goings-on of Mr Sarkozy and his cronies are grabbing the headlines to the detriment of another important subject: the particulate pollution of which the ‘City of Light’ is currently a victim.

Since last Friday, worringly high levels of pollution have been reached. Almost a third of French regions have been put on maximum alert, the North, the Île de France, the West and the Centre and Rhône-Alpes region.

Emergency measures have been adopted, particularly in Paris: a ban on municipal vehicles which aren’t absolutely essential, avoiding walks and outside activities for the very young, a reduction in the maximum speed limit on motorways and on the Paris ring road, detours avoiding towns for lorries over 3.5 tonnes, free daily use of bike and electric car hire.

The Île de France region has even said that it’s willing to finance free public transport ‘if exceptional restrictions are put in place’. This very weekend, from Friday morning to Sunday evening, this measure is being adopted.

The situation constitutes a wake-up call which the government will ignore at its peril.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :