DEUX JOURS, UNE NUIT

mars 27, 2015

On me demande souvent si je connais des films français qui sont assez faciles à comprendre. J’en ai vu un récemment. Il s’agit de Deux Jours, Une Nuit, réalisé par les frères Dardenne et avec pour vedette Marion Cotillard.

L’intrigue est simple. Sandra rentre à son travail dans une entreprise de fabrication de panneaux solaires après une crise de dépression. Elle trouve que le patron a offert un choix à ses collègues : une prime de 1000 euros chacun et Sandra sera licenciée ou Sandra garde son emploi. Sandra passe le week-end à visiter ses collègues pour les convaincre de voter pour elle. L’absence d’un syndicat pour la représenter est flagrant.

C’est un film qui fait réfléchir. Sandra est mortifiée de devoir mendier de son avenir et l’actrice trouve le ton juste. Son interprétation est un tour de force qui a bien mérité sa nomination pour meilleure actrice aux Oscars.

Le dialogue n’est pas sans arrêt et Marion Cotillard articule bien. L’histoire se déroule en Belgique et j’ai repéré un seul belgicisme : septante-cinq au lieu de soixante-quinze. Peut-être il y en avait d’autres ?

Si vous avez vu le film, partagez vos impressions en faisant un commentaire en bas de l’article.

Pour voir la bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19544790&cfilm=219102.html

Mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

2 Jours

TWO DAYS, ONE NIGHT

I’m often asked if I know any French films which are quite easy to understand. I saw one recently. It was ‘Two Days, One Night’, directed by the Dardenne brothers and starring Marion Cotillard.

The plot is simple. Sandra goes back to work in a solar panel factory after a bout of depression. She finds that the boss has offered her workmates a choice: a 1000 euro bonus for each of them and Sandra will be let go or Sandra keeps her job. Sandra psends the weekend visiting her co-workers to persuade them to vote for her. A trade union is conspicuous by its absence.

It’s a thought-provoking film. Sandra is mortified to have to beg for her future and the actress strikes just the right note. Her performance is a tour de force which was worthy of its Oscar nomination for best actress.

The dialogue is not non-stop and Marion Cotillard enunciates clearly. The story takes place in Belgium and I did notice one Belgicism: ‘septante-cinq’ instead of ‘soixante-quinze’, Maybe there were more?

If you’ve seen the film, do share your views by making a comment at the bottom of the article.

To see the trailer: http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19544790&cfilm=219102.html

My website : www.saliannefrenchfocus.com


QUEL AVENIR POUR CHARLIE?

mars 24, 2015

Soyez honnête : aviez-vous déjà entendu parler de Charlie Hebdo avant le 7 janvier ? Curieusement, l’hebdo satirique était le sujet de mon tout premier article de blog le 26 septembre 2012, quand Charlie tenait les manchettes à cause de ses caricatures controversées. (voir archive)

Désormais mondialement connus, les onze salariés de la rédaction décimée demandent que tous les collaborateurs deviennent actionnaires du journal à parts égaux. Prime de risque peut-être. L’hebdo qui était au bord de la faillite a recueilli près de 30 millions d’euros depuis l’attaque et son tirage est monté en flèche. Ils ont vendu 7 millions d’exemplaires du numéro des survivants, tandis que le tirage normal était de 30 000.

Actuellement le magazine est détenu à 40% par les parents de Charb, une des victimes de la tuerie, à 40% par Riss, blessé le 7 janvier mais survivant et devenu le nouveau directeur, et à 20% par Eric Portheault, co-gérant.

Entretemps, la place de la République à Paris, avec ses statues, allégories de la Liberté, l’Égalité et la Fraternité, est devenue un lieu de pèlerinage pour ceux qui veulent rendre hommage aux victimes et un collectif s’est créé pour le protéger. À Angoulême, siège de la bande dessinée, une place a déjà été rebaptisée Place Charlie.

Mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

charlie hebdo 2

Pour l’agrandir, cliquer sur la photo

WHAT’S THE FUTURE FOR CHARLIE ?

Be honest: had you heard of Charlie Hebdo before the seventh of January? Oddly enough, the satirical magazine was the subject of my first ever blog post on 26 September 2012, when Charlie was in the news because of its controversial cartoons. (see archive)

World-famous from then on, the eleven members of staff of the decimated editorial team are asking that all co-workers become equal shareholders in the paper. Danger money perhaps. The weekly, which was on the edge of bankruptcy, has made nearly 30 million euros since the attack and its circulation has shot up. They sold 7 million copies of the ‘survivors’ issue, whereas the normal figure was 30 000.

Currently 40% of shares in the magazine are held by Charb’s parents, Charb being one of the victims of the massacre, 40% by Riss, injured on the seventh of January, but surviving and now the new director, and 20% by Eric Portheault, co-manager.

Meanwhile, Paris’s place de la République, with its allegorical statues of Freedom, Equality and Brotherhood, has become a place of pilgrimage for people who want to pay hommage to the victims and a group has come together to look after it. In Angoulême, home of cartoons, a square has already been renamed ‘Place Charlie’.

My website: www.saliannefrenchfocus.com


TOP GEAR TRAVERSE LA MANCHE

mars 20, 2015

Même si vous n’êtes pas passionné de voitures, vous connaissez sans doute l’émission phare de la BBC Top Gear. L’émission déjantée, doublée en français, a déjà cartonné sur RMC avec 400 000 de téléspectateurs. Depuis mercredi, les enthousiastes français de l’automobile peuvent regarder une nouvelle version française de l’émission à succès.

L’équipe d’animateurs de ce clone français se compose du comédien Philippe Lellouche, du pilote Bruce Jouanny et du journo Yann Larret alias Le Tone. Ils auront fort à faire, mais RMC attend en toute certitude qu’ils vont faire un tabac. Espérons qu’ils ne vont pas aller jusqu’à envoyer des coups de poing en direction du producteur.

On attend qu’ils chahutent les voitures et qu’ils s’interdisent le politiquement correct, comme leurs homologues anglais. À noter que, en novembre dernier, deux vedettes de la mouture anglaise ont été arrêtées pour excès de vitesse sur une autoroute française, écopant d’une interdiction de trois mois de conduire sur le territoire.

Mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

PORTUGAL JAN FEB 2014 071

TOP GEAR CROSSES THE CHANNEL

Even if you’re not mad about cars, you probably know the BBC’s flagship programme ‘Top Gear’. The offbeat programme, dubbed into French, has already been a big success on RMC with 400,000 viewers. Since Wednesday, French car fans can see a new French version of the hit show.

The team of presenters for this French clone consists of actor Philippe Lellouche, racing car driver Bruce Jouanny and the journalist Yann Larret aka ‘Le Tone’. It’s a hard act to follow, but RMC is fully expecting them to make a big splash. Let’s hope they don’t go so far as to throw a punch at the producer.

People are expecting them to slag off cars and to refrain from political correctness, like their English counterparts. Note that, last November, two stars of the English version were arrested for breaking the speed limit on a French motorway, copping a three-month driving ban on French roads.

My website: www.saliannefrenchfocus.com


QUELLE CATASTROPHE!

mars 17, 2015

Une prophétie autoréalisatrice ? Pas totalement, cette émission présentée par Robert Peston vendredi soir sur BBC2, mais une occasion ratée quand même.

Peston a réussi à nous montrer une autre France, une France en désaccord avec celle de nos vacances estivales : Hayange, l’ancien centre de la sidérurgie lorraine, privée de ses usines, avec un taux de chômage très élevé, et où on a élu un maire du Front National (au fait,  par la suite, déclaré inéligible à cause d’irrégularités dans ses comptes de campagne).

Son interview avec Marine le Pen n’était pas approfondie. Cependant, elle s’est montrée compétente, répondant au pied levé d’une manière raisonnée et énergique. Peston a constaté que si le Front National arrive au pouvoir et si la France sort de l’Union européenne, il y aurait de graves conséquences pour le Royaume-Uni. Mais, à ma grande déception, il n’a pas expliqué quelles seraient ces conséquences.

Un divertissement léger et agréable mais, malheureusement, superficiel. La plus grande surprise était que Robert Peston semblait parler assez bien français. Chapeau !

Avez-vous vu l’émission ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ? Si vous l’avez ratée, elle est disponible sur BBC iplayer.

Quelle Catastrophe! France with Robert Peston

Robert Peston, imitant Jean-Paul Belmondo dans sa Citroën DS

WHAT A CATASTROPHE !

A self-fulfilling prophecy ? Not completely, this programme presented by Robert Peston on Friday evening on BBC2, but a missed opportunity all the same.

Peston succeeding in showing us a different France, a France at odds with the one we know from our summer holidays: Hayange, the former centre of the French steel-making industry, deprived  of its factories, with a very high unemployment rate, and where a Front National mayor was elected (by the way, he was subsequently declared ineligible because of irregularities in his campaign accounts).

His interview with Marine le Pen was not in-depth. However, she showed herself to be competent, responding instantly in a sensible and forceful way.

Peston stated that if the Front National comes to power and if France leaves the European Union, there would be serious consequences for the United Kingdom. But, disappointingly, he didn’t explain what these consequences would be.

Light and enjoyable entertainment, but ,unfortunately, superficial. The biggest surprise was that Robert Peston seemed to speak quite good French. Good on him!

Did you see the programme? What did you think? If you missed it, it’s available  on BBCiplayer.


UN CRAN DE TROP?

mars 13, 2015

Pour améliorer la sécurité routière, le gouvernement français propose plusieurs mesures, dont l’une risque de transformer définitivement la campagne française.

Si vous avez déjà traversé la France en voiture ou en car, vous avez sans doute remarqué les lignes de platanes et de peupliers le long des routes. La présence de ces arbres d’alignement remonte à loin, parfois même au XIXe siècle.

Sans fournir de statistiques, le ministère de l’Intérieur, soutenu par beaucoup d’élus locaux, semble convaincu que l’abattage des arbres réduirait le taux de mortalité sur les routes. La vitesse de conduite n’a aucune responsabilité et la beauté et l’écologie ne comptent pour rien.

Mais Chantal Pradines, experte auprès du Conseil de l’Europe sur les questions de paysage, n’est pas d’accord. Elle constate un effet positif des arbres pour la sécurité routière à cause de leur capacité de signaler des virages etc. et à rendre la vitesse plus perceptible. La véritable raison pour ce sacrilège est peut-être que ça permettrait l’installation de fibres optiques le long des routes.

Que pensez-vous ? Aimez-vous ces routes bordées d’arbres ? Voudriez-vous voir disparaître ces arbres, parfois centenaires ?

Driving-on-a-tree-lined-r-001

A BRIDGE TOO FAR?

In order to improve road safety, the French government is proposing several measures, including one which threatens to transform the French countryside for ever.

If you’ve already travelled through France by car or coach, you will doubtless have noticed the lines of plane and poplar trees alongside the roads. The presence of these rows of trees goes back a long way, sometimes even to the nineteenth century.

Without providing any statistics, the Home Office, with the support of many local representatives, seems to be convinced that cutting down the trees would reduce the number of road deaths. Speed of driving is in no way responsible and beauty and ecology don’t count for anything.

But Chantal Pradines, a landscape specialist with the Council of Europe, doesn’t agree. She notices the positive effect of trees on road safety because of their ability to indicate bends etc. and to make speed more perceptible. Perhaps the real reason for this sacrilege is that it will facilitate the installation of fibre optics along the roads.

What do you think?Do you like these tree-lined roads? Would you want to see these trees, some of them a hundred years old, disappear?


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 589 autres abonnés