LA BRIGADE DE LUTTE CONTRE LES INCIVILITÉS

novembre 27, 2016

Elle est entrée en fonction dans les rues de Paris au mois de septembre. Sa mission? De traquer et verbaliser toutes les nuisances du quotidien. Des déjections canines aux mégots par terre, des pipis contre le mur aux nuisances sonores, tout ça apporte de l’eau à leur moulin. On écope d’une amende de 68 euros si on vous attrape en train de jeter un mégot par terre.

Selon Le Parisien, à terme, cette nouvelle unité doit compter 1.800 “brigadiers”. Mais d’après un reporter du Guardian, le lancement de cette nouvelle force opérationnelle était plutôt un pétard mouillé: le journaliste n’a pas réussi à repérer un seul brigadier en train de battre le pavé.

On estime que les balayeurs ramassent 350 tonnes de mégots des trottoirs de Paris chaque année, mais les touristes se plaignent toujours d’une ville extrêmement sale.

Mission impossible? Dissuader les incivilités est une tâche ingrate, mais on ne peut pas leur reprocher d’essayer.

THE ANTI-ANTI SOCIAL BEHAVIOUR SQUAD

The squad started work in the streets of Paris during September. Its mission? To hunt down and fine people for all everyday incivilities. From dog mess to cigarette butts on the ground, from urinating against a wall to noise pollution, everything is grist to their mill. You cop a fine of 68 euros if you’re caught throwing a cigarette butt on the ground.

According to Le Parisien newspaper, long term the new unit should have 1800 members. But in the opinion of a Guardian reporter, the launch of this new task force was rather a damp squib: the journalist didn’t manage to spot a single member of the team pounding the beat.

It’s estimated that street cleaners collect 350 tons of cigarette butts from the pavements of Paris every year, but tourists still complain about the extremely dirty city.

Mission impossible? Dissuading people from anti social behaviour is a thankless task, but you can’t blame them for trying.


UNE HISTOIRE RÉCONFORTANTE

novembre 21, 2016

Ce matin j’ai lu dans le Nouvel Obs une histoire vraie qui réchauffe le coeur. Il s’agit du parcours d’un jeune Camerounais sans papiers, Williams Kemadjou Tchatchoua, qui vient d’être nommé meilleur ouvrier de Bretagne.

Williams raconte sa vie au Cameroun, où il a dû quitter l’école à 11 ans pour se rabattre sur des petits boulots à la sauvette. À l’âge de 16 ans, il a quitté le Cameroun pour traverser l’Afrique pour tenter de gagner la France, un périple long et difficile, en passant par le Nigeria, le Niger, l’Algérie, le Maroc et l’Espagne.

En novembre 2014 il a passé deux semaines à Paris où il dormait dans la rue et se rendait aux Restos du Coeur pour survivre. Monté dans un train au hasard, il s’est retrouvé en Bretagne où il a été placé dans une famille d’accueil à Bourg-Blanc dans le Finistère. Il s’est inscrit en CAP en métallerie serrurerie et a fini par participer au concours régional des Olympiades des métiers. L’année prochaine il ira au concours national à Bordeaux.

Je vous recommande vivement de lire ce récit véridique qui témoigne du courage et du talent de ce jeune homme et aussi de la gentillesse et du soutien des individus et associations qui l’ont aidé au cours de ce parcours qui résume le summum du XXIe siècle. Cependant, l’histoire n’est pas encore terminée: le jeune homme espère recevoir prochainement son titre de séjour pour régulariser sa situation. Croisons les doigts.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1612239-camerounais-j-ai-ete-elu-meilleur-ouvrier-de-bretagne-j-espere-avoir-enfin-mes-papiers.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20161121

Lecture complémentaire dans l’archive: mon article du 28 novembre 2012 intitulé Les Restos du Coeur

A HEART-WARMING STORY

This morning I read a heart-warming true story in the ‘Nouvel Obs’. It’s about the journey of a young man from Cameroon without papers, Williams Kemadjou Tchatchoua, who has just been nominated Brittany’s best worker.

Williams tells of his life in Cameroon, where he had to leave school at 11 to fall back on working unlicensed as a street trader. At the age of 16, he left Cameroon to cross Africa in an attempt to reach France, a long and difficult journey, passing through Nigeria, Niger, Algeria Morocco and Spain.

In November 2014 he spent two weeks in Paris where he slept rough and went to ‘Restos du Coeur’ in order to survive. Having boarded a trainat random, he fetched up in Brittany where he was placed in a host family at Bourg-Blanc in Finistère. He enrolled on a CAP course (Certificat d’aptitude professionnelle) in metallurgy and locksmithery and ended up taking part in the regional competitions of the trades Olympiad. Next year he’ll be going to the national competition in Bordeaux.

I highly recommend reading this true life story which shows the courage and talent of this young man and the kindness and support of people and charities who helped him along this path which sums up the best of the 21st century. However, the story isn’t over yet: the young man is still to receive his residence permit to regularise his situation. Let’s keep our fingers crossed.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1612239-camerounais-j-ai-ete-elu-meilleur-ouvrier-de-bretagne-j-espere-avoir-enfin-mes-papiers.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20161121

Further reading in the archive: my blog post dated 28 November 2012 ‘Les Restos du Coeur’ (Restaurants of the Heart)


IL NE FAUT PAS JOUER AVEC LE FEU

novembre 14, 2016

La vente à la bougie, aussi appelée la vente à la chandelle, est une espèce de vente aux enchères, surtout employée pour l’immobilier. Après la consommation de deux petites bougies (en général chaque bougie dure entre 15 et 30 secondes), l’enchère est finie et le bien est vendu au dernier enchérisseur.

Les ventes immobilières à la bougie, qui datent du XVe siècle, sont organisées par des notaires. De nos jours, un chronomètre remplace parfois les bougies. Des annonces se trouvent sur des sites Internet, dans des magazines spécialisés ou dans les grands quotidiens.

Il faut marcher à pas comptés, si vous décidez d’entrer en jeu à une vente à la bougie. Il vous faut les nerfs solides. Quand une bougie est allumée, c’est le silence dans la salle de ventes. Si les enchères grimpent, le notaire allume des mèches de suite. Attention à ce que la gravité du moment ne vous encourage pas à surenchérir.

Contrairement à une vente “normale”, il n’y a pas de délai de réflexion de sept jours pour l’acquéreur. Aussi, il n’y a pas de clause suspensive d’obtention de prêt, donc il est indispensable d’avoir le financement déjà en place au moment de la vente.

Chaque troisième dimanche de novembre, une vente de vin à la bougie se déroule aux Hospices de Beaune en Bourgogne. C’est le millésime de l’année en cours qui est vendu, c’est-à-dire le vin qui vient tout juste d’être vinifié dans la cuverie du domaine des Hospices. C’est devenue la plus célèbre vente vinicole de charité au monde et fait partie des “Trois Glorieuses”, un grand week-end de fête populaire en Bourgogne.

DON’T PLAY WITH FIRE

The “vente à la bougie” (candle sale), also known as the “vente à la chandelle” (candle sale), is a kind of auction sale, particularly common for house sales. When two small candles have burnt out (generally each candle lasts between 15 and 30 seconds), the bidding has finished and the property is sold to the final bidder.

Property “candle sales”, which go back to the fifteenth century, are arranged by solicitors. These days, a stopwatch sometimes replaces the candles. Adverts can be found on Internet sites, in specialist magazines or in the main daily newspapers.

You have to tread carefully if you get involved in a candle sale. You need strong nerves. When a candle is lit, there’s silence in the sale room. If the bids go up, the solicitor lights one candle after the other. Be careful that the gravity of the moment doesn’t encourage you to overbid.

Unlike a “normal” sale, there’s no 7-day cooling-off period for the buyer. Also, there’s no clause allowing you to suspend the purchase in order to get a loan, so it’s essential to have the finance already in place at the time of the sale.

Every third Sunday in November, a wine “candle sale” takes place at the Hospices de Beaune in Burgundy. It’s the current year’s vintage which is sold, i.e. the wine which has just been made in the winery of the Hospices estate. This has become the most famous charity wine sale in the world and is part of the “three glorious days”, a weekend of festivities in Burgundy.


LES NOUVEAUX TRAINS EUROSTAR

novembre 7, 2016

Peut-être avez-vous déjà voyagé dans un des tout nouveaux trains qui entrent progressivement en circulation sur la liaison Paris-Londres?

Les trains e300 sont les trains classiques d’Eurostar de 18 wagons, remis à neuf avec de nouveaux intérieurs. Le nom fait allusion à sa vitesse maximale de 300 km/h. Parmi ses caractéristiques essentielles: le Wi-fi gratuit dans toutes les classes, des prises de courant à chaque siège et, en première classe, des prises USB. Si vous préférez un wagon sans connectivité, vous n’avez pas de chance, ça n’existe pas!

Les 17 trains e320 sont de tout nouveaux trains, spécialement construits par Siemens pour Eurostar. Ils ont plus de place pour ranger les bagages, des tables à langer dans toutes les toilettes et deux cafés-bar classes. Les lignes épurées, les couleurs élégantes, l’intérieur chic et un ensemble de fonctionnalités respectueuses de l’environnement vont vous séduire.

Sur Eurostar on peut se connecter, on peut même se faire une toile sous la Manche. C’est la façon la plus relaxante de commencer vos vacances. C’est aussi l’endroit idéal pour entamer une conversation avec un(e) Français(e) et qui sait, ça pourrait être le début d’une grande amitié ou même d’une liaison amoureuse. Allez y, réservez votre place aujourd’hui!

Si vous avez des expériences Eurostar à nous raconter, n’hésitez pas à faire un commentaire.

THE NEW EUROSTAR TRAINS

Maybe you’ve already travelled on one of the brand-new trains which are progressively coming into circulation on the Paris-London route?

The e300 trains are the classic Eurostar trains with 18 coaches refurbished with new interiors. The name refers to the maximum speed of 300 km/hour. Amongst its main features: free Wi-fi in all classes, power points at each seat and, in first class, USB sockets. If you prefer a quiet coach, you’re out of luck, they don’t exist!

The 17 e320 trains are brand-new, specially built by Siemens for Eurostar. There’s more room to stow your luggage, there are baby changing tables in all the toilets and two swish cafés-bars. The uncluttered lines, the elegant colours, the smart interior and various eco-friendly features are sure to appeal.

On Eurostar you can go on line, you can even treat yourself to a film under the Channel. It’s the most relaxing way to start your holiday. It’s also the ideal place to strike up a conversation with a French person and, who knows, it could be the start of a beautiful friendship, or even a love affair. Go on, book your seat today!

If you have any Eurostar experiences to recount, don’t hesitate to leave a comment.

 


LE PRIX D’UN PAIN AU CHOCOLAT

octobre 31, 2016

Les politiques semblent se spécialiser dans l’art de faire des boulettes et de passer pour des cons. Dans mon article de la semaine dernière j’ai fait allusion à l’ignorance de Nicolas Sarkozy en matière du site Internet incontournable Le Bon Coin.

Cette semaine, c’était au tour de Jean-François Copé, lui aussi prétendant au leadership du parti de la droite Les Républicains. Il a commis un impair avec ce que les médias ont pris un malin plaisir à appeler un “moment Marie-Antoinette”. Interviewé sur Europe 1, il a largement sous-estimé le prix d’un pain au chocolat. L’ancien ministre des Finances pensait pouvoir acheter cette viennoiserie pour la somme de 10 ou 15 centimes, tandis que vous auriez de la chance de trouver une boulangerie n’importe où en France où ils sont en vente à moins d’un euro.

Cette connerie était un symbole de la déconnexion de l’élite dirigeante par rapport au quotidien du citoyen ordinaire. Tout le monde se moque de lui en référence à la reine de France qui aurait lâché la remarque imprudente “Ils n’ont pas de pain? Qu’ils mangent de la brioche!” Ses efforts de se dégager de l’affaire en notant que “ça fait grossir” n’ont pas été bien reçus non plus.

Suite à cette grosse bourde, les journalistes sont partis avec beaucoup d’enthousiasme à la recherche de pains au chocolat pas chers (il paraît que l’on peut en trouver dans certains supermarchés si on est prêt à en acheter une dizaine), de ce qui est disponible à 15 centimes (une photocopie, un sac en plastique etc.) ou bien de trouver le meilleur pain au chocolat de Paris.

Monsieur Copé s’est rendu ridicule, mais le public a bien rigolé. À noter que, dans certains milieux, les pains au chocolat s’appellent des chocolatines.

THE PRICE OF A PAIN AU CHOCOLAT

Politicians seem to specialise in the art of dropping clangers and looking like idiots. In my article last week, I mentioned Nicolas Sarkozy never having heard of the popular website “Le Bon Coin”.

This week, it was Jean-François Copé’s turn, another candidate for the leadership of the right wing party “The Republicans”. He made a blunder with what the media are delighting in calling a “Marie Antoinette moment”. Interviewed on “Europe 1” he grossly under-estimated the prix of a chocolate croissant. The former finance minister thought he could buy this pastry for the sum of 10 or 15 centimes, whereas you’d be lucky to find a bakery anywhere in France where they’re on sale at less than a euro.

This gaffe was a symbol of how out of touch the governing elite is with the daily life of the man in the street. Everyone is making fun of him, referring to the French queen who is said to have uttered the unguarded remark “They haven’t got any bread? Let them eat cake!” His efforts to extricate himself by pointing out that “they’re fattening” didn’t go down well either.

Following this huge blunder, journalists have enthusiastically been tracking down cheap chocolate croissants (it seems that you can find them in certain supermarkets if you’re prepared to buy a bag of ten), finding out what you can buy for 15 centimes (a photocopy, a plastic bag etc.) or finding the best chocolate croissant in Paris.

Mr Copé made a fool of himself, but the public had a good laugh. Note that, in certain quarters, pains au chocolat are known as “chocolatines”.