L’ARROSEUR ARROSÉ

avril 15, 2019

On a beaucoup parlé récemment de ce braconnier tué par un éléphant et mangé par des lions en Afrique du sud. Il essayait de s’en prendre à un rhinocéros dans le parc national Kruger. Il a payé très cher pour cette attaque, on n’a retrouvé qu’un crâne et un pantalon.

Ça me rappelle l’expression française l’arroseur arrosé. Vous le connaissez peut-être?

L’expression a son origine dans le tout premier film humoristique des frères Lumière, tourné en 1895. Le film en noir et blanc montre un garçon qui fait une farce à un jardinier en mettant le pied sur le tuyau d’arrosage. Le jardinier pense que le tuyau est bouché et regarde le bec, à la suite de quoi le garçon retire son pied et le jardinier est arrosé. Le jardinier court après le garçon, l’attrape, lui donne une fessée et l’arrose à son tour.

Pour voir le film (qui ne dure que 45 secondes) : https://www.youtube.com/watch?v=UlbiNuT7EDI

THE BITER BIT

There’s been a lot of talk recently about the poacher killed by an elephant and eaten by lions in South Africa. He was after a rhinoceros in the Kruger national park. He paid dearly for this attack, only a skull and a pair of trousers were found.

It reminds me of the French expression “l’arroseur arrosé”. Maybe you know it?

The expression comes from the first ever comedy film by the Lumière brothers, made in 1895. The black and white film shows a boy playing a practical joke on a gardener by putting his foot on the hosepipe. The gardener thinks the hose is blocked and looks down the spout, whereupon the boy removes his foot and the gardener gets sprayed. The gardener chases the boy, catches him, spanks him and sprays him in turn.

To see the film (which only lasts 45 seconds) : https://www.youtube.com/watch?v=UlbiNuT7EDI

Publicités

LA CÉLÉBRITÉ N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT

avril 8, 2019

Il paraît que, même à l’âge de pierre, il y avait ceux qui étaient idolâtrés par les autres. À travers les siècles, on admirait nos idoles pour leur force, leur beauté, leurs compétences. Un mantra souvent répété: les jeunes ont besoin de modèles.

Même si vous le désavouez, la célébrité fait partie de notre quotidien. Qui ne connaît pas les vedettes de cinéma, les superstars de la musique populaire, les grands sportifs? Les magazines people et les potins continuent d’être populaires – après tout, les stars font vendre! On doit l’avouer, on est accros à la célébrité.

Mais les célébrités d’Internet sont tout autre chose. Par le seul intermédiaire de cette technologie relativement moderne, quelqu’un qui tourne des vidéos Youtube dans sa chambre peut connaître un succès instantané avec des millions d’abonnés.

La recherche a montré un changement des aspirations des jeunes. Au lieu de vouloir devenir conducteur de train ou astronaute, ou même acteur ou star de la pop, certains ados ne désirent qu’une seule chose: devenir célèbre. La téléréalité, le télé-crochet, peut-être la politique, peu importe. Ce qui compte est d’être connu. Mais où va-t-on trouver nos médecins, infirmières, enseignants …?

CELEBRITY’S NOT WHAT IT USED TO BE

It seems that, even in the stone age, there were people who were idolised by others. Through the ages, we admired our idols for their strength, their beauty, their skills. An oft-repeated mantra: young people need role models.

Even if you reject it, celebrity is part of our everyday lives. Who doesn’t know film stars, pop music superstars, great sportspeople. Celebrity magazines and gossip continue to be popular – after all, stars sell! We’ have to admit it, we’re celebrityholics.

But Internet celebs are a whole different ball game. Simply thanks to this relatively modern technology, someone who makes Youtube videos in their bedroom can become an overnight success with millions of followers.

Research has shown a shift in young people’s aspirations. Instead of wanting to be a train driver or an astronaut, or even an actor or pop star, some teenagers only want one thing: to be famous. Reality TV, talent shows, perhaps politics, whatever. What counts is being well-known. But where are we going to find our doctors, nurses, teachers …?


À VOS PLACARDS!

avril 1, 2019

« Vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les autres aspects de votre vie » dit Marie Kondo, la papesse japonaise du rangement dans son best-seller La Magie du Rangement.

Autrefois, on parlait souvent du grand nettoyage à ce moment de l’année. De nos jours, le désencombrement fait fureur. Mettre de l’ordre dans votre maison boosterait le moral. Le contentement qui résulte d’un grand rangement vaut bien la peine. Et, admettons-le, dans notre société consumériste, la plupart d’entre nous avons trop d’affaires.

Que faut-il faire des objets dont on se débarrasse? S’ils sont en bonne condition, on peut les mettre sur e-bay et se faire des soussous. Vous préférez participer à un vide-greniers? La “saison” commence dès le mois d’avril. Ou peut-être vous préférez en faire un don à une boutique caritative?

Vous trouvez l’idée rebutant et hésitez à commencer une tâche aussi herculéenne?

Sur Youtube, Élodie Wery donne 5 conseils avant de commencer le désencombrement de votre maison: https://www.youtube.com/watch?v=Mb9ZSLRGB_0 Ça va peut-être vous encourager à vous y mettre. À vos marques, prêts? partez!

TO YOUR CUPBOARDS!

Living in a tidy house has a positive influence on all the other aspects of your life” says Marie Kondo, the Japanese high priestess of tidying up in her best-selling book “The Magic of Tidying up”.

In the past, people often talked about spring cleaning at this time of year. Nowadays, decluttering is all the rage. Reorganising your house is said to cheer you up. The feeling of satisfaction you get from a big tidying up is well worth it. And, let’s face it, in our consumer society, most of us have got too much stuff.

What should you do with the things you’re getting rid of? If they’re in good condition, you can put them on e-bay and make yourself a bit of cash. Would you rather go to a car boot sale? The “season” begins right at the beginning of April. Or perhaps you prefer to donate them to a charity shop?

Do you find the idea offputting and hesitate to get started on such a Herculean task? On Youtube, Élodie Wery gives 5 pieces of advice before you start decluttering your house: https://www.youtube.com/watch?v=Mb9ZSLRGB_0 Perhaps this will encourage you to get down to it. On your marks, get set, go!


APÉRO OU PETIT DÉJ AUX HEURES DE JOUR?

mars 25, 2019

La question du changement d’heure biannuel (c’est-à-dire heure d’été / heure d’hiver) date de Mathusalem. C’est une idée suggérée par Benjamin Franklin en 1784. L’esprit universel américain y voyait une façon efficace de réaliser de substantielles économies de bougies.

Cette mesure avait été adoptée en France au milieu de la première guerre mondiale en 1916 . En 1940, les nazis ont imposé ‘l’heure allemande’ à la zone occupée (ensuite abandonnée en 1945), mais la France libre au sud a gardé le décalage.

À la suite du choc pétrolier de 1973, le changement d’heure a été remis en place en France en 1976, essentiellement pour économiser l’énergie.

Mais maintenant c’est le moment de choisir. L’Union Européenne a décidé d’abolir le changement d’heure mais laquelle choisir: l’heure d’été ou l’heure d’hiver? On laisse la liberté aux pays de choisir, mais s’ils ne se concertent pas, surtout chez les pays frontaliers, on risque pas mal de confusion. Surtout au Royaume-Uni qui n’a pas l’intention d’abandonner le changement d’heure, mais avec le Brexit on pourrait voir un décalage entre l’Irlande du Nord et l’Irlande.

De toute façon, n’oubliez pas d’avancer vos montres samedi. J’espère que votre horloge biologique va se réajuster rapidement.

APERITIF OR BREAKFAST IN DAYLIGHT?

The question of the twice yearly time change (i.e. summer time / winter time) is as old as the hills. It’s an idea suggested by Benjamin Franklin in 1784. The American polymath saw it as an effective way of making substantial savings on candles.

The measure was adopted in France in the middle of the first world war in 1916. In 1940, the Nazis imposed ‘German time’ in the occupied zone (abandoned in 1945), but free France in the south maintained the time difference.

Following the oil crisis of 1973, the time change was reinstated in France in 1976, basically in order to save energy.

But now it’s time to make a choice. The European Union has decided to abolish the time change, but which time to choose: summer time or winter time? Countries are allowed to make up their own minds, but if they aren’t aligned, particularly border countries, there’s a risk of quite a bit of confusion. Particularly in the UK which doesn’t intend to abolish the time change, but with Brexit, we might see a time difference between Northern Ireland and Ireland.

In any event, don’t forget to put your clocks forward on Saturday. I hope your body clock will quickly readjust.


LES MUSICIENS DU MÉTRO

mars 18, 2019

Deux fois par an depuis 1997 des auditions se déroulent devant un jury composé de salariés de la RATP* et d’usagers du réseau. Le prix? Une accréditation pour jouer dans les couloirs du métro parisien. Ainsi l’Espace Métro Accords (EMA) permet à des artistes triés sur le volet, souvent de grands talents qui s’ignorent, à démarrer dans une industrie férocement compétitive. Un coup de pouce très prisé, on le comprend.

Le fait de passer par un casting assure une certaine qualité et diversité de styles. Ces musiciens ne sont pas des mendiants, même si au début on les voyait comme une espèce de clochards. Aujourd’hui, ils sont bien mieux perçus et les aggressions sont peu fréquentes. Ils ont même leur propre Association des Musiciens du Métro, indépendante de l’EMA.

Un artiste fait partie du décor depuis douze ans et personne n’oserait piquer sa place dans le dédale des couloirs interminables de la station de métro Châtelet-les-Halles. Il s’agit de l’auteur-compositeur-interprète Vanupié qui s’est fait connaître grâce à ses prestations dans le métro. Il a enregistré trois albums, s’est produit au grand théâtre Bataclan et tourne à une moyenne de 100 concerts en salle par an. Pas question de délaisser le métro, la meilleure salle de répétition qu’un musicien puisse rêver. Il continue à essayer son nouveau répertoire sur ses fidèles souterraines.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY

* Régie Autonome des Transports Parisiens

UNDERGROUND MUSICIANS

Twice a year since 1997, auditions have been taking place in front of a jury of RATP (Paris transport authority) employees and network users. The prize? A licence to perform in the corridors of the Paris underground. This is how l’Espace Métro Accords (EMA) allows hand-picked artists, often very talented unknowns, to kickstart their careers in a cutthroat industry. Understandably a very sought after leg-up.

Having to get through an audition ensures a certain quality and diversity of style. These musicians are not beggars, even though at the start they were viewed as a kind of tramp.These days they have a much better reputation and assaults are rare. They even have their own Association of Métro Musicians, independent of the EMA.

One artist has been part of the furniture for twelve years and nobody would dare to pinch his place in the maze of interminable corridors of the Châtelet-les-Halles métro station. It’s the singer songwriter Vanupié who has made his name thanks to his performances in the underground. He has recorded three albums, has performed at the big Bataclan theatre and goes on tour with an average of 100 indoor concerts per year. No way will he abandon the métro, the best rehearsal room any musician could dream of. He continues to try out his new repertoire on his underground regulars.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY