L’ARTISTE CHIRURGIEN DES RUES LYONNAISES

septembre 26, 2022

De la place du petit village de Tréclun de la semaine dernière allons aux rues de la grande ville de Lyon. Quelqu’un travaille la nuit pour ne pas être dérangé. Selon son site web, il est raccommodeur de bitume, poète de trottoir, chirurgien de macadam.

Cet artiste de rue marque son empreinte dans la ville rhodanienne depuis six ans. Il rafistole les nids-de-poule de mosaïques multicolores aux motifs géométriques qui ressemblent presque à des restes archéologiques. Elles portent souvent sa signature: une truelle et son nom: Ememem.

Pour lui, l’anonymat est important. Il préfère rester mystérieux et fuir les interactions sociales. À cet égard, on le compare inévitablement à Banksy. Il se consacre à plein temps à son activité, en utilisant des carreaux de mosaïque issus de dons de matières par des revendeurs et des particuliers.

Le flacking est le mot qu’Ememem a donné à ses petites oeuvres d’art attirantes, un jeu de mots sur le mot “flaque”. Ça existe dans d’autres grandes villes partout dans le monde, mais c’est à Lyon que l’on trouve un véritable engouement pour ce moyen d’expression artistique. L’accueil chaleureux des passants à chaque nouvelle oeuvre indique sa popularité.

Quelque chose à redire? Au lieu de vous fouler la cheville dans un trou, vous vous arrêtez un moment pour admirer son flacking et votre journée est rendue plus belle. Aime, aime, aime ……

THE SURGEON ARTIST OF LYON’S STREETS

From last week’s little village of Tréclun let’s go to the streets of the city of Lyon. Someone is working at night to avoid being disturbed. According to his website, he’s a repairer of ashphalt, a pavement poet, a macadam surgeon.

This street artist has been making his mark in the city on the Rhône for six years. He fills in potholes with multicoloured mosaics in geometric patterns which look almost like archaeological remains. They often carry his signature: a trowel and his name: Ememem.

Anonymity is important for him. He prefers to remain mysterious and to avoid social interaction. In this respect, he’s inevitably compared to Banksy. He works full-time on this activity, using mosaic tiles donated by retailers or individuals.

Flacking” is the name Ememem has given to these eye-catching little works of art, a pun on the French word “flaque” (puddle). It exists in other large towns all around the world, but it’s in Lyon that you find a real passion for this artform. The warm welcome of passers-by for each new work is a sign of his popularity.

What’s not to like? Instead of turning your ankle in a hole, you stop for a moment to admire his “flacking” and your day is made more beautiful. Like, like, like (Ememem).


LE SYSTÈME D BIEN VIVANT À TRÉCLUN

septembre 19, 2022

Les initiatives Vélib et Autolib sont des systèmes bien connus pour essayer d’améliorer les transports urbains. Vous en avez peut-être déjà profité vous-même. Les bancs-lib sont moins connus. Que je sache, on les trouve seulement dans le village de Tréclun dans la Côte d’Or au nord-est de la France.

Le maire du village, Sébastien Sordel et les gens du coin ont l’habitude de bricoler depuis longtemps. De nombreuses pièces de mobilier urbain et même l’abribus ont été ‘faits maison’. Un manque de bancs au village – il n’y avait pas de quoi s’asseoir – a inspiré le maire et ses bénévoles pour créer des bancs-lib.

Avec l’ombre qui se déplace continuellement, un banc dans la place est souvent au mauvais endroit. Mais les bancs-lib sont équipés, comme des brouettes, d’une roue et de deux bras. Ils peuvent donc être déplacés selon le bon vouloir des habitants.

Cette solution à faible composante technologique pour résoudre un problème en interne fait preuve d’ingéniosité. Sans aucun doute, ces bancs se distinguent. C’est une idée qui risque de faire tache d’huile. Entretemps, les villageois s’en régalent.

RESOURCEFULNESS IS ALIVE AND WELL IN TRÉCLUN

The Vélib and Autolib initiatives are well-known systems to try to improve urban transport. You may well have used them yourself. The ‘bancs-lib’ are less famous. As far as I know, you only find them in the village of Tréclun in the Côte d’Or in north-east France.

The village mayor, Sébastien Sordel, and the locals have long been in the habit of knocking things together. Several pieces of street furniture and even the bus shelter have been ‘homemade’. A lack of benches in the village – there was nowhere to sit down – inspired the mayor and his volunteers to create the ‘bancs-lib’.

With shade continually on the move, a bench in the square is often in the wrong place. But the ‘bancs-lib’ are equipped, like wheelbarrows, with a wheel and two arms. They can therefore be moved around according to the inhabitants’ wishes.

This low-tech solution to solve a problem inhouse shows ingenuity. These benches definitely stand out. It’s an idea which is likely to gain ground. Meanwhile, the villagers really like them.


LE TOUR DE LA FRANCE PAR DEUX ENFANTS

septembre 12, 2022

Cette fois, il ne s’agit pas de cyclisme, mais d’un livre, publié en 1877, un manuel scolaire qui était longtemps l’élément de base des bibliothèques familiales. Dans le livre La Place de l’écrivaine contemporaine Annie Ernaux, elle fait remarquer que c’était le seul livre dont son père avait gardé le souvenir.

Au lendemain de la guerre de 1870, deux frères orphelins, âgés de 7 et 14 ans, partent de Phalsbourg et parcourent la France, en découvrant la vie des métiers et les nouvelles techniques de la première révolution industrielle. Ce récit captivant écrit par Augustine Fouillée (nom de plume G. Bruno) est resté populaire jusqu’en les années 50.

Le ‘livre de lecture courante’ inculquait aux lecteurs les idées des dirigeants de la IIIe République, comme l’amour de la patrie, le respect de l’ordre social, le courage au travail, le culte du progrès etc. Il a connu un grand succès à l’époque. Aujourd’hui il est devenu un document d’histoire irremplaçable. Si vous voulez le lire, il est disponible gratuitement sur Projet Gutenberg: https://www.gutenberg.org/files/27782/27782-h/27782-h.htm Si le livre vous rappelle Un Sac de Billes de Joseph Joffo, ce n’est peut-être pas une coïncidence.

Le Tour de la France par deux enfants d’aujourd’hui par Pierre Adrian et Philibert Humm n’essaie pas d’être son successeur moderne, mais il doit quand même beaucoup à l’idée originelle. Deux amis d’enfance qui ont envie de décamper mettent leur pas dans ceux des héros du livre culte. Publié en 2018, ce voyage moderne se fait à bord d’une Peugeot 204, à vélo, en autocar ou en TGV. Ces ‘Kérouacs lorrains’ traversent une France bien différente à celle de la fin du 19e siècle. Du pastiche, de la nostalgie? À vous de décider …..

THE TOUR OF FRANCE BY TWO CHILDREN

This time it’s not about cycling, but a book, published in 1877, a school manual which was, for a long time, the basic element of the family bookcase. In contemporary author Annie Ernaux’s book ‘La Place’, she points out that it was the only book which her father could remember.

Just after the 1870 war, two orphaned brothers, aged 7 and 14, leave Phalsbourg and travel across France, finding out about the professions and new technologies of the first industrial revolution. This captivating story, written by Augustine Fouillée (penname G Bruno) remained popular into the 1950s.

The ‘modern reading book’ instilled in its readers the ideas of the leaders of the third Republic, such as love of the homeland, respect for social order, courage at work, the cult of progress etc. It was extremely successful at the time. Today it’s become an irreplaceable historical document. If you’d like to read it, it’s available for free on Project Gutenberg: https://www.gutenberg.org/files/27782/27782-h/27782-h.htm If the book reminds you of ‘Un Sac de Billes’ by Joseph Joffo, perhaps it’s no coincidence.

The Tour of France by two children today’ by Pierre Adrian and Philibert Humm isn’t trying to be its modern successor, but all the same does owe a lot to the original idea. Two childhood friends who want to get away from it all follow in the footsteps of the heroes of the cult book. Published in 2018, this modern journey happens in a Peugeot 204, by bike, by coach or on a TGV. These ‘Kerouacs from Lorraine’ journey across a very different France from that of the end of the nineteenth century. Pastiche, nostalgia? You decide ….


UNE NOUVELLE MANIÈRE DE TRAVERSER LA MANCHE

septembre 5, 2022

Vous voulez traverser la Manche cet automne? Si vous avez l’esprit pionnier et aventurier et vous êtes quelqu’un qui essaie d’agir d’une manière écoresponsable, le nouveau ferry trans-Manche SailLink pourrait vous intéresser. Le bateau est réservé aux passagers piétons et aux cyclistes, car il s’agit en fait d’un catamaran à voile.

La phase pilote va prendre les vagues entre Douvres et Boulogne-sur-Mer le 10 septembre, la date du début de la prochaine grande action d’Extinction Rébellion (Une coïncidence peut-être, j’en sais rien). La durée de la traversée variera entre 3h30min et 4h30min selon les marées.

Le premier bateau de SailLink est adapté d’un catamaran existant mais l’entreprise espère dessiner un vaisseau à haute performance spécialement conçu. Une deuxième route entre Ramsgate et Dunkerque est prévue pour 2024 et une route challenge en 2025 entre Newhaven et Dieppe.

Quand la jeune écolo Greta Thunberg a bravé vents et marées en traversant l’Atlantique en 2019 pour se rendre à la conférence du climat des Nations Unies, elle a avoué que le voyage en catamaran était difficile, car la mer était souvent agitée. Mais la Manche est une mer plutôt calme et ce court voyage ne devrait pas vous déranger trop, même si vous avez un peu de mal de mer. Sa grande flottabilité rend un catamaran presque insubmersible.

C’est un premier pas dans la bonne direction pour transformer le tourisme, une des industries les plus destructrices de l’environnement. Il sera intéressant de voir si ça décolle (pour ainsi dire).

A NEW WAY OF CROSSING THE CHANNEL

Do you want to cross the Channel this autumn? If you have a pioneering, adventurous spirit and you’re someone who is trying to behave in a green way, the new cross-Channel ferry SailLink might be of interest to you. The boat is only for foot passengers and cyclists as it is in fact a catamaran.

The pilot phase will take to the waves between Dover and Boulogne-sur-Mer on 10th September, the date of the next big Extinction Rebellion action (A coincidence perhaps, I really don’t know). The crossing time will vary between 3h30min and 4h30min depending on the tides.

SailLink’s first boat has been adapted from an existing catamarn, but the company hopes to design a high performance purpose-built vessel. A second route between Ramsgate and Dunkirk is planned for 2024 and a challenge route in 2025 between Newhaven and Dieppe.

When the young environmentalist Greta Thunberg braved the winds and the seas to cross the Atlantic in 2019 to go to the UN climate conference, she admitted that it was a tough journey as the sea was often rough. But the Channel is a calmer sea and this short journey shouldn’t upset you too much, even if you suffer from sea sickness. It’s extreme buoyancy makes a catamaran virtually unsinkable.

It’s a good first step in the right direction to transform tourism, one of the most environmentally destructive industries. It will be interesting to see if it takes off (so to speak).


LA RENTRÉE

août 29, 2022

Les vacances se terminent, c’est le moment de reprendre le métro, boulot, dodo. C’est la rentrée: un des mots les plus galvaudés de la langue française. En plus de la rentrée scolaire et la rentrée au travail, on parle maintenant des rentrées littéraires, politiques et du cinéma. Ces jours de fin d’août/début septembre, où on peut s’attendre à un retour «à la normale», sont presque devenus une saison elle-même, coincée entre l’été et l’automne.

On a parfois l’impression que, pendant tout le mois d’août, on se prépare pour cette fameuse rentrée. Pour les familles, munies de leur ARS*, c’est l’occasion de reprendre le rythme quotidien, accompagné de l’odeur du neuf. Car, au fond, la rentrée n’est souvent rien d’autre qu’un festival de consommation. Ça ne m’étonnerait pas de voir surgir des cartes de vœux de rentrée dans ma boîte à lettres. Les médias regorgent de la pub pour les bonnes affaires de la rentrée et même les sonals publicitaires changent.

Cette année, la rentrée des classes aura lieu le jeudi 1er septembre pour l’ensemble des élèves du primaire, du collège et du lycée de métropole. Mais en 2022, une pénurie d’enseignants menace de gâcher la rentrée. La situation va nécessiter un recours massif à des profs contractuels. Et c’est les plus petits qui en souffriront le plus: près de la moitié des crèches manquent de personnel. À partir du 31 août, le gouvernement permet l’embauche de non diplômés, ce qui inquiète les parents qui ont déjà eu le casse-tête de trouver des places pour leurs enfants.

Belle rentrée à tous et à toutes!

*Allocation de Rentrée Scolaire, versée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans pour les aider à financer la rentrée scolaire. En 2022, le montant s’élève à 392,05 – 428,03 euros, selon l’âge de l’enfant.

BACK TO SCHOOL

The holidays are over, it’s time to go back to the famous ‘daily grind’ (literally métro, work, sleep). It’s ‘la rentrée’ (the return) : one of the most overused words in the French language. As well as the new school year and the return to work, we now talk about the literary ‘return’, the political ‘return’ and the ‘return’ of the cinema. These days at the end of August/early September, when you can expect to get back to ‘normal’, have almost become a season in their own right, jammed between summer and autumn.

You sometimes get the feeling that throughout the whole of August, people are preparing for this famous ‘return’. For families, armed with their ARS*, it’s the moment to take up the rhythm of daily life again, accompanied by the smell of the new. Because, in actual fact, the ‘return’ is often nothing more nor less than a consumer fest. It wouldn’t surprise me to see ‘rentrée’ greetings cards popping up in my letter box. The media is overflowing with adverts for good deals and even the jingles change.

This year, the new school year starts on Thursday 1st September for all pupils in primary and secondary schools. But in 2022 a shortage of teachers threatens to spoil the return to school. The situation will require resorting to supply teachers on a massive scale. And it’s the little ones who will suffer the most: half of all crèches have staff shortages. From 31st August, the government is allowing people to take on unqualified staff, which is worrying for parents who’ve already had the headache of finding places for their children.

Happy rentrée to everyone!

*Allocation de Rentrée Scolaire, a means-tested benefit paid to families with at least one child of school age between 6 and 18 to help them with the expense of going back to school. In 2022, this amounts to 392,05 – 428,03 euros, depending on the age of the child.