LA PLUS JEUNE DÉPUTÉE DE FRANCE

juillet 28, 2015

Le récent premier discours brillant et inspirant de Mhairi Black au parlement britannique (prétendument vu plus de 10 millions de fois sur youtube) m’a amené à me demander l’identité de son homologue français et si celui ou celle-ci était un pareil bol d’air frais. L’honneur d’être la plus jeune parlementaire française est décernée à Marion Maréchal Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine.

En juin 2012, Marion a été élu dans la troisième circonscription du Vaucluse, devenant ainsi, à l’âge tendre de 22 ans, la plus jeune députée de l’histoire de la République française. Le précédent détenteur du record était Saint-Just, élu à l’âge de 24 ans en 1791). Elle a battu le titulaire Jean-Michel Ferrand (UMP) qui était député depuis 26 ans.

Selon son site web, depuis son élection elle a parlé en hémicycle 120 fois, a soutenu 394 amendements et a posé 87 questions écrites. On peut voir tous ses discours sur sa chaîne youtube. Elle est très en vue, surtout après ses démêlés avec le Premier ministre Manuel Valls, où les deux députés se sont invectivés en pleine séance de questions au gouvernement.

Comme Mhairi, Marion s’exprime clairement et aisément mais à part cela, elles ne se ressemblent pas car elles viennent de part et d’autre du spectre politique. Tandis que Mhairi, nationaliste écossaise issue d’un milieu socialiste, est plutôt bien à gauche, le Front National de l’extrême droite fait partie du patrimoine de Marion qui est plus en accord avec son grand-père qu’avec sa tante modernisatrice.

Mhairi a récemment tourné en dérision l’interdiction d’applaudissements dans la chambre britannique, alors que le braiment est jugé admissible. Une telle interdiction n’existe pas au parlement français. Je pense qu’on va voir beaucoup plus de ces deux jeunes femmes dans les années à venir et beaucoup d’applaudissements et de bravos pour toutes les deux.

MAIRI BLACK

Mhairi Black

                           MARION LE PEN

Marion Maréchal Le Pen

FRANCE’S YOUNGEST MP

The brilliant and inspiring maiden speech of 20 year old Mhairi Black in the British House of Commons recently (purportedly viewed 10 million times on youtube) made me wonder who her French counterpart is and whether s/he was a similar breath of fresh air. The honour of being the youngest French MP goes to Marion Maréchal Le Pen, granddaughter of Jean-Marie le pen and niece of Marine.

In June 2012, Marion was elected in the third Vaucluse constituency, becoming at the tender age of 22, the youngest MP in the history of the French Republic. (The previous record holder was Saint-Just, elected at age 24 in 1791). She defeated the incumbent Jean-Michel Ferrand (UMP), who had been an MP for 26 years.

According to her website, since her election she has spoken in parliament 120 times, has supported 394 amendments and posed 87 written questions. Her speeches can all be seen on her youtube channel. She has a high profile, particularly since her brush with Prime Minister Manuel Valls earlier this year where the two MPs hurled abuse at each other during government questions.

Like Mhairi, Marion is an articulate young woman but there the resemblance ends as they come from opposite ends of the political spectrum. Whilst Mhairi, a Scottish Nationalist with a Socialist background leans well to the left, Marine is steeped in the heritage of the far right Front National and is more in tune with her grandfather than with her modernizing aunt.

Mhairi has recently derided the ban on clapping in the British chamber whereas braying is deemed admissible. No such ban exists in the French parliament. I think we’re going to see a lot more of both these young women in the coming years and plenty of applause or hear hears for both.


EXPRESSION: S’ENVOYER DES FLEURS

juillet 24, 2015

L’expression:

S’envoyer des fleurs

Qu’est-ce que ça signifie?

Se faire des compliments

On connaît tous quelqu’un qui aime se vanter. Ce crâneur ne rate jamais l’occasion de faire remarquer aux autres combien il est important, intelligent ou influent.

La phrase ‘il/elle s’envoie des fleurs’ pour décrire quelqu’un qui se livre à cette autosatisfaction a une connotation plutôt péjorative.

Et si, en réalité, on envoyait des fleurs à une de ces grosses têtes? Serait-elle peut-être contente ou continuerait-elle à frimer?

FLEURS

EXPRESSION: S’ENVOYER DES FLEURS

The expression:

S’envoyer des fleurs

What does it mean?

To pat oneself on the back, blow one’s own trumpet

We all know someone who likes to boast. This show-off never misses the chance to make others aware of how important, intelligent or influential s/he is.

The expression  »s/he sends herself flowers’ to describe someone who indulges in this self-satisfaction has a rather pejorative connotation.

What if we actually sent flowers to one of these bigheads? Might s/he be satisfied or would s/he continue to show off?


LE BISON FUTÉ

juillet 21, 2015

C’est qui, le bison futé? De qui parle-t-on? Que diable ?

Le bison futé est la mascotte la plus identifiable chez les Français. Tout le monde reconnaît ce petit bonhomme débrouillard à la coiffe indienne qui permet aux automobilistes en France de faire face aux difficultés de la route.

Après les bouchons insupportables des vacances d’été en 1975, le Centre National d’Information Routière (CNIR) a décidé qu’il fallait améliorer la communication des informations aux automobilistes. Le bison futé est né.

En temps réel, sur des panneaux routiers, à la radio, sur Internet et sur une appli pour les portables, Monsieur je-sais-tout vous indique les points chauds, les itinéraires de délestage, la météo routière etc. et vous aide à éviter des problèmes qui pourraient gâcher votre voyage.

Si vous prêtez attention aux conseils du petit sioux pour préparer vos déplacements, vous ne prendrez pas la route le samedi 1 août dans le sens des départs (c.à.d. de Paris vers la province) et le samedi 22 août dans celui des retours (c.à.d. de la province vers Paris).

bison fute

THE CANNY BISON

Who is this canny bison ? Who are they talking about? What on earth…?

The canny bison is the most recognisable mascot amongst French people. Everybody knows this resourceful little chap with his Indian headdress who allows French motorists to cope with problems on the road.

After the intolerable traffic jams during the 1975 summer holidays the National Centre for Road Information (CNIR) decided they had to improve the way they communicated information to motorists. The bison was born.

In real time, on road signs, on the radio, on the Internet and on a mobile phone app, Mr Knowall tells you about hot spots, alternative routes, the weather on the roads etc. and helps you to avoid the problems which could spoil your journey.

If you pay attention to the little Sioux’ advice when planning your journeys, you won’t travel by road on Saturday 1 August in the departure direction (i.e. from Paris towards the provinces) and on Saturday 22 August in the return direction (i.e. from the provinces towards Paris|).

 


EXPRESSION: FAIRE LE PONT

juillet 17, 2015

Cette année le 14 juillet était un mardi. C’est bien tombé donc pour faire le pont, c’est-à-dire ne pas rentrer au travail entre le week-end et le jour férié.

Les Français adorent faire le pont depuis pas mal de temps. Déjà sous le second Empire (1852-1870) cette expression avait son sens actuel. Comme on passe d’une rive à l’autre sur un pont, on passe soit d’un jeudi à un samedi, soit d’un dimanche à un mardi.

‘To make the bridge’ n’est pas une traduction anglaise très satisfaisante, mais c’est difficile parce qu’il n’y a vraiment pas d’équivalent en Angleterre. Peut-être devrait-on dire ‘to have an extra long weekend’.

Si vous avez d’autres idées, partagez-les avec les lecteurs et lectrices de ce blog en laissant un commentaire.

last week clairac 003

EXPRESSIONS: FAIRE LE PONT

This year the 14 July was a Tuesday. It worked out well for ‘making the bridge’, i.e. not going back to work between the weekend and the public holiday.

The French have been enjoying ‘making the bridge’ for quite a long time. The expression already had its current sense during the Second Empire (1852-1870). Like crossing from one river bank to the other on a bridge, you cross from a Thursday to a Saturday or from a Sunday to a Tuesday.

‘To make the bridge’ isn’t a very satisfactory English translation, but it’s difficult because there really isn’t an equivalent in England. Perhaps we should say ‘to have an extra long weekend’.

If you have other ideas, do share them with readers of this blog by making a comment.


LE 14 JUILLET FAIT POLÉMIQUE

juillet 14, 2015

C’est le 14 juillet! Beaucoup de gens ont fait le pont et partout en France depuis le week-end des sapeurs-pompiers préparent des bals populaires. C’est la fête et ce soir on verra bien des feux d’artifice.

Mais, comme chaque année, il y a des controverses. L’année dernière on craignait un éventuel renvoi du défilé traditionnel du Champs Élysées si la France atteignait la finale de la Coupe du Monde de football (elle n’y est pas arrivée). Cette année c’est l’invitation au Mexique de tenir la place d’honneur au défilé.

Les ONG de défense des droits de l’Homme ne sont pas contents qu’un détachement de l’armée mexicaine ouvre le défilé militaire. La torture, la corruption, les exécutions extra-judiciaires, les disparitions – notamment celle d’une cinquantaine d’étudiants il y a moins d’un an – tout ça empêche le Mexique de s’attirer les faveurs des défenseurs des droits de l’Homme.

Ailleurs, la prohibition des drones au-dessus des centres de population entre le 9 et le 14 juillet contrarie les dronistes  – une espèce en voie de prolifération – qui tiennent à tourner des vidéos ou prendre des photos à l’intérieur même des feux d’artifice.  Ils exagèrent, quand même ? Prudence est mère de sûreté.

feux dartifice a paris

THE 14 JULY CAUSES CONTROVERSY 

It’s the fourteenth of July ! Lots of people have taken a long weekend and all over France since the weekend,  firemen have been arranging local dances. It’s party time and this evening there’ll be lots of fireworks to see.

But, like every year, there are controversies. Last year there were fears that the traditional parade on the Champs Élysées would have to be postponed if France got to the final of the football World Cup (they didn’t manage it). This year it’s the invitation to Mexico to take pride of place in the parade.

Human rights NGOs aren’t happy that a detachment of the Mexican army should lead the military parade. Torture, corruption, extra-judicial executions and disappearances – notably that of around 50 students less than a year ago – all this is preventing Mexico from finding favour with human rights defenders.

Elsewhere, the ban on drones flying over population centres between 9 and 14 July is upsetting drone pilots – a proliferating species – who are keen to make videos and take photos from right inside firework displays. That’s too much, surely? Better safe than sorry.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 621 autres abonnés