BONNE ANNÉE

janvier 6, 2015

Bonne année à tous mes lecteurs et à toutes mes lectrices

Réponses au quiz de fin d’année

1/ Seine-Saint-Denis  2/ Des crêpes  3/ Pas de pub  4/ Le petit Nicolas  5/ La quenelle  6/ L’absinthe  7/ le SMIC  8/ La Confédération Paysanne  9/ La Grotte Chauvet  10/ Je Vous Écris de France  11/ Sept ! 12/ Jean Jaurès  13/ Merci pour ce moment  14/ La Champagne-Ardenne  15/ Patrick Modiano  16/ Le Pont de Millau  17/ La Francophonie  18/ Le savon de Marseille  19/ L’Optimiste  20/ Quatre

Idiotismes

a/ faire polémique  b/ être à la hauteur   c/ pour ne pas dire plus  d/ être patraque  e/ cartonner ou faire un carton  f/ défrayer la chronique  g/ pousser le bouchon un peu loin  h/ avoir d’autres chats à fouetter  i/ payer les pots cassés  j/ avoir les jetons  k/ avoir une mémoire de poisson rouge  l/ battre son plein  m/ passer une nuit blanche  n/ pour comble de malheur  o/ être fini et bien fini  p/ paraître trop beau pour être vrai  q/ ne pas faire d’une mouche un éléphant  r/ c’est comme porter de l’eau à la rivière  s/ ce n’est pas de la tarte  t/ les carottes sont cuites

Publicités

19 MILLIONS DE JARDINS

novembre 21, 2014

Mon billet précédent au sujet de la phrase célèbre de Voltaire Il faut cultiver notre jardin m’a fait réfléchir au sujet des jardins et du jardinage en général.

Maintenir un jardin, c’est beaucoup de travail, déconseillé aux âmes sensibles. Planter des arbres, tondre la pelouse, tailler les haies et les arbustes, ramasser les feuilles etc. demande pas mal de temps et d’énergie. Si vous avez un potager, bien sûr il y a du travail supplémentaire : biner, désherber, semer, planter, cueillir, récolter … Mais consolez-vous, faire du jardinage c’est très bon pour la santé.

Mais combien un jardin vous coûte-t-il en termes financiers ? Selon France Agrimer (2011), pour l’entretien et l’aménagement de leurs jardins, les Français dépensent en moyenne 500 euros par an. Selon l’INSEE, le montant s’élève à 1200 euros (2012).

19 millions de foyers français possèdent un jardin ou une terrasse, soit 70% des ménages. Le jardin d’agrément et le jardin potager semblent correspondre à certains groupes sociaux culturels. Les agriculteurs, les ouvriers, les gourmets et les écolos préférant consacrer un espace au potager tandis que les cadres et les dirigeants optent pour un jardin d’agrément.

Il y a beaucoup de jardins privés et publics à visiter en France comme celui-ci à Temple-sur-Lot.

 

temple sur lot 24 05 13 007

 

19 MILLION GARDENS

My previous post about Voltaire’s famous phrase ‘We must cultivate our gardens’ made me think about gardens and gardening in general.

Maintaining a garden is a lot of work, not for the faint-hearted. Planting trees, cutting the lawn, trimming hedges and pruning bushes, collecting up leaves etc. takes quite a lot of time and energy. If you have a vegetable garden, of course it’s even more work: hoeing, weeding, sowing, planting, picking, harvesting … But you can console yourself, it’s good for your health.

But how much does a garden cost you in financial terms ? According to France Agrimer (2011), French people spend an average of 500 euros a year on maintaining and landscaping their gardens. According to INSEE, this figure is as high as 1200 euros (2012).

19 million French households have a garden or a terrace, i.e. 70% of households. Ornamental gardens and vegetable gardens seem to correspond to certain socio-cultural groups. Farmers, workmen, gourmets and environmentalists prefer to dedicate some space to a vegetable garden, whilst managers and executives opt for ornamental gardens.

There are many private and public gardens to visit in France, like this one in Temple-sur-Lot.

 


IL EST NOTAIRE

mars 28, 2014

On m’a demandé d’expliquer la différence entre un notaire et un avocat en France.

Un avocat donne des conseils à son client, prépare des lettres et des contrats, prépare une affaire avant le procès et est autorisé de comparaître devant un juge, autrement dit, de représenter son client. Il y a quelque 50 000 avocats en France, la moitié se trouvent dans la région Parisienne. Ils s’occupent de tous les aspects de la loi et beaucoup sont des spécialistes dans des domaines spécifiques.

Par contre, un notaire s’occupe surtout des affaires de propriété et de succession et n’a pas le droit de comparaître devant le tribunal. Les notaires sont nommés directement par le gouvernement.

À noter que le système français est basé sur le droit civil – le célèbre Code Napoléon – contrairement au système anglo-saxon de droit commun.

Ceux parmi vous qui ont acheté une maison en France auront sans doute eu affaire à un notaire. Si vous suivez ce lien, vous serez en compagnie d’un notaire pas comme les autres, pas du tout vieux jeu. La vidéo, qui a fait un carton sur Internet, fait partie d’une campagne de promotion de la part des Notaires de France afin de dépoussiérer leur profession. Qu’en pensez-vous ?  Lui confieriez-vous vos affaires?

http://www.youtube.com/watch?v=PRSzXLRhVw0&list=UUVaHWmJuBK_cOcQIXW2zGgA

Pour faire des progrès en conversation française, regardez et écoutez mon site web : www.saliannefrenchfocus.com  

justice

 

HE’S A SOLICITOR

I’ve been asked to explain the difference between a ‘notaire’ (solicitor) and an ‘avocat’ (lawyer) in France.

An ‘avocat’ advises his client, drafts letters and contracts, gets papers ready for court and is authorised to appear before a judge, in other words, to represent his client. There are some 50,000 ‘avocats’ in France, half of them in the Paris area. They deal with all aspects of the law and many are specialists in specific areas.

On the other hand, a ‘notaire’ deals mainly in property and inheritance matters and is not able to appear before a court. ‘Notaires’ are appointed directly by the government.

Note also that the French system is based on civil law – the famous’ Code Napoléon’, as opposed to the Anglo-Saxon common law system.  

Those of you who’ve bought a house in France will doubtless have had dealings with a ‘notaire’. If you follow this link, you’ll be in the company of a rather unusual ‘notaire’, not at all stuffy. The video, which has been a big success on the Internet, is part of a PR campaign by ‘Notaires de France’ to dust off their profession’s image. What do you think?Would you trust him with your legal business?  

http://www.youtube.com/watch?v=PRSzXLRhVw0&list=UUVaHWmJuBK_cOcQIXW2zGgA

For help with your French conversation skills, take a look and a listen to my website www.saliannefrenchfocus.com


GOUSSAINVILLE-VIEUX PAYS : VILLAGE FANTÔME

janvier 7, 2014

C’était l’archétype d’un village français. Pittoresque, bucolique, des marchés fermiers le week-end, les magasins et cafés pleins à craquer. Mais, presque du jour au lendemain, Goussainville-Vieux Pays est devenu un village fantôme.

Le village se situe à une trentaine de kilomètres de la capitale. Pendant le Salon de l’Aéronautique en 1973, le prototype d’un avion supersonique russe (le bruit courait qu’il avait été construit à partir de plans de Concorde volés) s’est écrasé sur le village : huit villageois et six membres de l’équipage sont victimes.

Tout de suite après cette tragédie, beaucoup des riverains ont quitté le village. Un an après, la population a été encore décimée par l’ouverture de l’Aéroport Charles de Gaulle. Le village se trouve sous la trajectoire de vol et fait partie de l’approche d’une des pistes.

La plupart des maisons ont été rachetées par Aéroports de Paris et murées. Nicolas Mahieu, bouquiniste, est parmi les irréductibles qui y vivent encore parmi les maisons abandonnées et les nuisances sonores continuelles. 99% de ses ventes se font sur Internet. Les rues, autrefois animées, sont presque désertes.

ÉDITION SPÉCIALE : Un commentaire détaillé avec des explications, des informations supplémentaires, des astuces de grammaire et de langage et des suggestions pour des discussions en groupe est disponible sur mon site web www.saliannefrenchfocus.com

 

A commercial airliner flies over an abandoned 19th century manor in Goussainville-Vieux Pays, north of Paris

Photo Charles Platiau

GOUSSAINVILLE-VIEUX PAYS : GHOST VILLAGE

It was the archetype French village. Picturesque, pastoral, farmers markets at the weekend, shops and cafés full to bursting. But, almost from one day to the next, Goussainville-Vieux Pays became a ghost village.

The village is situated about thirty kilometres from the capital. During the 1973 Paris Air Show, the prototype of a Russian supersonic aircraft (rumoured to have been built from stolen Concorde plans) crashed on the village: eight villagers and six crew members were kileld.

Immediately after this tragedy, a lot of residents left the village. A year later, the population was further decimated by the opening of the Charles de Gaulle Airport. The village is under the flight path and is part of the approach to one of the runways.

Most of the houses were bought by Aéroports de Paris and walled up. Nicolas Mahieu, a bookseller, is one of the  few diehards who still live there amongst the abandoned houses and the continual noise pollution. 99% of his sales are on the Internet. The once bustling streets are almost deserted.

SPECIAL EDITION : An extended commentary with explanations, extra information, grammatical and language hints and suggestions for group discussions is available on my website: www.saliannefrenchfocus.com

 

 


L’ÎLE DE FRANCE

septembre 6, 2013

Connaissez-vous peut-être des Franciliens ou des Franciliennes ? Alors, si vous avez des amis Parisiens, vous en connaissez, car ce sont les habitants de l’Île de France, c’est-à-dire la région Parisienne.

Les journalistes aiment parler des Franciliens, comme s’ils étaient d’une race tout à fait indépendante du reste de la France. Par exemple, selon Le Monde, ‘les Franciliens trustent les places à Science Po Paris’.

À la radio aussi, on entend souvent le mot ‘Francilien’, surtout quand il s’agit de perturbations du RER ou de bouchons autour du capital.

Le nom Île de France a fait son apparition en 1387 et est censé faire allusion au fait que quatre rivières, la Seine, la Marne, l’Oise et la Beuvronne l’entourent et en font effectivement une île. C’est la plus riche et, avec près de 12 millions d’habitants, la plus peuplée des 27 régions administratives de la France.

La Francilienne, d’autre part, est aussi un ensemble de routes rapides autour de Paris à quelques 25 kilomètres du centre, en passant par les villes nouvelles. Une fois achevée, la Francilienne aura la même longueur que la M25 Londonienne.

 

Île-de-France (region)

Île-de-France (region) (Photo credit: Wikipedia)   Click to see larger version   Cliquez pour voir version plus grande

L’ÎLE DE FRANCE

Do you know any Franciliens or Franciliennes ? If you have any Parisian friends, then you do know some, as they are the inhabitants of the Île de France, i.e. the Paris region.

Journalists love talking about Franciliens, as if they were a completely separate race from  the rest of France. For example , according to Le Monde, ‘Franciliens are monopolizing places at the  Paris Science Po(faculty of political science).

On the radio, you often hear mention of the word ‘Francilien’ when they’re talking about problems on the RER (the rapid transit system serving Paris and its suburbs) or traffic jams around the capital.

The name ‘Île de France’ was first used in 1387 and is supposedly a reference to the fact that it’s surrounded by four rivers, the Seine, the Marne, the Oise and the Beuvronne, which effectively make the area into an island. It’s the wealthiest and, with nearly 12 million inhabitants, the most densely populated of France’s 27 administrative regions.

On the other hand, la Francilienne is also a group of fast roads around Paris, about 25 kilometres from the centre, which pass through several new towns.When it’s finished it will be the same sort of length as London’s M25.