LES BOÎTES À LIRE

octobre 11, 2021

Selon une amie qui habite en Vendée, les boîtes à lire font fureur dans le coin. Une boîte à lire, c’est une petite bibliothèque de rue où n’importe qui peut déposer ou emprunter des livres gratuitement. J’imagine que pendant les pires jours de la crise sanitaire, ces mini-bibliothèques auraient pu être une aubaine pour les lecteurs avides, mais malheureusement beaucoup d’entre eux ont été provisoirement suspendues.

Il semble que le concept est provenu du Royaume-Uni avant d’arriver en France il y a quelques années où les boîtes ont fait un tabac. Les Français sont passionnés de la lecture et les boîtes à lire ont commencé à apparaître un peu partout, dans les jardins publics, les gares et les lieux de passage.

Il existe même un annuaire collaboratif qui répertorie toutes les boîtes à lire en France, aujourd’hui plus de 6 000! Depuis 2018, l’organisation RecycLivre fournit aux collectivités, entreprises et groupes de citoyens des boîtes à lire écoresponsables, fabriquées avec 90% de matériaux réutilisés.

Avec les boîtes à lire, vous n’êtes jamais à court de livres. Trouver une boîte à lire près de chez vous sur le site https://www.boite-a-lire.com/

COMMUNITY BOOK BOXES

According to a friend who lives in the Vendée, community book boxes are all the rage in the area. A ‘boîte à lire’ is a small street library where anyone can deposit or borrow books for free. I imagine that during the worst days of the pandemic, these mini-libraries might have been a godsend to avid readers but unfortunately many of them were provisionally closed.

Apparently the idea came from the UK before arriving in France a few years ago, where the boxes were a big hit. French people are keen readers and book boxes began to appear almost everywhere, in parks, stations and busy places.

There’s even a collaborative directory which lists all the boxes in France, today more than 6,000! Since 2018, the RecycLivre organisation has been supplying communities, businesses and groups of citizens with environmentally friendly boxes, made from 90% re-used materials.

With book boxes, you’re never short of a book. Find a book box near you on the website: https://www.boite-a-lire.com/


RETROUVER MONSIEUR HULOT

août 2, 2021

C’est le début des grandes vacances, le moment idéal pour fêter le film par excellence des vacances à la française: Les vacances de Monsieur Hulot. Oui, vous avez raison, ce film figure déjà dans mes articles, mais j’y reviens toujours quand le soleil brille!

Ça fait 70 ans depuis le tournage de ce film culte. Parmi une trentaine de possibilités, la plage que Tati a choisie, celle de Saint-Marc-sur-Mer, à huit kilomètres à l’ouest de Saint-Nazaire, faisait parfaitement l’affaire. L’ambiance familiale et la promenade tranquille étaient la toile de fond idéale pour les allées et venues de ses vacanciers.

Impossible aujourd’hui d’oublier Monsieur Hulot car il veille sur la plage en forme d’une statue en bronze du sculpteur Emmanuel Debarre, comme s’il faisait le guet. Malheureusement, depuis son arrivée en 1999, on lui a volé la pipe.

Dans l’après-guerre, il était difficile de trouver un budget pour un long-métrage mais, tatillon et débrouillard, Tati y a réussi. Les acteurs professionnels se comptaient sur les doigts d’une main, les figurants n’étaient autres que les habitants de la petite ville charmante et les vacanciers.

Un livre de Jean-Claude Chemin paru en 2019, intitulé Et Tati créa Monsieur Hulot, vous mettra au courant de ce personnage emblématique et du génie de son créateur.

Si ça vous dit, regardez le film encore une fois sur Viméo: https://vimeo.com/358495584

Bonnes vacances à tous les aoûtiens!

REVISITING MONSIEUR HULOT

It’s the start of the summer holidays, the ideal time to celebrate the quintessential French holiday film: Monsieur Hulot’s holiday. Yes, you’re right, this film has already appeared in my articles, but I always come back to it when the sun’s shining!

It’s 70 years since this cult film was shot. From thirty possibles, the beach Tati chose, Saint-Marc-sur-Mer, eight kilometres to the west of Saint-Nazaire, suited him down to the ground. The family atmosphere and the quiet promenade were the ideal backdrop for the comings and goings of his holidaymakers.

It’s impossible to forget Monsieur Hulot today as he watches over the beach in the form of a bronze statue by the sculptor Emmanuel Debarre, as if he was on the lookout. Unfortunately, since his arrival in 1999, someone has stolen his pipe.

In the post-war years, it was difficult to get the money together for a full-length film, but, pernickety and resourceful, Tati managed it. You could count the professional actors on the fingers of one hand, the extras were none other than the residents of the charming little town and the holidaymakers.

A book by Jean-Claude Chemin which came out in 2019, entitled ‘And Tati created Monsieur Hulot’ will give you the lowdown on this iconic character and the genius of his creator.

If it appeals, watch the film once again on Viméo: https://vimeo.com/358495584

Have a good holiday all you August holidaymakers!


UNE PÉRIODE DIFFICILE POUR LES BOUQUINISTES DE PARIS

mars 23, 2021

Selon Jérôme Callais, bouquiniste près du Pont Neuf depuis 30 ans, interviewé récemment par le Guardian, son métier est moins un boulot, plutôt une philosophie de vie. Ces libraires de livres anciens et d’occasion travaillent pour des prunes, mais l’air frais, la liberté, les relations avec les clients réguliers, les contacts avec de parfaits inconnus compensent le maigre revenu.

Les bouquinistes, qui colportent leurs marchandises sur les quais de la Seine depuis le XVIe siècle, comptent à peu près 85 femmes et 125 hommes. La plupart ont plus de 50 ans, 40% plus de 65 ans. Chaque franchise, qui comprend quatre boîtes vertes de 2 mètres, est attribuée par la Mairie de Paris avec une licence de 5 ans. Il n’y a pas de loyer, mais les bouquinistes doivent ouvrir au moins quatre jours par semaine et exercer la profession de libraire. Les babioles et les souvenirs destinés aux touristes étrangers qui ne cherchent pas de bouquins français sont permis dans une de vos quatre boîtes.

Les bouquinistes ont dû confronter beaucoup de problèmes ces dernières années: la concurrence d’Amazon et des liseuses électroniques, les manifs des gilets jaunes et les grèves de transport et maintenant les interdictions de voyager, les confinements et les couvre-feux. On espère que la pandémie ne s’avéra pas le coup de grâce.

Après des journées à zéro vente, un des bouquinistes, David Nosek, a créé un site vitrine sur Internet pour présenter à la vente livres, documents et objets de collection: https://bouquinistesdeparis.com/ Il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur.

Entretemps, faute de touristes et d’étudiants, les librairies Gibert Jeune emblématiques du Quartier Latin viennent de mettre la clé sous la porte. C’est la fin d’une époque pour ce haut lieu de jeunesse intellectuelle.

A DIFFICULT TIME FOR PARIS’ SECOND-HAND BOOKSELLERS

According to Jérôme Callais, second-hand bookseller near the Pont Neuf for 30 years, recently interviewed by The Guardian, his profession is less of a job, more a philosophy of life. These sellers of antiquarian and second-hand books work for peanuts, but the fresh air, freedom, relationships with regular customers and contacts with complete strangers make up for the low income.

The booksellers, who have been hawking their wares on the embankment of the Seine since the sixteenth century, number around 85 women and 125 men. Most are over 50, 40% are over 65. Each franchise, which comprises 4 green 2 metre boxes, is assigned by the city of Paris with a 5-year licence. No rent is payable, but the booksellers undertake to open at least four days a week and to trade as booksellers. Trinkets and souvenirs suitable for foreign tourists who aren’t looking for French books can be sold from one of your four boxes.

The booksellers have had to face many problems in recent years: competition from Amazon and e-readers, ‘yellow vest‘ demos and transport strikes and now the travel restrictions, lockdowns and curfews. They’re hoping that the pandemic won’t turn out to be the final straw.

After days without any sales at all, one of the booksellers, David Nosek, set up an Internet shop window to display books, documents and collectibles online: https://bouquinistesdeparis.com/ You have to make the best of a bad job.

Meanwhile, due to a lack of tourists and students, the Gibert Jeune bookshops, landmarks of the Latin Quarter, have just pulled down the shutters for good. It’s the end of an era for this Mecca for intellectual youth.


ARSÈNE LUPIN, GENTLEMAN CAMBRIOLEUR

janvier 19, 2021

Petit poisson deviendra grand … Quand il a publié dans le journal L’Auto en 1904 un conte intitulé Un gentleman, Maurice Leblanc n’avait pas la moindre idée du grand succès qu’allait remporter son personnage. Il aurait eu du mal à croire que, plus qu’un siècle plus tard, ce personnage fictif, Arsène Lupin, cartonnait dans une version contemporaine sur Netflix.

L’année suivante, il a développé le personnage pour un feuilleton du magazine d’un ami, Pierre Lafitte, Je sais tout. Appelé à l’origine Arsène Lopin, l’auteur a dû changer le nom suite aux protestations d’un politique du même nom. Son succès était peut-être dû au style simple qui exposait très clairement des choses compliquées. Le premier roman Arsène Lupin gentleman cambrioleur a été suivi de 18 romans, 39 nouvelles et 5 pièces de théâtre.

Le gentleman cambrioleur est connu pour sa capacité à user de déguisements et de changer d’identité pour commettre ses crimes. Il est devenu célèbre et très recherché y compris par Herlock Sholmes qui n’est jamais parvenu à l’interpeller.

La version 2021 de Lupin poursuit parfaitement la tradition de l’original. Omar Sy (inoubliable dans le film Les Intouchables) tient le rôle éponyme.

Les téléspectateurs britanniques ont actuellement l’embarras du choix en matière de séries françaises disponibles avec, en plus de Lupin, la huitième et dernière série d’Engrenages sur BBC 4 et Dix Pour Cent sur Netflix.

ARSÈNE LUPIN, GENTLEMAN BURGLAR

Tall oaks from little acorns grow … When he published a story entitled “A Gentleman” in the magazine “L’Auto” (The Car) in 1904, Maurice Leblanc had no inkling of the huge success his character was going to have. He’d have been amazed, more than a century later, that this fictitious character Arsène Lupin was such a hit in a contemporary version on Netflix.

The following year, he developed the character for a serial in a friend Pierre Lafitte’s magazine “Je sais tout” (I know everything). Originally called Arsène Lopin, the author had to change the name following protests from a politician of the same name. His success was perhaps due to the simple style which explained complicated things very clearly. The first novel “Arsène Lupin gentleman cambrioleur” (Arsène Lupin gentleman burglar) was followed by a further 18 novels, 39 short stories and 5 plays.

The gentleman burglar is well-known for his ability to make use of disguises and to change his identity in order to commit his crimes. He became famous and a wanted man, including by Herlock Sholmes who never managed to question him.

The 2021 version of Lupin perfectly follows the tradition of the original. Omar Sy (unforgettable in the film “Les Intouchables” (The Untouchables), plays the title role.

British television viewers are currently spoilt for choice as regards French series available with, as well as Lupin, the eighth and final series of “Engrenages” (Spiral) on BBC4 and “Dix Pour Cent” (10% – Call My Agent) on Netflix.


FRAIS D’ENVOI DES LIVRES PRIS EN CHARGE PAR LE GOUVERNEMENT

novembre 16, 2020

Les librairies indépendantes ont été obligées de fermer pendant ce deuxième confinement. Mais le gouvernement français leur a donné un coup de pouce en annonçant qu’ils allaient prendre en charge les frais d’envoi des livres qu’elles vendent en ligne pendant la durée du confinement.

Les TPE et les PME qui vendent principalement des livres neufs peuvent se faire rembourser de leurs frais, sauf le tarif minimum légal de 0,01 euro. C’est une planche de salut pour ces petites entreprises qui souffrent les problèmes successifs de fermetures dues à la pandémie et la forte concurrence d’Amazon.

Considérés comme commerces “non essentiels” les librairies vivent un véritable calvaire en 2020. Ils militent pour une réouverture rapide, mais entretemps doivent se contenter de ce dispositif bouche-trou. Certaines politiques, dont Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et Anne Hidalgo, maire de Paris, appellent aux Français à ne pas acheter leurs livres sur Amazon. Les supermarchés sont actuellement interdits de vendre des livres.

La France a deux fois plus de librairies indépendantes que le Royaume-Uni. Des prix fixes, l’interdiction de pratiques abusives et le concept des villes ou villages du livre soutiennent cette indépendance.

SHIPPING COSTS FOR BOOKS TO BE PAID BY GOVERNMENT

Independent booksellers have been forced to close during this second lockdown. But the French government has given them a bit of help by announcing that they will be responsible for the shipping costs of books they sell on line during the lockdown.

TPEs (very small companies) and PMEs (small to medium-sized companies) who sell mainly new books can have their shipping costs reimbursed, apart from the legal minimum of 0.01 euros. It’s a lifeline for these small companies who are suffering from the double whammy of closures due to the pandemic and strong competition from Amazon.

Deemed to be “non-essential” businesses, bookshops are going through a terrible ordeal in 2020. They’re calling for a rapid re-opening, but in the meantime have to make do with this stopgap provision. Some politicians, including Culture minister Roselyne Bachelot and Paris mayor Anne Hidalgo, are calling on French people not to buy their books on Amazon. Supermarkets are currently banned from selling books.

France has twice as many independent booksellers as the UK. Fixed prices, bans on predatory behaviour and the concept of book towns and villages support this independence.