EN VOITURE!

septembre 20, 2021

C’est le moment de souhaiter un joyeux anniversaire au TGV, le train français à grande vitesse qui a soufflé ces 40 bougies vendredi.

La SNCF (Société nationale des chemins de fer français) a fêté l’anniversaire du train en jumelage avec les Journées du patrimoine. Emmanuel Macron a dévoilé une maquette de la motrice du TGV M, le «TGV du futur». Ce nouveau train, qui doit entrer en service en 2024, ne sera pas plus rapide, mais est censé être plus confortable, plus modulable, plus écolo et plus économe.

Depuis 1981, près de trois milliards de clients ont voyagé avec le TGV. La flotte actuelle TGV et Ouigo (TGV à bas coûts) se compose de 362 rames. Le record de vitesse, battu par un TGV en essai en 2017, est de 574,8 km/h.

Le premier TGV 001, surnommé Patrick (d’après le fils de son premier conducteur), a tiré sa révérence en février 2020, après 13,5 millions de kilomètres parcourus. Pendant ce temps, la France s’est habituée à un nouvel espace-temps, les distances se mesurant en heures et minutes plutôt qu’en kilomètres. On a vu l’apparition d’une nouvelle espèce: les navetteurs de la grande vitesse. Beaucoup de gens ont quitté Paris pour s’installer par exemple à Tours, Reims ou Vendôme, mais, grâce au TGV, leur trajet n’est que d’une ou deux heures.


Le premier TGV surnommé Patrick

ALL ABOARD!

It’s time to wish a happy birthday to the TGV, the French high speed train which turned 40 on Friday.

The SNCF (Société nationale des chemins de fer français – French national railway company) celebrated the train’s birthday in conjunction with Heritage Days. Emmanuel Macron unveiled a model of the TGV M engine, the “TGV of the future”. This new train, which is due to become operational in 2024, won’t be any faster, but is supposed to be more comfortable, more adjustable, more ecological and more efficient.

Since 1981, nearly three billion customers have travelled on the TGV. The current TGV and Ouigo (low-cost TGV) fleet has 362 trains. The speed record, beaten by a TGV on a test run in 2017, is 574.8 km/hour.

The first TGV 001, nicknamed Patrick (after the son of its first driver), bowed out in February 2020, having travelled 13.5 million kilometers. During this time, France got used to a new space-time continuum, distances being measured in hours and minutes, rather than kilometers. We saw the emergence of a new species: high speed commuters. A lot of people left Paris to live for example in Tours, Reims or Vendôme, but, thanks to the TGV, they only have a one to two hour journey.


L’APÉRO QUI ROULE

juillet 19, 2021

Les fêtards parisiens qui cherchent une expérience pas comme les autres peuvent profiter du Cyclo-Café qui vous permet de sillonner la capitale à boire un coup entre potes, tout en étant dirigé par un barman sobre.

C’est un concept ludique qui vous amène hors des sentiers battus. Vous conciliez trois activités: un peu de tourisme, la pédale et le levé de coude. On vous propose un trajet rive gauche de 60 minutes sur les plus belles artères parisiennes ou un trajet de 120 minutes avec option karaoké ou pique-nique.

Le bar mobile est surtout populaire pour les enterrements de vie de garçon ou fille. Picoler et faire un peu de sport en même temps, c’est quand même une idée originale. C’est aussi une bonne solution pour trinquer mais éviter d’être arrêté par la police avec trop d’alcool dans le sang car le fait de pédaler permet l’élimination plus rapide de l’alcool ingéré.

Une bonne nouvelle pour les fainéants: la machine est munie de cinq sièges sans pédale. Donc, pour une ambiance de dingo, un moment top dont vous vous souviendrez toujours, pourquoi ne pas essayer le Cyclo-Café?

À consommer sans modération!

THE APERITIF ON WHEELS

Parisian party-goers who are looking for an unusual experience can avail themselves of the Cyclo-Café which allows you to criss-cross the capital whilst having a drink with your mates, steered by a sober barman.

It’s a fun concept which takes you off the beaten track. You can combine three activities: a bit of tourism, cycling and having a drink. You can choose from a 60 minute trip on the left bank taking in the most beautiful streets of Paris or a 120 minute trip with a karaoke or picnic option.

The mobile bar is particularly popular for stag nights and hen nights. Boozing and doing a bit of sport at the same time is quite an original idea. It’s also a good solution for raising a toast but avoiding being picked up by the police with too much alcohol in your blood, as pedalling helps to speed up the elimination of the alcohol you’ve consumed.

Good news for lazybones: the machine is equipped with five pedal-free seats. So, for a crazy atmosphere and a great occasion which you’ll always remember, why not try the Cyclo-Café?

Enjoy without moderation!


GABRIEL POULAIN ET SON AVIETTE

juillet 12, 2021

Une aviette – drôle de mot. Bravo à vous si vous savez déjà ce que c’est.

Gabriel Poulain, coureur cycliste pistard français de renom, né en 1884 à Saint-Hélier sur l’île de Jersey, est devenu champion du monde de vitesse professionnelle en 1905.

Tôt le matin le 9 juillet 1921, l’aviette, l’invention de Gabriel Poulain, a pris les airs derrière la tribune de l’hippodrome de Longchamps dans le bois de Boulogne à Paris.

Le défi était de réaliser un vol à propulsion humaine d’au moins 10 mètres, à 20 centimètres au minimum de hauteur, dans deux directions opposées.

Ce jour-là, il y a cent ans, l’aviette, une bicyclette volante, a permis à l’aviateur aspirant de remporter le prix Peugeot de 10 000 francs.

Il y a un petit film sur Youtube qui enregistre l’exploit: https://www.youtube.com/watch?v=JVSUQhxPQg0 Ça ressemble à un bond, plutôt qu’un vol, mais loin de moi l’idée de pinailler …

GABRIEL POULAIN AND HIS AVIETTE

An ‘aviette’ – funny word. Hats off to you if you already know what it is.

Gabriel Poulain, a famous French track racing cyclist, born in 1884 in Saint-Helier on the island of Jersey, became world professional speed champion in 1905.

Early in the morning of 9 July 1921, the ‘aviette’, brainchild of Gabriel Poulain, took to the skies behind the grandstand at the Longchamps race course in the Bois de Boulogne in Paris.

The challenge was to make a human-powered flight of at least 10 metres, at least 20 centimetres off the ground, in both directions.

On that day, a hundred years ago, the ‘aviette’, a flying bicycle, allowed the would-be aviator to win the 10,000 franc Peugeot prize.

There’s a little film on Youtube which records the feat: https://www.youtube.com/watch?v=JVSUQhxPQg0 It looks more like a leap than a flight, but far be it from me to nitpick …


LES MUSICIENS DU MÉTRO

mars 18, 2019

Deux fois par an depuis 1997 des auditions se déroulent devant un jury composé de salariés de la RATP* et d’usagers du réseau. Le prix? Une accréditation pour jouer dans les couloirs du métro parisien. Ainsi l’Espace Métro Accords (EMA) permet à des artistes triés sur le volet, souvent de grands talents qui s’ignorent, à démarrer dans une industrie férocement compétitive. Un coup de pouce très prisé, on le comprend.

Le fait de passer par un casting assure une certaine qualité et diversité de styles. Ces musiciens ne sont pas des mendiants, même si au début on les voyait comme une espèce de clochards. Aujourd’hui, ils sont bien mieux perçus et les aggressions sont peu fréquentes. Ils ont même leur propre Association des Musiciens du Métro, indépendante de l’EMA.

Un artiste fait partie du décor depuis douze ans et personne n’oserait piquer sa place dans le dédale des couloirs interminables de la station de métro Châtelet-les-Halles. Il s’agit de l’auteur-compositeur-interprète Vanupié qui s’est fait connaître grâce à ses prestations dans le métro. Il a enregistré trois albums, s’est produit au grand théâtre Bataclan et tourne à une moyenne de 100 concerts en salle par an. Pas question de délaisser le métro, la meilleure salle de répétition qu’un musicien puisse rêver. Il continue à essayer son nouveau répertoire sur ses fidèles souterraines.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY

* Régie Autonome des Transports Parisiens

UNDERGROUND MUSICIANS

Twice a year since 1997, auditions have been taking place in front of a jury of RATP (Paris transport authority) employees and network users. The prize? A licence to perform in the corridors of the Paris underground. This is how l’Espace Métro Accords (EMA) allows hand-picked artists, often very talented unknowns, to kickstart their careers in a cutthroat industry. Understandably a very sought after leg-up.

Having to get through an audition ensures a certain quality and diversity of style. These musicians are not beggars, even though at the start they were viewed as a kind of tramp.These days they have a much better reputation and assaults are rare. They even have their own Association of Métro Musicians, independent of the EMA.

One artist has been part of the furniture for twelve years and nobody would dare to pinch his place in the maze of interminable corridors of the Châtelet-les-Halles métro station. It’s the singer songwriter Vanupié who has made his name thanks to his performances in the underground. He has recorded three albums, has performed at the big Bataclan theatre and goes on tour with an average of 100 indoor concerts per year. No way will he abandon the métro, the best rehearsal room any musician could dream of. He continues to try out his new repertoire on his underground regulars.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY


LE VÉLOTAF

décembre 31, 2018

On finit l’année avec encore un néologisme: le vélotaf.

Vous connaissez sans doute le mot familier ‘boulot’ qui signifie le travail, le métier, le job (oui, ce dernier est bien une importation de l’autre côté de la Manche qui ne plairait certainement pas aux Immortels). À propos, saviez-vous que le mot ‘travail’ trouve ses racines dans le mot latin médiéval trepalium ‘instrument de torture’!

Le taf est un autre mot populaire employé pour dire ‘travail’ ou ‘métier’. Son origine fait débat, l’acronyme TAF pour ‘travail à faire’, semble un peu trop habile.

Mais revenons au vélotaf qui signifie ‘aller au travail à vélo’. Le vélo présente un impact carbone très faible et c’est bon pour la santé de ses pratiquants. L’usage du deux-roues dans les grandes villes de France augmente d’année en année et les vélotafeurs ont la satisfaction de savoir qu’ils ne contribuent pas à la pollution de leurs villes.

Si vous cherchez une résolution pour la nouvelle année, pensez à devenir vélotafeur. Vous avez déjà pris votre retraite? Pour vous aussi, devenir un(e) fidèle de la bicyclette ne vous fera pas de mal non plus et la planète en bénéficiera aussi.

Bonne année à tous et à toutes!

CYCLING TO WORK

We’re finishing the year with another new word: le vélotaf (cycling to work).

You doubtless know the slang word ‘boulot’ which means work, profession, job (yes, the latter is of course an import from the other side of the Channel which wouldn’t be popular with the Immortals – members of the Académie Française). By the way, did you know that the word ‘travail’ (work) has its roots in the medieval Latin word ‘trepalium’ ‘instrument of torture’!

Taf’ is another popular word used to say ‘work’ or ‘profession’. Its origin is disputed, the acronym TAF for ‘travail à faire’ (work to be done), seems a bit too neat.

But coming back to ‘vélotaf’, which means ‘going to work by bicycle’. The bike has a very low carbon footprint and is good for the health of its users. The use of two-wheelers in France’s cities is increasing year by year and the ‘velotafeurs’ have the satisfaction of knowing that they aren’t contributing to their town’s pollution.

If you’re looking for a New Year’s resolution, think about becoming a ‘vélotafeur’. You’re already retired? For you too, becoming a regular cyclist won’t do you any harm either and the planet will benefit too.

Happy New Year to one and all!