UN NOUVEL ASPHALTE ÉCOLO: QUELQUE CHOSE À REDIRE?

février 18, 2019

Beaucoup de Parisiens se plaignent des nuisances sonores et c’est surtout le bruit de la circulation qui les énerve.

Le projet Cool&Low Noise Asphalt, soutenu financièrement par l’Union européenne, vient d’entrer en phase de test dans quelques rue parisiennes, choisies pour leur forte exposition au soleil et l’absence d’espaces verts.

Le matériau révolutionnaire a pour objectif de faire d’une pierre deux coups, ou même trois coups. Avant tout, on prévoit que l’asphalte va réduire les nuisances sonores. On espère faire chuter le bruit d’au moins 5 décibels. Mais l’asphalte écolo a deux avantages supplémentaires: il réduit la chaleur aux moments de canicule et, étant perméable, la pluie s’infiltre plus facilement, ce qui réduit le risque d’inondation.

Les sites des essais se trouvent dans la rue Frémicourt et la rue Lecourbe dans le XVème et dans la rue Courcelles dans le VIIIème. On a mis les nouveaux enrobés sur 200 mètres de route, accolés à 200 mètres tapissés de bitume classique, afin de faire une comparaison entre les deux matériaux.

Si l’expérience réussit, d’ici 2022 toutes les routes de la capitale française pourraient bénéficier de cette innovation. Moins de bruit égale moins de stress pour les citadins. C’est une solution gagnant-gagnant.

NEW ECOFRIENDLY ASPHALT: WHAT’S NOT TO LIKE?

A lot of Parisians complain of noise pollution and it’s predominantly traffic noise which drives them mad.

The Cool&Low Noise Asphalt project, which has financial support from the European Union, has just entered its test phase in a few Parisian streets, selected for their high exposure to sunlight and lack of green spaces.

The revolutionary material aims to kill two birds with one stone, or even three birds. First and foremost, it’s anticipated that the asphalt will reduce noise pollution. It’s hoped to obtain a reduction of at least 5 decibels. But the eco-friendly asphalt has two further advantages: it reduces heat when there’s a heatwave and, as it’s permeable, rain penetrates more easily, which reduces the flood risk.

The trial sites are in the rue Frémicourt and the rue Lecourbes in the fifteenth arrondissement and in the rue Courcelles in the eighth. The new coatings have been put on 200 meters of road, right next to 200 metres covered with classic asphalt, in order to make a comparison between the two materials.

If the experiment is a success, by 2022 all the French capital’s roads could benefit from this innovation. Less noise equals less stress for the town’s inhabitants. It’s a win-win situation.

Publicités

LES VIOLETTES DE TOULOUSE

janvier 28, 2019

La petite fleur mauve, de la famille violette de Parme, est l’emblème de Toulouse depuis le moyen Âge. Connue depuis l’antiquité, la plante est originaire du bassin méditerranéen. Bien que parfois résistante au froid jusqu’à -18 C, elle est souvent abritée pendant l’hiver car elle craint le froid humide.

Avec ses fleurs doubles très parfumées, la violette de Toulouse a connu ses heures de gloire pendant la première moitié du XXe siècle. Aujourd’hui la production est en baisse en raison des coûts du main-d’oeuvre: la propagation doit se faire manuellement par bouturage.

Pourtant, le potentiel commercial de la petite fleur, symbole de sincérité, est énorme, surtout dans les secteurs cosmétiques et pharmaceutiques.

Le premier week-end de février, c’est la fête de la Violette, place du Capitole à Toulouse. On peut acheter des violettes en pots ou en bouquets, mais aussi toute une gamme de produits dérivés comme le savon, le parfum, les bougies parfumées, les bâtons d’encens, les sirops, les confitures/gelées à tartiner, les bonbons, les liqueurs et les fleurs cristallisées.

On dit que Napoléon offrait un bouquet de violettes à Joséphine à chaque anniversaire de mariage. Parti en exil, il a promis de revenir quand les violettes refleuriraient, ce que, en fait, il a réussi à faire en mars 1815.

TOULOUSE VIOLETS

The little mauve flower, a member of the Parma violet family, has been the emblem of Toulouse since the middle ages. It’s been around since classical times and originated in the Mediterranean basin. Although sometimes frost resistant down to -18 C, it’s often kept under cover during the winter as it’s easily damaged by damp cold.

With its highly scented double flowers, the Toulouse violet had its heyday during the first half of the twentieth century. Today production is decreasing due to labour costs: propagation has to be done manually by taking cuttings.

However, the commercial potential of the little flower, a symbol of sincerity, is enormous, especially in the cosmetic and pharmaceutical fields.

On the first weekend in February, it’s the Violet Festival in Toulouse’s Capitole Square. You can buy pots or bouquets of violets as well as a whole range of associated products like soap, perfume, scented candles, incense sticks, syrups, jams or jellies for spreading, sweets, liqueurs and crystallised flowers.

It’s said that Napoleon used to give Joséphine a bouquet of violets on every wedding anniversary. When he went into exile, he promised to return when the violets were in flower which he actually managed to do in March 1815.


UN ARC-EN-CIEL DE MOUVEMENTS

janvier 21, 2019

La nouvelle année s’annonce très colorée. Après les gilets jaunes, les gilets orange et les gyros bleus, on parle maintenant des stylos rouges et du lundi vert. Quel arc-en-ciel de mouvements!

En octobre 2018, les enseignants ont dénoncé les agressions par des élèves avec le mouvement #pasdevagues. Ensuite, les profs en colère, les stylos rouges, au nombre de 60 000 depuis la mi-décembre, se sont alignés aux gilets jaunes. Parmi leurs revendications: la réévaluation et la reconnaissance de leur profession, la hausse des salaires, la nomination de plus d’enseignants afin de permettre des classes moins grandes, une réforme du Bac et du Parcoursup, le nouveau système d’entrée à l’université vivement controversé.

Et le lundi vert. De quoi s’agit-il? 500 personnalités, artistes, scientifiques, sportifs et acteurs se sont engagés à remplacer la viande et le poisson chaque lundi. Une belle affaire! Après un rapport des Nations unies qui indique que la meilleure façon de réduire votre empreinte écologique serait de devenir vegan, les modèles français à émuler décident d’éviter la chair animale un jour par semaine. C’est mieux que rien, mais étant donné que le mouvement global Meatless Monday a été fondé aux États-Unis en 2003 et que la ville belgique de Ghent l’a adopté en 2009, on voit que, du point de vue diététique, c’est trop peu trop tard.

Espérons que le prochain mouvement de l’arc-en-ciel aura un peu plus de peps.

A RAINBOW OF MOVEMENTS

The New Year looks very colourful. After the yellow vests, the orange vests and the blue gyros, people are now talking about the red pens and green Monday. What a rainbow of movements!

In October 2018, teachers denounced attacks by pupils with the #pasdevagues (no waves) movement. Then, angry teachers, the red pens, numbering 60,000 since mid-December, aligned themselves with the yellow vests. Amongst their demands: reevaluation and recognition of their profession, a salary increase, the appointment of more teachers to reduce class sizes, a reform of the Bac (equivalent to A-levels) and the Parcoursup, the new controversial university entrance system.

And green Monday. What’s that all about? 500 celebrities, artists, scientists, sports people and actors have pledged to eat something other than meat or fish on Mondays. Big deal! After a United Nations report which says that the best way of reducing your environmental footprint would be to go vegan, French role-models are avoiding animal flesh once a week. It’s better than nothing, but given that the global ‘Meatless Monday’ movement was founded in the United states in 2003 and that the Belgian town of Ghent adopted it in 2009, you can see that, from a dietary point of view, it’s too little too late.

Let’s hope that the next movement in the rainbow will have a bit more oomph.


POURQUOI PAS UN PRÉFÉRENDUM?

janvier 7, 2019

Il fait partie des 72 savants dont le nom est inscrit sur la Tour Eiffel. Est-ce que Jean-Charles de Borda détient la clé de l’impasse du Brexit?

Né à Dax dans le sud-ouest de la France en 1733, ce mathématicien, physicien, politologue et navigateur français était ingénieur polyvalent dans la marine française. Il a parcouru le monde et ses missions comprenaient des essais de nouveaux modèles de montres et de chronomètres marins. Il a participé à la guerre d’indépendance des États-Unis.

Ça n’a rien à voir avec la choucroute, je vous entends dire. Mais si, parce que de Borda a inventé un système de vote, connu sous le nom de méthode Borda, qui est resté populaire parmi les réformateurs des systèmes électoraux du monde entier. Il s’agit d’un préférendum.

Ce système de vote préférentiel est utilisé par la ligue de base-ball aux États-Unis pour élire le joueur de l’année et aussi pour le concours Eurovision de la chanson. Concernant l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union Européenne, ça permettrait une consultation plus sérieuse de la population. Au lieu de dire simplement “oui” ou “non”, on aurait l’occasion de considérer une série de questions et de classer de multiples propositions.

Si le gouvernement britannique oserait avoir recours à cet outil intelligent qui ferait preuve d’une vraie démocratie, j’ai des doutes. Mais c’est une idée intéressante s’ils veulent sauver les meubles.

WHY NOT HOLD A PREFERENDUM?

He’s one of the 72 scientists and scholars whose names are inscribed on the Eiffel Tower. Does Jean-Charles de Borda hold the key to the Brexit impasse?

Born in Dax in south-west France in 1733, this French mathematician, physician, political commentator and navigator was a versatile engineer in the French navy. He travelled the world and his missions included trials of new models of naval watches and stopwatches. He took part in the American war of independence.

This hasn’t got anything to do with the subject, I hear you say. But it has, because de Borda invented a voting system, known as the Borda method, which has remained popular amongst electoral system reformers all over the world. We’re talking about a preferendum.

This system of preferential voting is used by the U.S. baseball league to elect their player of the year and also by the Eurovision song contest. As far as the UK’s membership of the European Union goes, it would allow a more meaningful consultation of the population. Instead of simply saying “yes” or “no”, people would have the chance to consider a series of questions and to rank multiple proposals.

Whether the British government would dare to resort to this smart tool which would show real democracy, I have my doubts. But it’s an interesting idea if they want to salvage something.


LE VÉLOTAF

décembre 31, 2018

On finit l’année avec encore un néologisme: le vélotaf.

Vous connaissez sans doute le mot familier ‘boulot’ qui signifie le travail, le métier, le job (oui, ce dernier est bien une importation de l’autre côté de la Manche qui ne plairait certainement pas aux Immortels). À propos, saviez-vous que le mot ‘travail’ trouve ses racines dans le mot latin médiéval trepalium ‘instrument de torture’!

Le taf est un autre mot populaire employé pour dire ‘travail’ ou ‘métier’. Son origine fait débat, l’acronyme TAF pour ‘travail à faire’, semble un peu trop habile.

Mais revenons au vélotaf qui signifie ‘aller au travail à vélo’. Le vélo présente un impact carbone très faible et c’est bon pour la santé de ses pratiquants. L’usage du deux-roues dans les grandes villes de France augmente d’année en année et les vélotafeurs ont la satisfaction de savoir qu’ils ne contribuent pas à la pollution de leurs villes.

Si vous cherchez une résolution pour la nouvelle année, pensez à devenir vélotafeur. Vous avez déjà pris votre retraite? Pour vous aussi, devenir un(e) fidèle de la bicyclette ne vous fera pas de mal non plus et la planète en bénéficiera aussi.

Bonne année à tous et à toutes!

CYCLING TO WORK

We’re finishing the year with another new word: le vélotaf (cycling to work).

You doubtless know the slang word ‘boulot’ which means work, profession, job (yes, the latter is of course an import from the other side of the Channel which wouldn’t be popular with the Immortals – members of the Académie Française). By the way, did you know that the word ‘travail’ (work) has its roots in the medieval Latin word ‘trepalium’ ‘instrument of torture’!

Taf’ is another popular word used to say ‘work’ or ‘profession’. Its origin is disputed, the acronym TAF for ‘travail à faire’ (work to be done), seems a bit too neat.

But coming back to ‘vélotaf’, which means ‘going to work by bicycle’. The bike has a very low carbon footprint and is good for the health of its users. The use of two-wheelers in France’s cities is increasing year by year and the ‘velotafeurs’ have the satisfaction of knowing that they aren’t contributing to their town’s pollution.

If you’re looking for a New Year’s resolution, think about becoming a ‘vélotafeur’. You’re already retired? For you too, becoming a regular cyclist won’t do you any harm either and the planet will benefit too.

Happy New Year to one and all!