LE SYSTÈME D BIEN VIVANT À TRÉCLUN

septembre 19, 2022

Les initiatives Vélib et Autolib sont des systèmes bien connus pour essayer d’améliorer les transports urbains. Vous en avez peut-être déjà profité vous-même. Les bancs-lib sont moins connus. Que je sache, on les trouve seulement dans le village de Tréclun dans la Côte d’Or au nord-est de la France.

Le maire du village, Sébastien Sordel et les gens du coin ont l’habitude de bricoler depuis longtemps. De nombreuses pièces de mobilier urbain et même l’abribus ont été ‘faits maison’. Un manque de bancs au village – il n’y avait pas de quoi s’asseoir – a inspiré le maire et ses bénévoles pour créer des bancs-lib.

Avec l’ombre qui se déplace continuellement, un banc dans la place est souvent au mauvais endroit. Mais les bancs-lib sont équipés, comme des brouettes, d’une roue et de deux bras. Ils peuvent donc être déplacés selon le bon vouloir des habitants.

Cette solution à faible composante technologique pour résoudre un problème en interne fait preuve d’ingéniosité. Sans aucun doute, ces bancs se distinguent. C’est une idée qui risque de faire tache d’huile. Entretemps, les villageois s’en régalent.

RESOURCEFULNESS IS ALIVE AND WELL IN TRÉCLUN

The Vélib and Autolib initiatives are well-known systems to try to improve urban transport. You may well have used them yourself. The ‘bancs-lib’ are less famous. As far as I know, you only find them in the village of Tréclun in the Côte d’Or in north-east France.

The village mayor, Sébastien Sordel, and the locals have long been in the habit of knocking things together. Several pieces of street furniture and even the bus shelter have been ‘homemade’. A lack of benches in the village – there was nowhere to sit down – inspired the mayor and his volunteers to create the ‘bancs-lib’.

With shade continually on the move, a bench in the square is often in the wrong place. But the ‘bancs-lib’ are equipped, like wheelbarrows, with a wheel and two arms. They can therefore be moved around according to the inhabitants’ wishes.

This low-tech solution to solve a problem inhouse shows ingenuity. These benches definitely stand out. It’s an idea which is likely to gain ground. Meanwhile, the villagers really like them.


LA RENTRÉE

août 29, 2022

Les vacances se terminent, c’est le moment de reprendre le métro, boulot, dodo. C’est la rentrée: un des mots les plus galvaudés de la langue française. En plus de la rentrée scolaire et la rentrée au travail, on parle maintenant des rentrées littéraires, politiques et du cinéma. Ces jours de fin d’août/début septembre, où on peut s’attendre à un retour «à la normale», sont presque devenus une saison elle-même, coincée entre l’été et l’automne.

On a parfois l’impression que, pendant tout le mois d’août, on se prépare pour cette fameuse rentrée. Pour les familles, munies de leur ARS*, c’est l’occasion de reprendre le rythme quotidien, accompagné de l’odeur du neuf. Car, au fond, la rentrée n’est souvent rien d’autre qu’un festival de consommation. Ça ne m’étonnerait pas de voir surgir des cartes de vœux de rentrée dans ma boîte à lettres. Les médias regorgent de la pub pour les bonnes affaires de la rentrée et même les sonals publicitaires changent.

Cette année, la rentrée des classes aura lieu le jeudi 1er septembre pour l’ensemble des élèves du primaire, du collège et du lycée de métropole. Mais en 2022, une pénurie d’enseignants menace de gâcher la rentrée. La situation va nécessiter un recours massif à des profs contractuels. Et c’est les plus petits qui en souffriront le plus: près de la moitié des crèches manquent de personnel. À partir du 31 août, le gouvernement permet l’embauche de non diplômés, ce qui inquiète les parents qui ont déjà eu le casse-tête de trouver des places pour leurs enfants.

Belle rentrée à tous et à toutes!

*Allocation de Rentrée Scolaire, versée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans pour les aider à financer la rentrée scolaire. En 2022, le montant s’élève à 392,05 – 428,03 euros, selon l’âge de l’enfant.

BACK TO SCHOOL

The holidays are over, it’s time to go back to the famous ‘daily grind’ (literally métro, work, sleep). It’s ‘la rentrée’ (the return) : one of the most overused words in the French language. As well as the new school year and the return to work, we now talk about the literary ‘return’, the political ‘return’ and the ‘return’ of the cinema. These days at the end of August/early September, when you can expect to get back to ‘normal’, have almost become a season in their own right, jammed between summer and autumn.

You sometimes get the feeling that throughout the whole of August, people are preparing for this famous ‘return’. For families, armed with their ARS*, it’s the moment to take up the rhythm of daily life again, accompanied by the smell of the new. Because, in actual fact, the ‘return’ is often nothing more nor less than a consumer fest. It wouldn’t surprise me to see ‘rentrée’ greetings cards popping up in my letter box. The media is overflowing with adverts for good deals and even the jingles change.

This year, the new school year starts on Thursday 1st September for all pupils in primary and secondary schools. But in 2022 a shortage of teachers threatens to spoil the return to school. The situation will require resorting to supply teachers on a massive scale. And it’s the little ones who will suffer the most: half of all crèches have staff shortages. From 31st August, the government is allowing people to take on unqualified staff, which is worrying for parents who’ve already had the headache of finding places for their children.

Happy rentrée to everyone!

*Allocation de Rentrée Scolaire, a means-tested benefit paid to families with at least one child of school age between 6 and 18 to help them with the expense of going back to school. In 2022, this amounts to 392,05 – 428,03 euros, depending on the age of the child.


LES TUBES DE L’ÉTÉ EN VOIE DE DISPARITION?

août 15, 2022

Le tube de l’été, un concept répandu par les médias dans les années soixante, désigne la chanson la plus vendue, diffusée en boucle à la radio et en boîte de nuit pendant la saison estivale.

À l’origine, le terme «tube» vient du cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Mais le terme comme on l’entend aujourd’hui a été inventé par l’écrivain Boris Vian, qui penserait que les paroles de ces chansons difficiles à échapper étaient souvent creuses comme un tube. Au début, les tubes étaient plutôt des slows – comme, par exemple, J’entends siffler le train de Richard Anthony en 1962. Mais avec le temps, la danse plus énergétique a pris, pensez à Get Lucky de Daft Punk en 2013.

Matraquées dans les médias, ces chansons sont parfois de qualité discutable, caractérisées par des paroles simples et des mélodies entraînantes, mais peu importe. Le tube de l’été peut vous paraître aussi puissant que la madeleine de Proust. À le réécouter, même des décennies après, vous êtes transporté immédiatement à l’été en question.

Mais l’arrivée d’Internet a changé la donne. Aujourd’hui la musique populaire disponible en téléchargement se fait entendre d’une manière plus personnelle, souvent sur son smartphone. La diversité a éclaté, l’offre est fragmentée, les niches se multiplient. On choisit son propre tube de l’été.

C’est aujourd’hui le 15 août, il y aura des bals de village partout en France ce soir. Quelle musique sera la plus populaire? Tout savoir d’Adé est à la hausse, mais le bruit court que la chanson Running Up That Hill de l’artiste britannique Kate Bush, sortie pour la première fois en 1985, va prendre le dessus. Quel sera votre tube de l’été 2022?

Lecture complémentaire: Dans l’archive du 30 juillet 2013 Le Grand tube de l’Été 1792 https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2013/07/

SUMMER HITS IN THE PROCESS OF DISAPPEARING?

The summer hit, a concept popularised by the media in the sixties, refers to the best-selling song, played on a loop on the radio and in clubs during the summer season.

Originally, the term “tube” comes from the rotating cyclinder on which popular pieces were recorded by means of a phonograph. But the term as we understand it today was invented by the writer Boris Vian who’s said to have thought that the lyrics of these hard-to-avoid songs were often hollow like a tube. At the start, the “tubes” were usually ballads – like, for example, J’entends siffler le train, (I hear the whistle of the train) by Richard Anthony in 1962. But, as time went by, more energetic dancing caught on, think of “Get Lucky” by Daft Punk in 2013.

Plugged by the media, these songs were often of dubious quality, characterised by simple words and catchy tunes, but whatever. The summer hit can seem as powerful as Proust’s madeleine. Listening to it again, even decades later, you’re immediately transported to the summer in question.

But the advent of the Internet was a game changer. Today popular music available to download is listened to in a more personal way, often on people’s smartphones. Diversity has exploded, supply is fragmented, niches are multiplying. You choose your own summer hit.

Today is the 15th August, there will be village dances all over France this evening. What music will be most popular? “Tout savoir” de Adé is on the up, but rumour has it aht the song “Running Up That Hill” by British artist Kate Bush, which was first released in 1985, is going to come out on top. What will be your summer 2022 “tube”?

Further reading: Article in the archive dated 30 July 2013 The Big Hit of Summer 1792

https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2013/07/


LA SÉCHERESSE

août 8, 2022

La pluie, un souvenir lointain. Le paysage asséché et jauni. Le sol se fissure. Presque toute la France est touchée par la sécheresse. Comme prévenu par Météo France, le mois de juillet 2022 était le plus sec jamais enregistré depuis 1959, le début des relevés.

En juillet il n’a été enregistré que 9,7 millimètres de précipitations en France métropolitaine, un déficit d’environ 84% par rapport aux normales de la période 1991-2020. 90 départements sur 96 sont placés en état d’alerte. Et la sécheresse ne fait que s’aggraver car la semaine dernière le pays a connu sa troisième canicule en deux mois.

Des restrictions d’eau s’appliquent partout à des niveaux différents selon la région, et on appelle “à la sobriété” pour faire face à cette situation inquiétante. Voici les gestes du quotidien recommandés par le ministère de la transition écologique:

Éviter de laisser couler l’eau, limiter les arrosages du jardin, installer des équipements économes en eau, prendre une douche plutôt qu’un bain, installer un récupérateur d’eau de pluie ou des bidons sous les descentes des gouttières et dans le jardin pour arroser ce dernier, réparer les fuites d’eau et éviter de faire tourner son lave-linge ou son lave-vaisselle à moitié vide. De bons conseils pour aider à limiter la sécheresse qui permettront aussi aux consommateurs de faire des économies.

Entretemps, c’est du jamais vu: dans l’Aude il n’est pas tombé une seule goutte de pluie depuis quatre mois et les vendanges ont commencé dès la fin de juillet. En raison du réchauffement climatique, la date avance d’année en année.

DROUGHT

Rain, a distant memory. The countryside dried out and yellowed. The ground cracked. Almost the whole of France is affected by drought. As predicted by Météo France, the month of July 2022was the driest ever recorded since records began in 1959.

In July, only 9.7 millimetres of rain fell in metropolitan France, a deficit of 84% compared to normal amounts in the period 1991-2020. 90 ‘départements’ out of 96 are in a state of alert. And the drought just goes on getting worse as last week the country experienced its third heatwave in two months.

Water restrictions are in force everywhere at different levels according to area, and there’s a call for “restraint” in order to cope with this worrying situation. Here are the everyday measures recommended by the Ministry of Environmental Transition:

Avoid leaving the tap running, restrict garden watering, install water-saving devices, take showers rather than baths, set up rainwater recovery systems underneath gutters and in the garden for garden watering, repair any leaks and avoid running your washing machine or dishwasher half empty. Good advice to help restrict the drought which will also allow consumers to save money.

Meanwhile, it’s unheard of: in the Aude, they haven’t had a single drop of rain for four months and the grape harvest began as early as the end of July. Because of climate change, the date gets earlier year on year.


UN HOMMAGE AUX HÉROS OU UN SIMPLE PROJET LUCRATIF?

juillet 11, 2022

L’engouement des Français pour les parcs à thème et les parcs d’attractions ne semble pas connaître des limites. Vous connaissez sans doute les parcs de loisirs français les plus fréquentés. Disneyland Paris, le Parc Astérix (près de Paris), Futuroscope (un parc de loisirs à thème technologique et scientifique près de Poitiers), le Puy du Fou (à thématique historique en Vendée). Il en est bien d’autres, par exemple Vulcania en Auvergne qui attire non seulement les vulcanologues en herbe.

Mais le nouveau parc Hommage aux Héros proposé sur le site de La Fourchette, à Saint-Hilaire-Petitville dans le Parc naturel régional des marais du Cotentin, risque d’aller trop loin. Il s’agit d’une reconstruction du débarquement avec un théâtre sur roues de mille places que les organisateurs espèrent remplir cinq fois par jour pendant l’été.

Un des porteurs refuse l’étiquette de parc d’attractions, décrivant le projet comme un documentaire vivant qui mélangera images d’archives, techniques immersives et tableaux vivants. Le but supposé de maintenir en vie la mémoire du débarquement pour les jeunes générations masque une tentative cynique de faire fortune avec un complet dédain pour des considérations écologiques?

Les opposants dénoncent ‘un saccage environnemental’. Urbaniser cette zone d’une trentaine d’hectares agricoles semble être en contradiction totale avec la loi Climat et Résilience de 2021. On s’inquiète non seulement d’une ‘artificialisation des sols de grande ampleur’ mais aussi des nuisances causées par les 600 000 visiteurs par an attendus. On juge aussi ce projet de spectacle qui joue sur l’émotion comme insulte médiocre à la mémoire des 160 000 vétérans de l’opération.

La demande de permis de construire sera soumise cet automne. Le projet représente un investissement de 90 millions d’euros avec 350-400 emplois prévus.

A TRIBUTE TO HEROES OR SIMPLY A MONEY-MAKING SCHEME?

The French infatuation with theme parks and amusement parks seems to know no limits. You are doubtless aware of the most popular French leisure parks. Disneyland Paris, Asterix Park (near Paris), Futuroscope (a technology and science themed park near Poitiers), the Puy du Fou (a historical theme park in the Vendée). There are plenty more, for example Vulcania in the Auvergne which doesn’t only attract budding vulcanologists.

But the new ‘Tribute to Heroes’ proposed for the Fourchette site in Saint-Hilaire-Petitville in the regional Cotentin natural park, risks being a step too far. It’s a reconstruction of the D-day landings with a 1,000 seater theatre on wheels which the organisers hope to fill five times a day during the summer.

One of the promoters doesn’t like the theme park tag, describing the project as a living documentary which will blend archive images, immersive techniques and ‘tableaux vivants’ (living pictures). Does the supposed aim of keeping alive the memory of D-day for young generations mask a cynical attempt to make money with a complete disregard for environmental considerations?

Objectors denounce environmental havoc. To urbanize these thirty hectares of agricultural land seems to be a complete contradiction of the Climate & Resiliance law of 2021. People aren’t only worried about the huge concreting over of ground but also the pollution which will be caused by the hoped-for 600,000 visitors every year. People also think the proposed show which plays on the emotions is a tacky insult to the memory of the operation’s 160,000 veterans.

The planning application will be submitted this autumn. The project represents an investment of 90 million euros with 350-400 jobs expected.