JE NE SAIS PAS CE QUE C’EST QUE DE M’ENNUYER

avril 3, 2020

Je ne sais pas ce que c’est que de m’ennuyer et je ne vais pas commencer maintenant” a dit Pierre Perret sur les ondes de RTL hier matin. L’auteur-compositeur-interprète français, âgé de 85 ans, a déclaré qu’il ne s’ennuie jamais, même pendant le confinement.

Et vous? Vos cours et groupes de français vous manquent? Pourquoi pas chercher des vidéos en ligne qui combinent votre passe-temps préféré avec vos études de français? De la haltérophilie à la broderie, vous êtes certains de trouver quelque chose. Au cas où, voici quelques exemples:

Vous ne connaissez rien au qi gong, cette gymnastique douce issue de la médecine traditionnelle chinoise? Voici des cours pour débutants  https://www.youtube.com/watch?v=SXecj2Im6Oo

Tout le monde connaît le yoga, mais en avez-vous déjà pratiqué? Suivez ce lien pour des cours de yoga facile https://www.youtube.com/watch?v=s5sKBRYDUTI

C’est le printemps, le bon moment pour le déco et le brico https://www.youtube.com/watch?v=bTK7UgeJZX4

Le fairway n’est qu’un souvenir lointain? Pour améliorer votre score sur le parcours:

https://www.youtube.com/watch?v=cdDxiR3kIP4

Vous voulez perfectionner votre technique du dessin et de la peinture? http://dessin-creation.com/technique-de-peinture-efficace-ne-plus-avoir-peur-de-rater/

Si vous avez des vidéos à recommander, partagez-les avec d’autres lecteurs dans les commentaires. à condition que les vidéos soient en français!

I DON’T KNOW WHAT IT’S LIKE TO BE BORED

I don’t know what it is to be bored and I’m not about to start now” said Pierre Perret on the airwaves of RTL yesterday morning. The 85 year-old singer-songwriter declared that he’s never bored, even during the lockdown.

How about you? Are you missing your French lessons and groups? Why not look for some videos online which combine your favourite pastime with your French studies? From weightlifting to embroidery, you’re sure to find something. Just in case, here are a few examples:

You don’t know anything about qi gong, the gentle exercises which originate in traditional Chinese medicine? Here are some beginners lessons: https://www.youtube.com/watch?v=SXecj2Im6Oo

Everyone is familiar with yoga, but have you ever practised it? Follow this link for some easy yoga lessons: https://www.youtube.com/watch?v=s5sKBRYDUTI

It’s spring, a good time for decorating and DIY: https://www.youtube.com/watch?v=bTK7UgeJZX4

Is the fairway a distant memory? To improve your score on the golf course: https://www.youtube.com/watch?v=cdDxiR3kIP4

Would you like to perfect your drawing and painting technique: http://dessin-creation.com/technique-de-peinture-efficace-ne-plus-avoir-peur-de-rater/

If you have any videos to recommend, do share them with other readers via the comments, provided they videos are in French!


DES MEUBLES À PARTIR DE LA BIÈRE

mars 30, 2020

Boire une bière et en même temps vous asseoir dessus! Qu’est-ce qu’elle raconte maintenant?

Il s’agit de ce qu’on appelle le mobilier brassé. Tout ce qu’il vous faut, c’est un peu d’imagination. Le designer Franck Grossel en a à la pelle. Il récupère les drêches de brasserie (en moyenne 300 kilos de drêche pour 1.000 litres de bière brassés) et les sèche. La drêche est le moût de malt et des céréales qui reste après le brassage. La fibre qui en résulte devient très résistante et, grâce au sucre, permet d’avoir un liant naturel.

Je fabrique du mobilier durable” dit le recycleur par excellence, “car je ne veux pas régler une problématique en créant d’autres. Or, tant qu’on consommera de la bière, il y aura de la matière !” Deux milliards de litres de bière ont été consommés en France en 2017. 

Selon Europe 1, le mot déchet devient presque un gros mot. Les meubles brassés disent oui à prendre un pot et non au gaspi. Santé!

FURNITURE FROM BEER

Drink a beer and sit on it at the same time! What’s she on about now?

It concerns what’s known as “brewery furniture”. All you need is a little imagination. The designer Franck Grossel has it in spades. He recovers brewery draff (on average 300 kilos of draff per 1,000 litres of beer brewed) and dries it. Draff is the wort of malt and cereals which remains after brewing. The resulting fibre becomes very hard-wearing and, thanks to the sugar, is a natural adhesive.

I make sustainable furniture” says the champion recycler, “because I don’t want to solve one problem by creating others. So now, as long as people keep drinking beer, the material will be available!” Two billion litres of beer were drunk in France in 2017.

According to Europe 1, the word “waste” has become almost a dirty word. Brewery furniture says yes to having a drink and no to waste. Cheers!


UN MARATHON SUR LE BALCON

mars 27, 2020

Si le confinement vous empêche de vous entraîner comme d’habitude, vous pouvez peut-être suivre l’exemple d’Elisha Nochomovitz.

Ce restaurateur Toulousain âgé de 32 ans compte déjà 36 marathons à son actif. Mardi dernier il a décidé d’en courir son trente-septième. Mais avec une petite différence … il l’a couru sur le balcon de son appartement de Balma dans la banlieue toulousaine.

Le marathonien irréductible ne voulait pas arrêter de se dépenser donc il a trouvé l’idée de courir chez lui. Son balcon est long de 7 mètres. Vous faites le calcul vous-mêmes. Ça fait 6000 allers-retours en 6 heures 48 minutes. Pas exactement un record, mais peu importe. Il s’est servi d’un pédomètre pour tenir le compte. Sa petite amie lui a fourni des boissons et apparemment les voisins étaient compréhensifs.

Ce défi loufoque était destiné à remonter le moral aux autres et dédramatiser la situation. Le coureur a rendu hommage au personnel médical, de vrais héros selon lui. Il leur a dédié sa course.

A MARATHON ON THE BALCONY

If the lockdown is stopping you training like you usually do, you might follow the example of Elisha Nochomovitz.

This 32 year old restaurant worker from Toulouse already has 36 marathons under his belt. Last Tuesday he decided to run a thirty-seventh. But with a small difference … he ran it on the balcony of his flat in Balma in the suburbs of Toulouse.

The diehard marathon runner didn’t want to stop exercising so he came up with the idea of running at home. His balcony is 7 metres long. You can do the maths yourself. It came to 6000 there and backs in 6 hours 48 minutes. Not exactly a record but it doesn’t matter. He used a pedometer to keep count. His girlfriend provided drinks and apparently the neighbours were understanding.

This crazy challenge was meant to cheer people up and play down the situation. The runner paid tribute to medical personnel, real heroes in his view. He dedicated his run to them.


LES LIBRAIRIES: COMMERCES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ?

mars 23, 2020

Il est bien connu que les Français sont passionnés des livres et de la littérature. Mais les librairies sont-elles des commerces de première nécessité? Ça c’est une question d’opinion.

À cause du Coronavirus, depuis samedi dernier, les librairies françaises sont tenues de fermer boutique jusqu’à nouvel ordre. Selon le gouvernement, elles ne sont pas “indispensables à la vie du pays”. Jugés essentiel à la vie et donc restant ouverts sont les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les tabacs (ils vendent souvent des journaux), les maisons de la presse et les stations-service.

Mais au micro de France Inter jeudi matin, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a dit qu’il est prêt à rouvrir la question. « Moi, j’estime que la librairie est un commerce de première nécessité» a-t-il dit. Selon lui, on pourrait définir des règles strictes: nombre de clients limité à un moment donné, interdiction de bouquiner toute la journée etc.

Et les libraires, qu’en pensent-ils? Certains tiennent à rouvrir le plus rapidement possible pour éviter de perdre définitivement leurs fonds de clientèle à Amazon qui a vu ses commandes exploser ces derniers jours. D’autres ne sont pas d’accord et revendiquent le droit à la fermeture pour des raisons de sécurité sanitaire et responsabilité citoyenne face à l’épidémie.

Si vous cherchez des livres français pour vous aider à traverser cette période difficile, la rubrique Livres de l’archive de ce blog contient une vingtaine de recommandations. Par exemple Le Chapeau de Mitterrand d’Antoine Laurain conviendrait à quelqu’un qui se bat pour lire un roman entier en français. Les chapitres sont courts et le vocabulaire pas compliqué. Voir: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/07/07/le-chapeau-de-mitterrand/

BOOKSHOPS: ARE THEY ESSENTIAL BUSINESSES?

It’s well known that the French are mad about books and literature. But are bookshops essential businesses? That’s a matter of opinion.

Because of the Coronavirus, since last Saturday French bookshops have been obliged to shut up shop until further notice. According to the government, they aren’t “essential to the country’s life”. Deemed to be indispensable and therefore staying open are food shops and markets, chemists, tobacconists (they often sell newspapers), newsagents and petrol stations.

But on France Inter on Thursday morning, the Finance Minister Bruno Le Maire said that he’s willing to look at this again. “To my mind, bookshops are essential businesses” he said. According to him, there could be strict rules: a limited number of customers at any given moment, a ban on browsing all day etc.

And the booksellers, what do they think about this? Some are keen to re-open as quickly as possible to avoid losing their client base forever to Amazon which has seen its orders explode in recent days. Others don’t agree and claim the right to protect health and act as responsible citizens in the face of the epidemic.

If you’re looking for French books to help you get through this difficult period, the “Livres” category of this blog’s archive contains around twenty recommendations. For example, “Mitterrand’s hat” by Antoine Laurain would suit someone who struggles to get through a whole French book. The chapters are short and the vocabulary isn’t complicated. See: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/07/07/le-chapeau-de-mitterrand/


LE RETOUR DU CASTOR

mars 16, 2020

Nous vivons des heures sombres, c’est indéniable. Jouer les Cassandre fait fureur et à juste titre. Mais parmi toutes les mauvaises nouvelles se cachent de temps en temps des bonnes. Des traces de la présence des castors ont été découvertes dans le nord de la France où, à toutes fins pratiques, ils avaient disparu. Le grand rongeur arriverait de la Belgique où il a été réintroduit il y a une dizaine d’années. Pour autant, personne n’a vu l’animal lui-même.

Les castors étaient présents partout en France jusqu’au XVIIe siècle. Mais malheureusement les chasseurs étaient présents eux aussi, la fourrure de l’animal étant très prisée. Les castors ont changé leur comportement pour devenir nocturnes et ainsi éviter la menace humaine.

En France, les castors sont une espèce protégée depuis 1968. Au Royaume-Uni, selon le Woodland Trust, on estime la population de castors à 400. Pourtant il n’y a pas de protection juridique et les propriétaires terriens peuvent les abattre sans réglementation.

Parfois les castors font des dégâts sur les arbres en bordure des cours d’eau, mais, en construisant des barrages, ils créent de nouvelles zones humides et contribuent à la biodiversité avec de nouveaux habitats. Dans certaines régions le risque d’inondation est diminué grâce à ces bosseurs, un grand avantage dans cette période de crues.

Vous vous rappellerez peut-être que Jean-Paul Sartre appelait Simone de Beauvoir “Castor” car son nom rappelait l’anglais “beaver”. Il tenait en estime les castors “qui vont en bande et qui ont l’esprit constructeur”. Il nous incombe de les respecter, nous aussi.

THE RETURN OF THE BEAVER

We’re living in dark times, that’s for sure. Spreading doom and gloom is all the rage and justifiably so. But in amongst all the bad news, good news is occasionally hidden. Beaver tracks have been found in the north of France where, to all intents and purposes, they’d become extinct. The large rodent is said to have come from Belgium where it was reintroduced about ten years ago. Even so, no-one’s actually seen the animal itself.

Beavers were around in France until the seventeenth century. But unfortunately, hunters were also around, the animal’s fur being very sought after. Beavers changed their behaviour to become nocturnal and thus avoid the threat from humans.

In France, beavers have been a protected species since 1968. In the UK, according to the Woodland Trust, the population is estimated at 400. However, there is no legal protection and landowners can cull them without regulation.

Sometimes beavers cause damage to trees on the banks of water courses, but, by building dams, they create new wetland areas and contribute to biodiversity with new habitats. In some areas, the flood risk is diminished thanks to these hard workers, a big advantage in this time of rising waters.

You may remember that Jean-Paul Sartre used to call Simone de Beauvoir “Castor” as her name was reminiscent of the English “beaver”. He held beavers in high respect “they’re team players and have a constructive spirit”. It’s incumbent on us too to respect them.