L’ÉPREUVE REINE

juin 18, 2018

Aujourd’hui, pendant quatre heures de 8h à midi, 750 000 candidats au bac vont plancher sur l’épreuve philosophie, une épreuve discutée et redoutée et presque inconnue des ados anglais.

L’étude de la philo, comme on appelle communément la philosophie, est obligatoire pour les lycéens français. Et ça depuis 1808 à l’instigation de Napoléon. Le programme est fondé sur des notions. Dans les autres pays européens, où la philo est souvent optionnelle et repose sur l’histoire des idées, seul l’enseignement portugais est proche de ça.

Les profs disent souvent qu’en terminale, on n’apprend pas la philosophie, mais à philosopher. L’examen suscite beaucoup de commentaires dans les médias: les sujets sont publiés ainsi que des réponses fournies par des experts.

Parmi les sujets probables: :la société, le bonheur, la conscience et l’État et les étudiants sont encouragés à illustrer leurs copies avec l’actualité. On espère ainsi que la philo ne se trouve pas seulement dans les salles de cours et les livres et qu’on va continuer à philosopher toute sa vie.

Lecture complémentaire: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2017/06/12/nous-revoila-cest-la-saison-du-bac/

THE QUEEN OF EXAMS

Today, for four hours from 8 o’clock until midday, 750 000 baccalauréat candidates will sit the philosophy exam, a controversial and dreaded test virtually unknown to English teenagers.

The study of ‘philo’, as philosophy is commonly known, is compulsory for French secondary school pupils. This has been the case since 1808 at Napoleon’s instigation. The syllabus is based on ideas. In other European countries, where philosophy is often optional and concentrates on the history of ideas, only Portuguese teaching is similar.

Teachers often say that in the sixth form, you don’t learn philosophy, but how to philosophise. The exam causes a lot of media comment: the questions are published as well as replies provided by experts.

Amongst the probable subjects: society, happiness, conscience and the State and students are encouraged to illustrate their papers with current events. So it’s hoped that philosophy won’t only be found in classrooms and books and that people will continue to philosophize all their lives.

Further reading: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2017/06/12/nous-revoila-cest-la-saison-du-bac/

Publicités

LE PORT DE L’UNIFORME À L’ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE

juin 11, 2018

Maman, qu’est-ce que je dois mettre aujourd’hui?”

À Provins en Seine-et-Marne, cette demande des enfants d’écoles élémentaires sera chose du passé à partir de la Toussaint. Après concertation avec les parents d’élèves, le maire de Provins, Olivier Levenka, a annoncé que, à partir du mois de novembre, les écoliers doivent porter un uniforme.

62% des parents ont approuvé la proposition, une majorité d’accord, mais loin d’être retentissante. Quatre polos, deux pulls bleu ciel, une veste marine, deux pantalons, un bermuda ou une jupe. C’est ce qui attend les enfants, qui, eux non plus, ne sont pas tous d’accord. Voici l’opinion d’une enfant au micro de Franceinfo:

C’est nul, c’est comme si on remontait en arrière. On est en 2018, on n’est pas en 1900 je sais pas combien”.

Certains parents refusent de mettre la main au portefeuille, même si le prix de l’uniforme ne remonte qu’à 145 euros. Mais le maire a expliqué que, dès le deuxième enfant, la ville prendra à sa charge 50% du coût et pour ceux qui en ont vraiment besoin, on propose un fractionnement du paiement en 3, 6, ou 10 fois. Pour lui, la gratuité de l’école publique n’est pas en question. L’égalité des élèves et la discipline sont plus importantes.

Pour les Anglais, habitués aux uniformes scolaires, ça pourrait sembler une tempête dans un verre d’eau, mais pour les parents de Provins, c’est le début d’un débat qui a de beaux jours devant lui.

WEARING UNIFORM AT PRIMARY SCHOOL

Mum, what am I supposed to wear today?”

In Provins in Seine-et-Marne, this question from primary school children will be a thing of the past after All Saints Day. Following consultation with pupils’ parents, the mayor of Provins, Olivier Levenka, has announced that, from November, schoolchildren must wear a uniform.

62% of parents agreed with the proposal, OK it’s a majority, but not exactly resounding. Four polo shirts, two sky blue pullovers, a navy jacket, two pairs of trousers, shorts or a skirt. This is what awaits children who are also not all in agreement. Here’s the opinion of one child interviewed by Franceinfo:

It’s useless, it’s as if we’re going back in time. This is 2018, we’re not in nineteen hundred and whatever”.

Some parents are refusing to put their hands in their pockets, even though the cost of the uniform is only 145 euros. But the mayor has explained that, for a second child, the town will subsidise 50% of the cost and for people who really need help, 3,6 or 10 staged payments are proposed. For him, school being free is not in question. The equality of students and discipline are more important.

For the English, who are used to school uniforms, this might seem like a storm in a teacup, but for the parents of Provins, it’s the start of a debate which will run and run.


SPIDERMAN SAUVE LA VIE À UN ENFANT

mai 28, 2018

Un moment charnière dans la vie d’un sans-papiers malien samedi soir dans le XVIIIe arrondissement de Paris?

Un jeune homme de 22 ans était venu dans le quartier pour manger et regarder un match de foot. Il a entendu beaucoup de monde en train de crier et des voitures qui klaxonnaient. Il a vu l’enfant qui était suspendu d’un balcon du quatrième étage d’un immeuble et a tout de suite commencé à monter d’étage en étage, comme sosie de Spiderman. Il a escaladé la façade à mains nues en trente secondes et a réussi à secourir l’enfant.

Des badauds ébahis ont filmé l’évènement et son geste a fait le tour des réseaux sociaux. Une pétition en ligne circule pour demander que le sauveteur obtienne ses papiers.

Sans vouloir enlever quoi que ce soit de la bravoure du jeune homme, on se demande pourquoi l’homme du balcon voisinant bien visible dans les vidéos n’a pas pu sauver l’enfant. Le père de l’enfant a été placé en garde à vue pour soustraction d’un parent à ses obligations légales.

Aujourd’hui le héros, qui s’appelle Mamoudou Gassama, sera reçu à l’Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron.

Pour voir l’exploit: https://www.youtube.com/watch?v=EvAuCbLiE3I

SPIDERMAN SAVES A CHILD’S LIFE

A turning-point in the life of an illegal immigrant from Mali on Saturday evening in the 18th arrondissement of Paris?

A young man aged 22 had come to the area to eat and watch a football match. He head a lot of people shouting and cars hooting. He saw the child hanging from a fourth floor balcony of a block of flats and immediately began to climb from floor to floor, like Spiderman’s double. He climbed the facade bare-handed in thirty seconds and succeeded in saving the child.

Flabbergasted onlookers filmed the event and their videos have rapidly gone viral on the Internet. An online petition is circulating to request that the rescuer receive his papers.

Without wanting to take anything away from the young man’s bravery, you wonder why the man on the neighbouring balcony clearly visible in the videos couldn’t save the child. The child’s father is in police custody for ‘neglect of parental obligations’.

Today the hero, who’s called Mamoudou Gassama, will meet French president Emmanuel Macron at the Élysée palace.

To see the feat : https://www.youtube.com/watch?v=EvAuCbLiE3I


LE COMPTEUR LINKY SOULÈVE UNE CONTREVERSE

mai 21, 2018

Malgré son nom mignon et innocent, le compteur intelligent ‘Linky’ suscite la fronde*. Le compteur transmet les données de consommation d’électricité directement au fournisseur, mais beaucoup craignent une transmission plus sinistre.

Certains ont peur que ce compteur communiquant n’aille pas respecter la vie privée du consommateur en s’emparant de leurs données personnelles. D’autres craignent les effets sur la santé, en suggérant que les ondes émises quotidiennement par le compteur soient cancérogènes. Un couple de Bièvres soupçonne même le nouveau compteur d’avoir causé l’incendie de leur pavillon.

La POAL (Plateforme Opérationelle Anti Linky) www.poal.fr est un site web interactif et collaboratif destiné à contrer le déploiement national de cette nouvelle génération de compteurs. Certaines communes, comme par exemple Bias en Lot et Garonne, ont refusé le compteur. Le mouvement prend de l’ampleur.

Les fournisseurs d’électricité ont peut-être sous-estimé la force des sentiments des propriétaires qui ont l’impression que cette petite machine va un peu trop loin. On dit toujours que la maison d’un Anglais est son château. Il semble que les Français, eux aussi, vont défendre leurs maisons contre la marche implacable de la technologie.

* La Fronde était une période de troubles et révoltes sous le règne de Louis XIV. Aujourd’hui, le mot évoque la révolte d’un groupe social contre l’autorité d’un groupe dirigeant.

LINKY METER CAUSES CONTROVERSY

Despite its sweet, innocent name, the ‘Linky’ smart meter is causing rebellion*. The meter transmits electricity consumption data direct to the supplier, but many people are afraid of a more sinister transmission.

Some people fear that the smart meter is not going to respect the consumer’s privacy, by getting hold of personal data. Others fear health effects, suggesting that the waves emitted daily by the meter are carcinogenic. A couple in Bièvres even suspects the new meter of having caused a fire in their house.

The POAL (Operational Anti-Linky Platform) www.poal.fr is an interactive and collaborative website which aims to counter the nationwide deployment of the new generation of meters. Some districts, like Bias in Lot et Garonne, have refused to have the meter. The movement is gaining ground.

Electricity suppliers have perhaps under-estimated the strength of feeling of homeowners who have the feeling that this little machine is a step too far. It’s always said that an Englishman’s home is his castle. It seems that the French too are going to defend their homes against the relentless march of technology.

* ‘La Fronde’ was a period of unrest and rebellion in the reign of Louis XIV. Today, the word describes the rebellion of a social group against the authority of a ruling group.


FAIRE LE MÉNAGE

mai 15, 2018

C’est le printemps et c’est le moment de faire le grand nettoyage.

Quelle barbe!” je vous entends dire. “Je déteste faire le ménage. Ranger, frotter, essuyer, balayer. Toutes ces tâches ménagères me font flipper. Et c’est sans fin. Après quelques jours, c’est le retour à zéro.”

Et si on adoptait une attitude plus positive? Des chercheurs anglais de l’UCL (University College de Londres) ont mené une étude sur 20000 personnes, dont 15% présentaient des signes de stress. Il semble qu’à peine 20 minutes de ménage par semaine contribue à une réduction de stress et procure une sensation de bien-être. Plus une activité a demandé d’effort, plus elle procure de la satisfaction. Le fatras courant chez certains déprimés en témoigne.

Si on considère le ménage comme un sport, c’est aussi une activité saine du point de vue cardio-vasculaire, mais gare aux produits ménagers agressifs qui pourraient nuire à votre santé. Privilégiez plutôt les astuces de grand-mère. Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude sont vos meilleurs amis.

Voilà: si vous avez le cafard, pour vous remonter le moral, il faut saisir le moment et saisir un balai ou un torchon. Passez la serpillière (quel mot merveilleux par rapport à l’anglais monotone mop) et ne vous laissez pas abattre.

DOING THE HOUSEWORK

It’s spring and time to do spring cleaning.

What a drag!” I hear you say. “I hate doing housework. Tidying up, scrubbing, wiping, sweeping. All these household tasks freak me out. And it’s never-ending. After a few days, it’s back to the beginning.”

How about adopting a more positive attitude? English researchers at UCL (University College London) did a study of 20,000 people, of whom 15% were showing signs of stress. Apparently, as little as 20 minutes housework a week contributes to stress reduction and promotes well-being. The more effort involved in an activity, the greater the satisfaction achieved. The mess common in some depressed people’s places backs this up.

If you think of housework as a sport, it’s also a healthy activity from a cardio-vascular point of view, but beware of aggressive household products which might harm your health. Favour your grandmother’s tips. White vinegar and bicarbonate of soda are your best friends.

There we are: if you’re fed up and want to cheer yourself up, seize the moment and seize a broom or a duster. Mop the floor (what a wonderful word compared to the humdrum English ‘mop’) and don’t let it get you down.