NECTAR , LIVREUR CULTE DES VINS NICOLAS

septembre 14, 2020

Les amateurs de vins parmi vous connaîtront certainement les vins Nicolas et peut-être aussi leur mascotte Nectar.

Ça peut nous paraître bizarre aujourd’hui, mais autrefois, si vous vouliez prendre un verre de vin à la maison, il fallait vous rendre chez un marchand de vin ou directement chez le producteur pour acheter un fût. Louis Nicolas a inventé un nouveau concept: le vin en bouteille. Créée en 1822, la maison Nicolas a aujourd’hui près de 500 boutiques en France et même 8 points de vente à Londres.

Nectar, le livreur moustachu aux yeux en soucoupe qui tient 16 bouteilles dans chaque main est né du crayon de Dransy. Inspiré par un des employés du caviste, Nectar, avec sa posture en forme de bouteille, est vite devenu un succès populaire qui a perduré jusqu’au XXIe siècle. Son fils Glou-Glou et sa femme Félicité figurent sur certains posters. De nombreux objets publicitaires comme des tire-bouchons ont aussi été créés. Les célèbres catalogues Nicolas des années vingt sont devenues des pièces de collection rarissimes.

Nicolas est pionnier de la vente de vin en ligne depuis 2000. Comme un bon vin, le personnage de Nectar continue de se bonifier avec le temps.

NECTAR, NICOLAS WINES CULT DELIVERY MAN

Wine lovers amongst you will surely know Nicolas wines and may also be acquainted with their mascot Nectar.

It may seem strange to us today but, in the past, if you wanted to have a glass of wine at home, you had to go to a wine merchant or direct to the producer and buy a cask. Louis Nicolas invented a new concept: bottled wine. Originating in 1822, today Nicolas has nearly 500 shops in France and even 8 outlets in London.

Nectar, the moustachioed delivery man with eyes like saucers who holds 16 bottles in each hand, was first created by Dransy. Inspired by one of the wine merchant’s employees, Nectar, with his bottle-shaped posture, quickly became a popular success who has continued into the 21st century. His son Glou-Glou (Gurgle) and his wife Félicité (Bliss) feature on some posters. Numerous advertising objects such as corkscrews were also created. The famous Nicolas catalogues of the nineteen twenties have become extremely rare collectors’ items.

Nicolas has been a pioneer of online wine sales since 2000. Like a good wine, the Nectar character continues to improve with time.


DES PARRAINS GOURMETS À LA RESCOUSSE

avril 27, 2020

Les premières mesures de déconfinement en France sont prévues pour le 11 mai, mais on ne sait pas encore si les cafés et restaurants y seront inclus.

Entretemps, les Français ont la possibilité de donner un coup de pouce à leurs établissements préférés en s’abonnant à des sites de solidarité. L’idée est simple: payer en ligne maintenant à votre restaurant, bistrot ou bar préféré ce que vous consommerez après le confinement.

Plus de 60 restos participent déjà à la Grande Bouffe à Lille. Des gestes solidaires de la part des consommateurs soutiennent les restaurants partenaires et les clients vont bénéficier d’une remise de 10% à la réouverture. La cagnotte s’est élevée à plus de 50 000 euros en 4 jours, une injection de liquidité beaucoup appréciée.

Une autre plate-forme J’aime mon Bistrot vous permet de soutenir votre bistrot préféré en achetant des bons d’achat à échanger quand il rouvrira ses portes. Les industries brassicoles et hôtelières, elles aussi, soutiennent ses initiatives, le regard tourné vers l’avenir.

Bon appétit!

GOURMET GODFATHERS TO THE RESCUE

The first measures for coming out of lockdown in France are expected on 11 May, but it’s not yet known whether cafés and restaurants will be included.

Meanwhile, French people are able to give a helping hand to their favourite establishments by subscribing to solidarity websites. The idea is simple: pay your favourite restaurant, bistro or bar now online for what you will eat or drink after the lockdown.

More than 60 restaurants have already signed up to the “Grande Bouffe” (Big Grub) in Lille. Customers show their support to member restaurants now and get a 10% discount when they reopen. The kitty went up to over 50,000 euros in 4 days, a much appreciated injection of cash.

Another platform “J’aime mon Bistrot” (I love my bistro) enables you to support your favourite bistro by purchasing coupons to be redeemed when it reopens its doors. The brewery and hospitality industries are also supporting these initiatives with an eye to the future.

Enjoy your meal!


IL FAUT VIVRE AVEC SON TEMPS

janvier 20, 2020

Il faut vivre avec son temps. C’est l’attitude de beaucoup des Français questionnés par l’IFOP sur les évolutions des repas du soir pour une étude commandée par Just Eat, leader mondial de la restauration livrée.

Est-ce que c’était vraiment mieux avant? 67% ont déclaré que les dîners n’étaient ni mieux ni moins bien avant. Les plus nostalgiques, c’était, quelle surprise, … les millennials, dont 1 sur 4 pensent que c’était mieux avant. 43% d’entre eux se sont dits prêts à lâcher leur smartphone à table. Seulement 12% des seniors éprouvent de la nostalgie pour le bon vieux temps.

La façon de dîner chez les Français a bien évolué: on mange plus souvent à la maison, les repas pris depuis le canapé ont augmenté et la durée du repas est plus courte: 53% en moins de 30 minutes par rapport à 38% en 1999.

Les écrans, pour certains le fléau du XXIe siècle, prennent une place de plus en plus importante à table. 66% des utilisateurs envoient des messages en bouffant, d’autres regardent ou lisent l’actualité, regardent des vidéos ou des films, écoutent de la musique ou jouent à des jeux vidéo.

Les tendances les plus marquées de 2019: le retour du sandwich sous toutes ses formes, des commandes records pour des plats vegans, la pizza toujours incontournable partout en Europe.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez lire le rapport ici: https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/12/DATALICIOUS-BY-JUST-EAT-OBSERVATOIRE-DES-NOUVEAUX-MODES-DE-RESTAURATION-BD.pdf

YOU’VE GOT TO MOVE WITH THE TIMES

You’ve got to move with the times. That’s the attitude of a lot of French people questioned by IFOP on the trends in evening meals for a study commissioned by Just Eat, world leader in home delivery.

Were things really better in the past? 67% stated that evening meals were neither better nor worse. The most nostalgic were, what a surprise … millennials, of whom 1 in 4 think that things were better before. 43% of them were willing to abandon their smartphones at table. Only 12% of senior citizens felt nostalgic about the good old days.

French people’s way of eating has really changed: they eat more often at home, eating on the sofa has increased and meals are shorter: 53% take less than half an hour, compared to 38% in 1999.

Screens, which some people think are the plague of the twenty-first century, are occupying a bigger and bigger place at table. 66% of users are sending messages whilst they eat, others are watching or reading the news, watching videos or films, listening to music or playing video games.

The biggest trends in 2019: the return of the sandwich in all its forms, record orders for vegan dishes, pizzas still a firm favourite all over Europe.

If you’re interested in this subject, you can read the report here:

https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/12/DATALICIOUS-BY-JUST-EAT-OBSERVATOIRE-DES-NOUVEAUX-MODES-DE-RESTAURATION-BD.pdf


LA GALETTE DES ROIS

janvier 6, 2020

En France les fêtes ne finissent pas avec le réveillon de la Saint-Sylvestre. L’épiphanie (le 6 janvier) se fête partout et c’est la galette des rois qui occupe une place centrale. Les galettes sont faites, pour la plupart, de pâte feuilletée dans le nord et de la pâte brioche dans le sud.

Dans les pâtisseries, les galettes classiques rivalisent des innovations avec de la pistache, des cerises Amarena, des pépites de chocolat, des fruits confits et des zestes d’orange, pour en citer que quelques-unes. Une chose est sûre, il y en a pour tous les goûts.

La tradition remonte aux fêtes romaines saturnales où on a désigné un esclave comme roi d’un jour. Une fève est cachée dans la galette et celui ou celle qui reçoit la tranche contenant la fève devienne le roi, ou la reine, de la journée. Si vous achetez votre galette dans une pâtisserie, on vous fournira une couronne en papier doré. La fève originale est souvent remplacée par une figurine en porcelaine ou en plastique ou, pour les plus écolos ou ceux qui veulent garder leurs dents, par une noix.

Suivez ce lien pour une recette de galette des rois vegan à la frangipane qui occupera une place de choix sur votre table de janvier : https://www.youtube.com/watch?v=gM85bLCjBjQ

THE GALETTE DES ROIS

In France the festivities don’t end with New Year’s Eve. Epiphany (6 January) is celebrated everywhere and it’s the ‘galette des rois’ which takes centre stage. The galettes are made, for the most part, of puff pastry in the north and brioche dough in the south.

In pâtisseries, classic galettes compete with innovations with pistachio, Amarena cherries, chocolate chips, crystallized fruits and orange zest, to name but a few. One thing’s for sure, there’s something for everyone.

The tradition goes back to the Roman Saturnalia festival when a slave was designated king for the day. A bean is hidden in the cake and whoever receives the slice containing the bean becomes king, or queen, for the day. If you buy your galette in a pâtisserie, you’ll also be given a golden paper crown. The original bean is often replaced by a porcelain or plastic figurine, or for the more environmentally aware or those who want to keep their teeth, by a walnut.

Follow this link for a recipe for a vegan almond paste ‘galette des rois’ which will take pride of place on your January table :https://www.youtube.com/watch?v=gM85bLCjBjQ 


LE NOUVEAU BEAUJOLAIS NOUVEAU

novembre 25, 2019

Le Beaujolais nouveau, débloqué jeudi dernier comme le demande la tradition, a un nouveau goût.

Il est largement accepté que le Beaujolais, si ce n’est pas exactement du pinard, n’est pas un grand cru. Mais ces dernières années, le goût a changé, principalement à cause du changement climatique.

Les effets néfastes et potentiellement catastrophiques du réchauffement de la planète sont bien connus. Depuis la canicule de 2003, les intempéries sont devenues de plus en plus fréquentes. Selon RTL, un vigneron qui, du temps de son père, avait subi un problème climatique comme du gel ou de la grêle tous les 15 ans, est maintenant touché tous les 2 ans. Il ne faut pas oublier que, en 2019, la grêle a détruit les deux tiers de la récolte dans le sud du Beaujolais. Les sécheresses successives ont aussi tué de nombreux pieds de vigne.

Mais grâce au réchauffement climatique, les raisins d’aujourd’hui ont beaucoup plus de sucre qui masque l’acidité. L’arôme de banane caractéristique des Beaujolais d’autrefois est parti. À sa place, on sent les fruits rouges (framboises, mûres) et les épices.

À consommer avec modération … (l’expression consacrée mise sur les bouteilles pour déconseiller l’abus d’alcool)

THE NEW BEAUJOLAIS NOUVEAU

The Beaujolais nouveau, released last Thursday as tradition demands, has a new flavour.

It’s widely accepted that Beaujolais, if not exactly plonk, isn’t a great wine. But in recent years, the flavour has changed, mainly because of climate change.

The harmful and potentially catastrophic effects of planetary heating are well known. Since the heatwave of 2003, bad weather events have become more and more frequent. According to RTL, a winemaker who, in his father’s time, had suffered a climate problem such as frost or hail once every 15 years, is now affected every other year. We shouldn’t forget that, in 2019, hail destroyed two thirds of the harvest in the south of Beaujolais. Successive droughts have also killed numerous vines.

But thanks to global heating, today’s grapes contain a lot more sugar which masks the acidity. The characteristic banana smell of Beaujolais in the old days has disappeared. In its place, you can smell red fruits (raspberries, blackberries) and spices.

To be drunk in moderation … (the usual expression put on bottles to warn against alcohol abuse).