LE FOOTBALL EN MARCHANT

mars 12, 2018

Ça y est, c’est parti! Le football en marchant fait ses premiers pas en France. Je ne vous fais pas marcher! Un sport devenu populaire au Royaume-Uni, où il y a un millier de clubs, a finalement traversé la Manche.

La commune novatrice de Silfiac du Morbihan en Bretagne se révèle l’épicentre du nouveau sport en France, grâce à un expatrié Jeff Smith qui fait bouger les seniors de son entourage. Il espère que le sport va prendre chez ses voisins français, pas seulement chez les Anglais.

Né en Angleterre en 2011, le sport cible les plus de 50 ans, mais les joueurs plus jeunes sont aussi encouragés à participer, à condition qu’ils ne courent pas! D’autres règles qui le différencient du football traditionnel: le ballon ne doit pas dépasser la hauteur de la tête et les tacles ne sont pas autorisés.

Certains tournois britanniques sont exclusivement réservés aux plus de 60 ans. Plusieurs clubs prestigieux, comme Manchester City et Glasgow Rangers, ont leurs équipes de football en marchant et il existe aussi des clubs féminins.

Le football en marchant est très bon pour la santé: sur le plan musculaire et cardiaque, contre l’arthrose et l’ostéoporose et aussi du point de vue de la sociabilité. C’est vraiment une parade contre les problèmes de la vieillesse.

WALKING FOOTBALL

That’s it, we’re off! Walking football is taking its first steps in France. I’m not kidding! A sport which has become popular in the UK, where there are around a thousand clubs, has finally crossed the Channel.

The trailblazing commune of Silfiac in Morbihan in Britanny is finding itself the epicentre of this new sport in France, thanks to an expat Jeff Smith who’s getting the senior citizens in his neighbourhood moving. He hopes the sport will catch on with his French neighbours, not just the English.

Originating in England in 2011, the sport targets the over fifties, but younger players are also encouraged to join in, provided they don’t run! Other rules which are different from traditional football: the ball musn’t go over head height and tackles are not allowed.

Some British tournaments are solely for the over 60s. Several prestigious clubs, such as Manchester City and Glasgow Rangers, have walking football teams and there are also clubs for women.

Walking football is very good for your health: as far as muscles and heart are concerned, protecting against arthritis and osteoporosis and also from a social point of view. It’s a real counter to the problems of old age.

Publicités

CINQ FRUITS ET LÉGUMES: ON CONNAÎT TOUS LE SLOGAN

août 21, 2017

Mangez cinq fruits et légumes par jour: on connaît bien le slogan mais le respecter est tout autre chose. Selon une étude du Crédoc* publié récemment, les jeunes Français d’aujourd’hui mangent quatre fois moins de fruits et légumes que leurs grands-parents. Une statistique choquante quand même, surtout étant donné la disponibilité de tant de fruits et légumes délicieux dans nos magasins.

La recommandation de santé publique qui date de 2001 est devenue banale et est souvent ignorée. Une hausse de consommation jusqu’en 2010 a été effaceé par la crise économique.

Seul un quart des Français respecte la consigne de consommer cinq fruits et légumes par jour. Chez les jeunes de 2 à 17 ans, seulement 6% consomment plus que la recommandation et le nombre de petits consommateurs (moins de deux portions quotidiennes) a augmenté à 45%, une vraie fracture alimentaire.

La question éternelle: qu’est-ce que c’est qu’une portion? Deux raisins ou trois petits pois ne valent pas pour une portion! Il vous faut 80-100 g par portion, par exemple une tomate de taille moyenne, une poignée de haricots verts, deux abricots, une banane, un bol de soupe. Plus les végétaux consommés sont diversifiés, mieux c’est.

Quand on considère les conclusions d’une étude britannique publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health qui a constaté une chute de 42% du risque de décès parmi des personnes âgées de plus de 35 ans qui consommaient plus de sept fruits et légumes par jour, c’est une affaire simple.

*Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

FIVE FRUIT AND VEG: WE ALL KNOW THE SLOGAN

Eat five fruit and vegetables per day: we know the slogan well but obeying it is quite different. According to a study recently published by Crédoc*, young French people today eat four times less fruit and vegetables than their grandparents. It really is a shocking statistic, especially given the availability of so many delicious fruit and vegetables in our shops.

The public health recommendation which dates back to 2001 has become trite and is often ignored. An increase in consumption up until 2010 has been wiped out by the economic crisis.

Only a quarter of French people follow the instructions to eat five fruits and vegetables a day. Amongst young people aged 2 to 17, only 6% eat more than the recommendation and the number of small consumers (less than two portions a day) has increased to 45%, a real food divide.

The eternal question: what constitutes a portion? Two grapes or three peas don’t count as a portion. You need 80-100 g per portion, for example a medium-sized tomato, a handful of green beans, two apricots, a banana, a bowl of soup. The wider the variety of plants eaten, the better.

When you consider the conclusions of a British study published in the Journal of Epidemiology and Community Health which showed a 42% decreased risk of death in people aged over 35 who ate more than seven fruit and vegetables per day, it’s an open and shut case.