COMMENT FAIRE POUR SE SOUVENIR DE SES RÊVES?

mars 11, 2019

Tout le monde rêve, sauf les victimes de lésions cérébrales. Il y a plein de théories pour expliquer pourquoi on rêve et quelle est la signification de nos rêves. Mais comment se souvenir de plus de ses rêves et en plus de détail?

D’abord, il semble que vous ayez plus de chances de vous rappeler de vos rêves si vous prenez une décision consciente de le faire.

En plus, concentrez-vous pour vous rappeler vos rêves dès que vous vous réveillez. Un bloc-notes et stylo ou un dictaphone sur votre table de chevet vous permettront de noter tout de suite l’essentiel de vos rêves.

Selon Perrine Ruby, chercheur en neurosciences à Lyon, dans une vidéo du journal Le Monde, la population est divisée en deux catégories: les grands rêveurs et les petits rêveurs. Les grands rêveurs se rappellent leurs rêves en moyenne 5,2 fois par semaine, tandis que pour les petits rêveurs, le compte n’est que deux fois par mois. Les grands rêveurs se réveillent deux fois plus souvent que les petits rêveurs. Se réveiller de façon abrupte vous permet de mieux vous souvenir de vos rêves.

Faites de beaux rêves!

HOW TO REMEMBER YOUR DREAMS

Everybody dreams, apart from victims of brain injury. There are lots of theories explaining why we dream and the meaning of our dreams. But how can we remember more of our dreams and in more detail?

First of all, apparently you stand more chance of remembering your dreams if you make a conscious decision to do so.

In addition, concentrate on remembering your dreams as soon as you wake up. A notepad and pen or a dictaphone on your bedside table will allow you to note down the essentials of your dreams immediately.

According to Perrine Ruby, a neuroscience researcher in Lyon, in a video of Le Monde newspaper, the population is divided into two categories: big dreamers and little dreamers. The big dreamers remember their dreams on average 5.2 times per week, whereas for the little dreamers the tally is only twice per month. Big dreamers wake up twice as often as little dreamers. Waking up suddenly allows you to remember your dreams better.

Sweet dreams!

Publicités

RETARDER LES CLASSES POUR LA SANTÉ DES LYCÉENS

mars 4, 2019

Aujourd’hui il est largement reconnu que les ados ont besoin de 8 à 9 heures de sommeil, mais les ados français ne dorment en moyenne que 7h30. Peut-être ils traînassent avec leurs smartphones jusqu’à tard dans la nuit ou se permettent du gavage télévisuel, mais de toute façon ils sont couche-tard.

Les chercheurs ont constaté que le fait de dormir moins de 7 heures par nuit chez les ados de 14 ans est corrélé à moins de matière grise. Aux États-Unis et aussi à Hong Kong, on a constaté que les ados qui dorment plus sont absents moins souvent, ont plus d’énergie, sont en meilleure santé, consomment moins de caféine et, vous l’avez deviné, ils ont de meilleures notes.

Le ministre de l’Éducation français a donc donné le feu vert pour tester cela dans les lycées franciliens. Les classes vont commencer plus tard et on espère que tout le monde sera gagnant.

Envie d’un petit somme après le déjeuner? Une petite sieste est un excellent moyen de recouvrer du sommeil. On dit que ça réduit le stress, améliore la mémoire et la concentration et libère la créativité. Dormir plus pour travailler mieux. Alors, pourquoi pas au lycée aussi?

START CLASSES LATER FOR STUDENTS’ HEALTH

Today it’s widely recognised that teenagers need 8 to 9 hours’ sleep, but French teenagers are only sleeping on average 7½ hours. Maybe they’re mucking about with their smartphones till late into the night or are indulging in binge watching TV, but anyway they’re late to bed.

Researchers have found a correlation between 14 year olds who sleep less than 7 hours per night and less grey matter. In the United States and in Hong Kong, they’ve found that teenagers who sleep longer are absent from school less frequently, have more energy, are in better health, consume less caffeine and, you guessed it, they get better marks.

The French education minister has given the green light to test this on secondary schools in the Paris area. Lessons will start later and it’s hoped that everyone will be the winner.

Fancy a little nap after lunch? A short siesta is an excellent way of catching up on sleep. Apparently it reduces stress, improves memory and concentration and frees up creativity. Sleep more to work better. So, why not in schools too?


UN MANNEQUIN PAS COMME LES AUTRES

février 25, 2019

La faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg prend les devants dans le domaine de la formation des futurs dentistes.

Vous, les patients, n’êtes pas seuls à avoir de la peur dans le cabinet dentaire. Pour diminuer l’appréhension des jeunes dentistes avant de traiter leurs premiers patients, ils ont maintenant l’occasion d’essayer leurs compétences sur un mannequin hyperréaliste.

Le faux patient, qui a coûté 70.000 euros, respire, cligne des yeux, transpire et parle. C’est le prof qui le manipule à distance et qui observe le comportement de ses étudiants à travers une vitre sans tain.

Les étudiants n’ont pas de mal à apprendre les gestes techniques sur des têtes inertes. Maintenant ils apprennent aussi à avoir de bons rapports avec leurs patients: comment gérer l’anxiété et comment réagir en cas d’événements inhabituels comme la nausée, un malaise ou même un arrêt cardiaque. On filme l’intervention et la retransmet à la classe pour permettre un débriefing.

Cette innovation utile doit aboutir à un nouveau groupe de dentistes assurés. Et vous, les patients, n’auront plus besoin de garder une dent contre eux!

A DUMMY WITH A DIFFERENCE

The Strasbourg university dental school is taking the initiative in the field of training for future dentists.

You, the patients, aren’t the only ones to be frightened in the dental surgery. In order to reduce young dentists’ apprehension before treating their first patients, they are now able to try out their skills on a very realistic dummy.

The fake patient, which cost 70,000 euros, breathes, blinks, sweats and speaks. It’s the teacher who is manipulating it remotely and observing his students’ behaviour via a two-way mirror.

Students don’t have trouble acquiring their technical skills on inert heads. Now they’re also learning how to have a good relationship with their patients: how to deal with anxiety and how to react when something unusual happens such as nausea, fainting or even a heart attack. The treatment is filmed and broadcast to the class for a debriefing.

This useful innovation should result in a new cohort of confident dentists. And you, the patients, will no longer need to bear them any grudges!


UN NOUVEL ASPHALTE ÉCOLO: QUELQUE CHOSE À REDIRE?

février 18, 2019

Beaucoup de Parisiens se plaignent des nuisances sonores et c’est surtout le bruit de la circulation qui les énerve.

Le projet Cool&Low Noise Asphalt, soutenu financièrement par l’Union européenne, vient d’entrer en phase de test dans quelques rue parisiennes, choisies pour leur forte exposition au soleil et l’absence d’espaces verts.

Le matériau révolutionnaire a pour objectif de faire d’une pierre deux coups, ou même trois coups. Avant tout, on prévoit que l’asphalte va réduire les nuisances sonores. On espère faire chuter le bruit d’au moins 5 décibels. Mais l’asphalte écolo a deux avantages supplémentaires: il réduit la chaleur aux moments de canicule et, étant perméable, la pluie s’infiltre plus facilement, ce qui réduit le risque d’inondation.

Les sites des essais se trouvent dans la rue Frémicourt et la rue Lecourbe dans le XVème et dans la rue Courcelles dans le VIIIème. On a mis les nouveaux enrobés sur 200 mètres de route, accolés à 200 mètres tapissés de bitume classique, afin de faire une comparaison entre les deux matériaux.

Si l’expérience réussit, d’ici 2022 toutes les routes de la capitale française pourraient bénéficier de cette innovation. Moins de bruit égale moins de stress pour les citadins. C’est une solution gagnant-gagnant.

NEW ECOFRIENDLY ASPHALT: WHAT’S NOT TO LIKE?

A lot of Parisians complain of noise pollution and it’s predominantly traffic noise which drives them mad.

The Cool&Low Noise Asphalt project, which has financial support from the European Union, has just entered its test phase in a few Parisian streets, selected for their high exposure to sunlight and lack of green spaces.

The revolutionary material aims to kill two birds with one stone, or even three birds. First and foremost, it’s anticipated that the asphalt will reduce noise pollution. It’s hoped to obtain a reduction of at least 5 decibels. But the eco-friendly asphalt has two further advantages: it reduces heat when there’s a heatwave and, as it’s permeable, rain penetrates more easily, which reduces the flood risk.

The trial sites are in the rue Frémicourt and the rue Lecourbes in the fifteenth arrondissement and in the rue Courcelles in the eighth. The new coatings have been put on 200 meters of road, right next to 200 metres covered with classic asphalt, in order to make a comparison between the two materials.

If the experiment is a success, by 2022 all the French capital’s roads could benefit from this innovation. Less noise equals less stress for the town’s inhabitants. It’s a win-win situation.


LE VILLAGE DES 600 MAIRES

février 11, 2019

Connaissez-vous bien vos voisins? Savez-vous ce qu’ils pensent de votre village ou votre ville? Participez-vous à la vie publique de votre localité?

À Vandoncourt, un village dans le Doubs, une expérience de démocratie directe locale est en place depuis le début des années 70.

C’est la démocratie participative par excellence. On organise des “séances de remue-méninges” pour discuter et déterminer des projets. Les décisions se prennent au consensus dans des commissions ouvertes à tous les habitants. En cas de désaccord profond, on laisse les choses mûrir et on y revient plus tard.

Les habitants de cette commune, qui s’appellent souvent les Damas, du nom d’une petite prune bleue renommée dans le coin, ont donc repris possession des décisions et actions politiques qui les concernaient au jour le jour. Apporter sa petite pierre pour construire collectivement … s’engager n’a jamais été si attrayant.

Pour voir un excellent film au sujet de ce petit paradis démocratique: https://www.youtube.com/watch?v=LRa2JPiD3PY Mais il y a une mauvaise surprise à la fin du film. Il semble que les beaux jours de cette expérience sont déjà passés.

THE VILLAGE WITH 600 MAYORS

Do you know your neighbours well? Do you know what they think of your village or your town? Do you take part in public life in your locality?

In Vandoncourt, a village in the Doubs, an experiment in direct local democracy has been in place since the early 1970s.

This is participatory democracy of the best kind. Brainstorming sessions are organised to discuss and determine projects. Decisions are taken by consensus in committees open to all residents. If opinion is divided, things are mulled over and revisited at a later date.

The residents of this district, who are often known as Damas from the name of a little blue plum famous in the area, took back control of decisions and political measures which affected them on a day to day basis. Getting involved has never been so attractive.

See here for an excellent film about this little democratic paradise: https://www.youtube.com/watch?v=LRa2JPiD3PY But there’s a sting in the tail at the end of the film. Apparently the heyday of this experiment is past.