MARIÉS À LA MAIRIE DU XIIIe

mai 15, 2017

Cette expression date de l’époque où Paris ne comptait que douze arrondissements. Si un couple vivait en union libre, c’est-à-dire sans être marié, on disait qu’ils étaient mariés à la mairie du XIIIe qui, bien sûr, n’existait pas. À noter que, en 1860 à l’époque d’Haussmann, le nombre d’arrondissements a passé à vingt, donc la formule a perdu quelque peu son sens.

Mais de nos jours, quels mots emploient les Français pour décrire cette situation familiale? Si on cherche dans le dictionnaire le terme qui convient le mieux, on finit par tourner en rond. On trouve diversement petit ami, copain, concubin, époux, compagnon, pacsé, union libre, cohabitation et j’en passe.

Pourtant le nombre de couples qui vivent ensemble sans être mariés ne cesse de croître. Vivre en couple sous le même toit est toujours à la mode, mais le mariage n’est plus la référence absolue. Selon l’INSEE*, en 2015 deux adultes sur trois étaient en couple, dont 73% mariés, 4% pacsés et 23% en union libre. La monoparentalité n’est pas la règle mais elle devient de plus en plus ‘normale’.

Pour moi, la désignation compagnon ou compagne est la plus juste et résume en quelque sorte la nature de ces relations de couple, bien que ça semble quand même peu romantique. Qu’en pensez-vous? Quel mot préférez-vous, en anglais ou en français?

*Institut national de la statistique et des études économiques – équivalent à l’ONS (Office for National Statistics) britannique

MARRIED AT THE TOWN HALL IN THE 13th ARRONDISSEMNT

This expression dates from the time when Paris only had twelve arrondissements. If a couple were living together, i.e. without being married, people said that they had married at the town hall in the 13th which, of course, didn’t exist. Note that, in 1860 in Haussmann’s time, the number of arrondissements went up to twenty, so the saying lost its meaning somewhat.

But these days, what words do the French use to describe this marital status? If you look in the dictionary for the most suitable term, you end up going round in circles. You find variously petit ami, copain, concubin, époux, compagnon, pacsé, union libre, cohabitation (boyfriend, common law husband, husband, partner, civil partner, free union, cohabitation) and more.

And yet the number of couples living together outside marriage continues to rise. Living as a couple under the same roof is still fashionable, but marriage is no longer the benchmark. According to INSEE*, in 2015 two out of three adults were in a couple, 73% were married, 4% had civil partners and 23% were cohabiting. Single parenthood is not the norm, but is becoming more and more ‘normal’.

For me, the word compagnon (for a man) or compagne (for a woman) is the most apt and somehow summarises the nature of this couple relationship, even though it doesn’t seem very romantic. What do you think? Which word do you like best, in English or French?

*INSEE – National Institute for Statistics and Economic Studies – equivalent to the British Office for National Statistics

Publicités

LES TONTONS FLINGUEURS

janvier 16, 2017

Avez-vous déjà entendu parler des tontons flingueurs, sans savoir exactement de quoi il s’agit?

C’est le titre d’un film décalé qui a connu un immense succès populaire et qui est devenu un vrai film culte.

Cette comédie franco-germano-italienne, réalisée par Georges Lautner, est sortie en 1963, adaptation du roman d’Albert Simonin Grisbi or not Grisbi. Elle est pleine d’’expressions argotiques, de bribes de dialogue et de noms de personnages (comme la pute Lulu La Nantaise) qui sont rentrés dans la culture populaire.

Parmi les plus connus:

Ne touche pas au grisbi, salope”, “Faut reconnaître, c’est du brutal”, “Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît”.

La petite vie tranquille de Fernand bascule quand il est appelé au lit de mort de Louis, son ami d’enfance dit le Mexicain, de retour à Paris et qui lui confie la gestion de ses affaires et l’éducation de sa fille. Ce qui suit est un pastiche des films de gangster américains.

La version anglaise de ce film de patrimoine français s’appelait Crooks in Clover. Un flingueur est quelqu’un qui utilise des armes à feu, un tueur, un malfaiteur. Tonton c’est bien sûr oncle en langage enfantin. Le verbe flinguer veut dire tuer, détruire ou métaphoriquement démolir la réputation de quelqu’un, d’où son emploi fréquent par les journalistes. Le Nouvel Obs a décrit Alain Juppé, qui était candidat à la nomination de la droite pour les présidentielles, “le tonton flingueur de la droite”.

http://tempsreel.nouvelobs.com/edito/20161011.OBS9674/il-dynamite-il-disperse-il-ventile-juppe-le-tonton-flingueur-de-la-droite.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20161012

THE KILLER UNCLES

Have you ever heard of “les tontons flingueurs”, without knowing exactly what it’s all about?

It’s the title of a quirky film which was a big box office hit and became a real cult film.

This Franco-German-Italian comedy, directed by Georges Lautner, came out in 1963, an adaptation of Albert Simonin’s novel “Grisbi or not Grisbi” (Loot or not Loot). It’s full of slang expressions, snatches of dialogue and characters’ names (such as the prostitute Lulu La Nantaise) which have come into popular culture.

Amongst the most well known:

Don’t touch the loot, bitch”, “You’ve got to admit, it’s brutal” “Bloody idiots try anything, that’s how you recognise them”.

Fernand’s quiet little life is rocked when he’s called to the deathbed of Louis, his childhood friend known as “the Mexican”, who’s returned to Paris and entrusts him with managing his affairs and educating his daughter. What follows is a pastiche of American gangster films.

The English version of this French classic was called “Crooks in Clover”. “Un flingueur” is someone who uses firearms, a killer, a wrongdoer. “Tonton” is of course “uncle” in childish language. The verb “flinguer” means to kill, destroy or, metaphorically, to demolish someone’s reputation, hence its frequent use by journalists. In the Nouvel Observateur magazine, Alain Juppé, who was a candidate for the right’s nomination in the presidential elections, is described as “the tonton flingueur of the right”.


EXPRESSION: ÊTRE MAL LUNÉ

mai 2, 2016

L’expression :

Être mal luné

Qu’est-ce que ça signifie ?

Être de mauvaise humeur

On dit que la lune a une influence profonde sur le comportement et l’état d’esprit des êtres humains, d’où l’origine de cette expression. Si vous broyez du noir, on dit que vous êtes mal luné.

Selon le psy américain Steven Parton, se plaindre est mauvais pour la santé physique et mentale. Rouspéter semble d’abord soulager le stress, mais quand on bougonne, on libère du cortisol, l’hormone du stress, et ça rend notre système immunitaire plus vulnérable. Donc mieux vaut arrêter de râler contre tout pour éviter d’avoir le cafard.

Pour les grincheux qui veulent se déstresser, pourquoi pas vous mettre au jardinage? Certains jardiniers programment leurs séances de jardinage, leurs semis, leurs plantations et même leurs récoltes en fonction de la croissance de la lune. Il paraît que l’attraction de la nouvelle lune fait remonter l’eau et influence la germination et la croissance des plantes. Aussi, en période de lune décroissante, les récoltes ont une saveur plus soutenue mais une qualité de conservation inférieure. Impossible de ronchonner quand on prend une bouchée d’une pomme cueillie de votre propre jardin!

Le contraire de mal luné est, naturellement, bien luné. J’espère que vous êtes bien luné ce lundi férié!


EXPRESSION : ÊTRE MAL LUNÉ

The expression

Être mal luné

What does it mean ?

To be in a bad mood, grumpy etc.

They say that the moon has a strong effect on human behaviour and frame of mind, hence the origin of this expression. If you’re down in the dumps, people say that you’re ‘mal luné’ (you got out of bed the wrong side).

According to American shrink Steven Parton, complaining is bad for your physical and mental health. At first, grumbling seems to relieve stress, but when you moan and groan, the stress hormone cortisol is released and this makes our immune system more vulnerable. So, it would be better to stop moaning and groaning about everything in order to avoid feeling blue.

For grumpy people who want to relax, why not take up gardening? Some gardeners schedule their gardening sessions, their sowings, their plantings and even their harvests according to the phases of the moon. Apparently the gravitational pull of the moon brings up water and affects germination and plant growth. Also, when the moon in waning, harvests have stronger flavour but less keeping qualities. Impossible to grouse when you bite into an apple picked from your own garden!

The opposite of ‘mal luné’ is, of course, ‘bien luné’ (in a good mood). Hope you’re in a good mood this Bank Holiday Monday!


PARLER DE LA PLUIE ET DU BEAU TEMPS

mars 14, 2016

L’expression

Parler de la pluie et du beau temps

Qu’est-ce que ça veut dire?

Parler de choses banales, sans importance

D‘habitude c’est les Anglais qui sont censés passer leur temps à parler du temps. Mais vous feriez mieux d’y croire, les Français le font avec autant d’enthousiasme!

Et pourtant, quand on dit que des gens parlent de la pluie et du beau temps, ce n’est pas forcément la météo qui les préoccupe. On emploie la phrase pour signaler que leur conversation n’est pas des plus sérieuses.

Et pourquoi pas? Tailler le bout de gras avec ses amis ou sa famille, ça fait du bien, n’est-ce pas? Je n’y vois aucun mal, surtout si ceux qui taillent une bavette se trouvent face à face.

Mais on se demande souvent comment les gens passent des heures à bavarder sur leurs portables. Quand ils se retrouvent finalement, ils n’auront plus de potins à discuter et ils seront obligés de parler du temps!

TALKING ABOUT THE WEATHER

The expression

Parler de la pluie et du beau temps

What does it mean?

To chat about this and that

Usually it’s the English who are supposed to spend their time talking about the weather. But, you’d better believe it, the French do it with just as much enthusiasm!

And yet, when you say that people are ‘talking about the rain and the fine weather’, they’re not necessarily concerned with the weather forecast. You use the phrase to point out that their conversation isn’t very serious.

And why not? Having a good chat with friends or family is good for you, isn’t it? I can’t see any harm in it, especially if the people having a good old natter are face to face.

But you do often wonder how people manage to spend hours chatting on their mobile phones. When they finally meet up, there won’t be any gossip left to discuss and they’ll be forced to talk about the weather!


EXPRESSION: CE N’EST PAS LA MER À BOIRE

octobre 27, 2015

L’expression

Ce n’est pas la mer à boire

Qu’est-ce que ça signifie? Le problème n’est pas grave

On connaît tous des gens qui font habituellement d’une mouche un éléphant. À la moindre occasion, ils font toute une histoire pour la moindre des choses. Ils se noient dans un verre d’eau.

Mais voilà une bonne expression à employer pour les encourager. L’entreprise n’est pas si difficile qu’ils pensent .

L’expression, qui date du XVIIe siècle, est utilisée au sens positif par Jean de la Fontaine dans sa fable Les deux chiens et l’âne mort. ‘Tout cela, c’est la mer à boire’ en parlant de propositions démesurées.

Aujourd’hui, on l’emploie plutôt sous sa forme négative. Avaler beaucoup d’eau (encore moins la mer) est bien sûr une tâche difficile. Mais pour amadouer votre compagnon à se jouer des difficultés, dites-lui: Dis donc, c’est pas la mer à boire!

Votre bloggeuse va marquer une pause. J’espère vous retrouver dans quelques semaines.

la mer a boire

EXPRESSION: CE N’EST PAS LA MER À BOIRE

The expression

Ce n’est pas la mer à boire

What does it mean?

It’s not that difficult

We all know someone who continually makes a mountain out of a molehill. At the first opportunity, they make a big fuss about the slightest thing.They’re as helpless as babies.

But here’s a good expression you can use to encourage them. The problem is not as difficult as they think.

The expression, which dates from the XVIIth century, is used by Jean de La Fontaine in his fable ‘The two dogs and the dead donkey’. ‘All this, it’s too much’ when talking about outrageous propositions.

These days, it’s really only used in the negative form. Swallowing a lot of water (let alone the sea) is of course a difficult task. But to coax your companion to make light of the difficulties, say to him: Dis donc, c’est pas la mer à boire! (Look, it’s not like drinking the whole sea).

Your blogger is going to take a break. Hope to see you again in a few weeks.