NOUVEAUX PONTS À PARIS

novembre 27, 2017

À Londres plus tôt dans l’année, le maire Sadiq Khan a renoncé au projet de Joanna Lumley du “paradis flottant” sur la Tamise (après la dépense de £37 millions de deniers publics).

Pourtant, Anne Hidalgo, le maire de Paris, vient d’annoncer une initiative urbaine qui prévoit la construction de trois ponts d’un tout nouveau genre à travers la Seine.

Dans le cadre du C40 (Cities Climate Leadership Group), le réseau international dont Madame Hidalgo est Présidente, trois passerelles habitées vont enjamber la rivière emblématique de Paris. Les contribuables ne vont pas devoir casquer pour ces ponts, car la construction du projet sera soumise à un appel d’offres au secteur privé.

Dédiées aux activités culturelles et aux loisirs, ces passerelles seront situées près du parc André Citroën, à côté du jardin Tino Rossi et à Bercy-Charenton et vont abriter des cafés, des commerces et des jardins. Un retour au Moyen Âge où les ponts avaient souvent des bâtiments. Les ponts seront entièrement réservés aux piétons et aux modes de transport écologiques, car l’objectif est zéro carbone.

NEW BRIDGES IN PARIS

In London earlier this year, mayor Sadiq Khan pulled the plug on Joanna Lumley’s idea of a ‘floating paradise’ on the Thames (after the expenditure of £37 million of public money).

And yet Anne Hidalgo, mayor of Paris, has just announced an urban initiative which envisages the construction of three bridges of a completely new kind across the Seine.

Within the framework of the C40 (Cities Climate Leadership Group), the international network of which Mrs Hidalgo is President, three footbridges will straddle Paris’ iconic river. Taxpayers won’t have to fork out for these bridges, as the project’s construction will be put out to tender to the private sector.

Dedicated to cultural and leisure activities, these footbridges will be located near the André Citroën park, next to the Tino Rossi garden and at Bercy-Charenton, and will house cafés, businesses and gardens. A return to the Middle Ages when bridges often had buildings on them. The bridges will be exclusively reserved for pedestrians and green transport, as the aim is for zero carbon.

Publicités

PARIS EST BEAU OU BELLE?

novembre 13, 2017

Un article du Figaro du mois d’avril a discuté en détail la question du genre de la ville lumière. C’est une discussion qui pourrait paraître bizarre aux étrangers dont la langue ne souffre pas de cette double personnalité.

Il y a des villes serviables comme Le Vésinet ou La Rochelle qui ne laissent planer aucun doute. Mais la plupart des villes ne nous donnent pas d’indice. Souvent flou à l’écrit qu’ainsi qu’à l’oral, statuer le genre de Paris semble difficile, sinon impossible et confond pas mal de gens. Il n’y a pas de règles et même l’Académie française hésite à se prononcer sur ce casse-tête.

Le chanteur de cabaret Maurice Chevalier chantait Mon vieux Paris et Raymond Queneau, écrivain et cofondateur du mouvement surréaliste Oulipo, a décrit un Paris malade dans son poème Mon beau Paris. Tandis qu’Arno Santamaria a sorti une chanson Paris Ma Belle au profit des victimes des attentats de novembre 2016 à Paris. Vous trouverez sans doute bien d’autres exemples.

Dans certains cas, les noms de villes sont toujours masculins. Quand on parle d’un quartier, comme par exemple le vieux Nice ou quand le nom est précédé de tout, comme le Tout-Paris.

IS PARIS A MASCULINE OR FEMININE CITY?

An article in the Figaro back in April discussed in detail the gender of the city of light. It’s a discussion which may seem strange to foreigners whose language doesn’t suffer from this split personality.

There are some helpful towns such as Le Vésinet or La Rochelle which leave no room for doubt. But most towns don’t give us any clues. Often vague in written texts as well as orally, establishing Paris’ gender seems difficult, if not impossible, and flummoxes quite a few people. There are no rules and even the Académie Française is reluctant to pronounce on this conundrum.

The cabaret singer Maurice Chevalier used to sing about ‘Mon Vieux Paris’ (my old Paris) and Raymond Queneau, writer and co-founder of the surrealist movement Oulipo, described a sick Paris in his poem ‘Mon beau Paris’ (my beautiful Paris). Whereas Arno Santamaria brought out a song called ‘Paris Ma Belle’ in aid of the victims of the November 2016 attacks in Paris. You’ll doubtless find many other examples.

In certain instances, town names are always masculine. When you’re talking about a district, such as ‘le vieux Nice’ or when the name is preceded by ‘tout, as in ‘le Tout-Paris’ (the whole of Paris).


À BAS LES BOUTEILLES EN PLASTIQUE

octobre 30, 2017

Vous aimez l’eau pétillante? Vous pouvez désormais la boire gratuitement dans les rues de Paris pendant toute l’année.

C’est le roi Philippe Auguste qui a fait installer les premières fontaines publiques d’eau potable à Paris au XIIIe siècle. Aujourd’hui, parmi les 1200 fontaines d’eau potable de la capitale, sept fournissent de l’eau pétillante.

La première de ces fontaines ultra-modernes a été installée dans le jardin de Reuilly dans le XIIe. Celle-ci délivre de l’eau plate, de l’eau pétillante et de l’eau fraîche, disponible aux heures d’ouverture du parc. La fontaine est branchée sur le réseau public de distribution. L’eau est refroidie pour atteindre 7°C et on ajoute du CO2 pour obtenir une eau gazeuse.

La ville de Paris a voulu multiplier le nombre de points d’eau afin de réduire le nombre de bouteilles en plastique qui représente un danger écologique toujours croissant. Dix autres fontaines d’eau pétillante seront installées au cours des prochains mois.

L’image plaisante que l’eau de la fontaine soutient la comparaison avec un vin de grand cru.

DOWN WITH PLASTIC BOTTLES

Do you like sparkling water? From now on you can drink it free of charge in the streets of Paris throughout the year.

It was king Philippe Auguste who had the first public drinking fountains installed in Paris in the thirteenth century. Today, amongst the 1200 drinking fountains in the capital, seven supply sparkling water.

The first of these ultra-modern fountains was installed in the Reuilly garden in the 12th arrondissement. It provides still water, sparkling water and chilled water and is available during park opening hours. The fountain is connected to the public distribution network. The water is cooled down to 7°C and CO2 added to make it fizzy.

The Paris authorities wanted to increase the number of water sources in an effort to reduce the number of plastic bottles which pose an ever-increasing environmental problem. Ten more sparkling water fountains will be set up over the coming months.

The photo jokingly implies that the water from the drinking fountain bears comparison with a vintage wine.


COULÉE VERTE RENÉ DUMONT

septembre 11, 2017

Hors des sentiers battus à Paris, vous allez peut-être tomber sur une promenade formidable: la Coulée Verte, autrefois connue sous le nom de la Promenade Plantée.

Cette promenade magnifique, qui occupe l’emplacement d’une ancienne ligne de chemin de fer, est connue par les Parisiens mais peu souvent par les touristes. Créé en 1988 par Philippe Mathieux et Jacques Vergely, la promenade, longue de 4,5 km et libre de toute circulation automobile, surplombe l’avenue Daumesnil jusqu’au jardin de Reuilly et le fameux Viaduc des Arts. Ne manquez pas la première fontaine d’eau pétillante de Paris où vous pouvez étancher votre soif gratuitement.

Elle continue jusqu’au bois de Vincennes, vous offrant des vues insolites du XIIe arrondissement. En marchant dans les jardins surélevés, les fouines s’amuseront à entrevoir les habitants des appartements. Les personnes plus discrètes se contenteront de profiter d’un des endroits les plus bucoliques de la ville lumière.

La promenade tient son nom de l’auteur René Dumont (mort en 2001), connu pour son combat pour le développement rural des pays pauvres et son engagement écologiste. En 1974, il était le premier candidat à se presenter aux élections présidentielles sous l’étiquette écologiste.

Une fois arrivé à Vincennes, il faut visiter V’Île Fertile, une ferme maraîchère au coeur du jardin d’Agronomie Tropicale René Dumont. La ferme est gérée par des bénévoles et pratique l’agriculture bio, vendant ses produits aux habitués et aux promeneurs. René Dumont en serait fier.

COULÉE VERTE RENÉ DUMONT

Off the beaten track in Paris, you may come across a fantastic walk: the Green Walkway, formerly known as the Planted Walk.

This magnificent walk, which follows an old railway line, is well-known to Parisians, but less so by tourists. Created in 1988 by Philippe Mathieux and Jacques Vergely, the 4.5 km completely traffic-free walk, looks down on the avenue Daumesnil as far as the Reuilly Garden and the famous Arts Viaduct. Look out for the first sparkling water fountain in Paris where you can quench your thirst for free.

It continues to the Vincennes wood, giving you unusual views of the 12th arrondissement. Walking in the elevated gardens, nosy parkers will enjoy catching glimpses of people in their flats. More discreet people will be happy with making the most of one of the city of light’s most bucolic spots.

The walk gets its name from the author René Dumont (died in 2001), known for his fights for rural development on behalf of poor countries and his environmental commitment. In 1974, he was the first person to stand in the presidential elections on an environmental ticket.

When you get to Vincennes, you must visit V’Île Fertile, a market garden at the heart of the René Dumont tropical agriculture garden. The farm is managed by volunteers and practises organic agriculture, selling its products to regulars and walkers. René Dumont would be proud of it.


LA PEINTURE ANTI-PIPI

avril 17, 2017

Que faire quand les gens, surtout les hommes, font pipi dans la rue?

Il y a beaucoup de plaintes des riverains qui trouvent leur quartier dégueulasse à cause de l’urine partout. Les gens en ont marre. Plusieurs arrondissements de Paris ont donc décidé de se servir de la peinture hydrophobe. Celui qui se soulage contre un mur voit son urine ricocher et arroser son pantalon.

Il paraît que cette solution marche déjà bien à Hambourg et à San Francisco. Malheureusement il y a un hic, c’est le prix: 500 euros pour recouvrir une surface de 6 mètres carrés. Entretemps, on attend une augmentation de l’amende pour ‘l’urine sauvage’ de 35 euros à 68 euros.

Quelques synonymes pour les toilettes: les cabinets, les sanitaires ou le petit coin. On emploie aussi des euphémismes comme Je vais voir Bernard, mais si vous avez un ami qui s’appelle Bernard, ça pourrait semer la confusion.

Mon site web : Vous trouverez des ressources pour vous aider en français à www.saliannefrenchfocus.com

ANTI-PEE PAINT

What can you do when people, mostly men, pee in the street?

There are a lot of complaints from local residents who find their area disgusting because of urine everywhere. People have had enough. So several Paris ‘arrondissements’ (quarters) have decided to use hydrophobic paint. Anyone relieving himself against a wall find that his urine bounces back and wets his trousers.

Apparently this solution is already working well in Hamburg and San Francisco. Unfortunately there’s a catch, it’s the price: 500 euros to cover a surface of 6 square metres. Meanwhile, an increase is expected in the fine for ‘urination in the wild’ from 35 euros to 68 euros.

A few synonyms for toilets: ‘les cabinets’, ‘les sanitaires’ or ‘le petit coin’. People also use euphemisms such as ‘I’m going to see Bernard’, but if you have a friend called Bernard, this could lead to confusion.

My website : You’ll find resources to help you with your French at www.saliannefrenchfocus.com