ÇA DÉPASSE LA FICTION

janvier 5, 2021

Sa biographie se lit comme un conte de fées. Une histoire qui finit mal. On ne pourrait pas l’inventer.

C’était une vie où la tragédie occupait toujours le devant de la scène. Mais l’ironie veut que ses souffrances personnelles aient conféré à sa voix l’émotion et la sincérité qui ont fait d’elle la chansonnière française de référence. Demander à n’importe qui, francophile ou non, de vous donner le nom d’une célèbre chanteuse française et il est très possible que, même aujourd’hui, ils vous répondent “Édith Piaf”.

Elle a grandi dans un bordel et a passé sa jeunesse à chanter dans les rues de Paris. Devenue mère à 17 ans, sa fille est morte deux ans plus tard. L’amour de sa vie a été tué dans un accident d’avion. L’homme qui l’a découvert et engagé pour son cabaret a été assassiné. Elle a été propulsée au rang de célébrité internationale avant d’être accusée de collaboration avec les occupants nazis devant lesquels elle a chanté. Plus tard on lui a donné raison. Après trois accidents de voiture, elle était dépendante de morphine et accro à l’alcool. Elle est morte à l’âge de 47 ans.

L’archevêque de Paris a refusé de permettre les gens de dire la messe à ses obsèques à cause de la vie tumultueuse qu’elle a menée. Elle est enterrée au cimetière du Père Lachaise. Le convoi funèbre comptait des dizaines de milliers de personnes. Charles Aznavour a dit que c’était la seule fois depuis la Seconde Guerre mondiale qu’il avait vu les rues de Paris complètement bloquées.

Connaissez-vous des chansons de Piaf? Parmi les plus célèbres sont : La vie en rose, Je ne regrette rien, La foule, Milord, L’hymne à l’amour, Padam Padam. Lesquelles sont vos préférées?

STRANGER THAN FICTION

Her life story reads like a fairy story. One with a bad ending. You couldn’t make it up.

It was a life in which tragedy was always centre stage. But ironically it was the tragedies of her personal life that lent her voice the emotion and sincerity which made her into the gold standard of French “chanson”. Ask anyone, francophile or not, to name a famous French female singer and the chances are, even today, that they’ll reply Édith Piaf.

She grew up in a brothel and spent her youth performing on the streets of Paris. She became a mother at 17, her daughter died two years later. The love of her life was killed in a plane crash, the man who discovered her and put her on the stage was murdered. She was catapulted to international stardom, and then accused of collaborating with the German occupiers in front of whom she sang. Later she was vindicated. After three road accidents, she became addicted to morphine and an alcoholic. She died aged 47.

The archbishop of Paris refused to allow mass to be said at her funeral because of her wild lifestyle. She was buried in the Père Lachaise cemetry. Tens of thousands of people took part in the funeral procession. Charles Aznavour said that it was the only time since world war two that he’d seen the streets of Paris completely at a standstill.

Do you know any of Piaf’s songs? Amongst the most famous are: La vie en rose, Je ne regrette rien, La foule, Milord, L’hymne à l’amour, Padam Padam. Which are your favourites?


JULIETTE GRÉCO

septembre 28, 2020

Cette semaine on pleure la disparition de la grande dame de la chanson française, Juliette Gréco. La chanteuse iconique est morte à l’âge de 93 ans.

L’incarnation musicale du mouvement existentialiste chantait depuis 70 ans. Elle a fait plusieurs tournées mondiales et, aussi incroyable que ça puisse paraître, sa dernière apparition sur scène était en mai 2017.

Vêtue de noir, avec ses mains expressives, son expression attendrissante et sa grosse voix, elle était immédiatement reconnaissable. « Ce dos, cette façon de bouger, je crois que je les reconnaîtrais n’importe où dans le monde » a dit Miles Davis qui l’a aimée mais qui ne l’a jamais épousée pour lui épargner le racisme inévitable de son Amérique natale.

Impossible de ne pas se livrer à du name-dropping en parlant de cette muse du Saint-Germain-des-Prés de l’après-guerre, l’interprète inoubliable de Brel, Gainsbourg, Vian, Prévert, Aznavour et bien d’autres. Selon Sartre “Gréco a des millions dans la gorge, des millions de poèmes qui ne sont pas encore écrits, on en écrira quelques-uns ». La chanteuse qui figure dans “Les Chemins de la Liberté” était basée sur Gréco.

Pendant les années 90, elle était présidente de l’association SOS Saint-Germain-des-Prés, le quartier, a-t-elle déclaré, qui l’avait rendue “commercialisable”.

Pour écouter Jolie Môme, une de ses chansons les plus célèbres, écrite par Léo Ferré: https://www.youtube.com/watch?v=8N-zGVcsW24

JULIETTE GRÉCO

This week we’re mourning the death of the great lady of French song, Juliette Gréco. The iconic singer has died aged 93.

The musical incarnation of the existentialist movement had been singing for 70 years. She made several world tours and, incredible as it may seem, her last stage appearance was in May 2017.

Dressed in black, with her expressive hands, her tender expression and her deep voice, she was immediately recognisable. “That back, that way of moving, I think I’d know them anywhere in the world” said Miles Davis who loved her but never married her in order to spare her the inevitable racism of his native America.

Impossible not to indulge in name-dropping when talking about this muse of post-war Saint-Germain-des-Prés, the unforgettable singer of Brel, Gainsbourg, Vian, Prévert, Aznavour and many others. According to Sartre, “Gréco has millions in her throat, millions of poems which haven’t yet been written, we’ll write some of them”. The singer who featured in his “The Roads to Freedom” was based on Gréco.

In the 90s, she was president of the SOS Saint-Germain-des-Prés preservation association, the district, she declared, which had made her “marketable”.

To listen to “Jôlie Mome” (Pretty Girl), one of her most famous songs, written by Léo Ferré:

Pour écouter Jolie Môme, une de ses chansons les plus célèbres, écrite par Léo Ferré: https://www.youtube.com/watch?v=8N-zGVcsW24


BIBENDUM, LE BONHOMME MICHELIN

juin 3, 2019

Emblématique de la marque Michelin depuis 1898, cette mascotte rondelette est connue dans le monde entier. Au début, il ressemblait plutôt à une momie, ensuite à un gladiateur, ensuite à un danseur de salon. Dans les années 1920, il a perdu du poids et semblait plus musclé. Dans une affiche qui date du début du 20e siècle, il aidait un automobiliste en panne en extrayant de son ventre un pneu de rechange .

Vous vous demandez peut-être pourquoi Bibendum est blanc? Et bien, c’est seulement après 1912 que les pneus sont devenus noirs avec l’addition de caoutchouc comme conservateur et renforceur.

La popularité de Bibendum a perduré jusqu’au 21e siècle. Il a figuré dans une BD Astérix, les chaises à son image sont toujours à la mode et il a même donné son nom à un restaurant londonien. Il porte aujourd’hui le diminutif Bib et, dans l’argot de la société Michelin, les employés sont surnommés les bibs. Ses effigies sont devenues objets de collection très recherchées par les collectionneurs.

BIBENDUM, THE MICHELIN GUY

The face of the Michelin brand since 1898, this chubby mascot is known all around the world. At the beginning, he looked more like a mummy, then a gladiator, then a ballroom dancer. During the 1920s, he lost weight and looked more muscular. In a poster from the early part of the twentieth century, he was helping a driver who’d broken down by extracting a replacement tyre from his stomach.

You may be wondering why Bibendum is white? Well, it’s only since 1912 that tyres turned black with the addition of rubber as a preservative and strengthener.

Bibendum’s popularity has endured into the twenty-first century. He featured in an Astérix comic strip, chairs that look like him are still in fashion and he even gave his name to a London restaurant. Today he’s known by the pet name “Bib” and, in Michelin company slang, employees are nicknamed “les bibs”. His effigies have become very sought-after collectors’ items.


FERDINAND CHEVAL: LE FACTEUR LE PLUS CÉLÈBRE AU MONDE?

mars 5, 2018

Il était facteur à Hauterives dans le Drôme au XIXe siècle. Chaque jour il faisait une trentaine de kilomètres à pied pour effectuer sa tournée. Un jour, il a trébuché sur une pierre qui l’a surpris par l’originalité de sa forme. Il l’a ramassée et rapportée chez lui. Si la nature veut être sculpteur, a-t-il pensé, moi je serai architecte et maçon. Il continuait à ramasser des pierres, les rapportant d’abord dans sa poche et par la suite dans une brouette.

33 ans plus tard, en 1907, il a achevé son chef d’oeuvre: le temple de la nature, son palais idéal. Un rêve devenu la réalité à force de travail et de volonté.

Cheval s’est inspiré des cartes postales et revues illustrées qu’il distribuait. Beaucoup de croyances y sont représentées: une grotte de la Vierge, un temple hindou, une mosquée, un tombeau égyptien. C’est toute une série de merveilles interminables construites à la main par un seul homme: un ensemble de galeries, d’escaliers et de tours, un bassin, une cascade, un labyrinthe … haut de 12 m et long de 26m, le tout décoré d’une maniére incroyable.

Considéré comme un fou par ses contemporains, les surréalistes ont célébré son art naïf et le palais a fini par être classé Monument historique, grâce à André Malraux.

Le palais est ouvert au public toute l’année. Si vous avez l’occasion de visiter ce monument inclassable et fascinant, il vaut vraiment le détour.

FERDINAND CHEVAL: THE WORLD’S MOST FAMOUS POSTMAN?

He was a postman at Hauterives in the Drôme in the nineteenth century. Every day he walked around 30 kilometres to do his round. One day, he stumbled over a stone whose original shape astonished him. He picked it up and took it home. If nature wants to be a sculptor, he thought, I’ll be an architect and a mason. He carried on picking up stones, taking them back at first in his pocket and subsequently in a wheelbarrow.

33 years later, in 1907, he finished his masterpiece: the temple of nature, his ideal palace. A dream become reality through hard work and willpower.

Cheval got his inspiration from the postcards and illustrated magazines which he delivered. Many different faiths are represented: a grotto of the Virgin, a Hindu temple, a mosque, an Egyptian tomb. It’s a whole series of unending wonders, built by hand by a single man: a collection of galleries, staircases and towers, a pond, a waterfall, a labyrinth … 12m high and 26m long, the whole thing decorated in an incredible way.

His contemporaries thought he was crazy, but the surrealists celebrated his naive art and the palace ended up being classified as an historic monument, thanks to André Malraux.

The palace is open to the public all year round. If you get the chance to visit this unclassifiable and fascinating monument, its’ really worth seeing.


LA FRANCE EN DEUIL

décembre 6, 2017

La France est en deuil: Johnny Hallyday, le roi du rock français, est mort d’un cancer du poumon cette nuit, à l’âge de 74 ans.

Depuis son arrivée sur la scène rock en 1960, il a fait partie de la vie de tous les Français et tout le monde pleure sa disparition. On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday” a dit le Président de la République, Emmanuel Macron, ce matin, nous rappelant les paroles d’un des plus grands tubes de Johnny “Quelque chose de Tennessee”.

Johnny a eu une enfance difficile sans chez lui stable. Il a eu un accrochage avec les paparazzi à l’âge de 18 ans, au moment de sa première rencontre avec son père Léon Smet. Cinq mariages, une tentative de suicide, des problèmes avec le fisc … le rockeur mythique a toujours été plus grand que nature. Pourtant, pudique, il ne parlait que rarement de lui.

N’oublions pas que Johnny était aussi acteur. Sa représentation de l’homme mystérieux dans “L’homme du train” était un véritable tour de force. Jean Rochefort (mort, lui aussi, il y a deux mois) a joué le rôle de l’ancien enseignant qui se rêvait aventurier, et Johnny le rôle du voyageur qui s’envisageait pantouflard. Un film de 2002 qu’il vaut la peine de revoir.

Ses chansons ont bercé l’enfance et la jeunesse de beaucoup de Britanniques francophiles. Quel est votre titre préféré de Johnny?

FRANCE IN MOURNING

France is in mourning: Johnny Hallyday, the king of French rock, died last night from lung cancer at the age of 74.

Since his arrival on the rock scene in 1960, he has been part of every French person’s life and everybody is mourning his death. “We all have something of Johnny Hallyday in us” said President Emmanuel Macron this morning, echoing the words of one of Johnny’s biggest hits “Quelque chose de Tennessee” (Something of Tennessee).

Johnny had a difficult childhood with no stable home. He had a run-in with the paparazzi at the age of 18 when he first met his father Léon Smet. Five marriages, a suicide attempt, problems with the tax authorities … the mythical rocker was always larger than life. And yet, he was modest and rarely spoke about himself.

Don’t let’s forget that Johnny was also an actor. His performance as the mysterious man in “L’homme du train” (The Man on the train) was a real tour de force. Jean Rochefort (who also died two months ago) played the role of the former teacher who dreamt of being an adventurer and Johnny the role of the traveller who saw himself as a stay-at-home. A 2002 film which is well worth seeing again.

Many francophile Brits grew up on his songs. What’s your favourite Johnny track?