J’AI UNE PETITE IDÉE …

décembre 9, 2019

Que dirait Coluche s’il voyait l’importance aujourd’hui des Restos du Coeur ? Il aurait peut-être des sentiments mitigés.

Lancée sur Europe 1 en septembre 1985, l’idée de l’humoriste irrévérencieux était de distribuer un repas chaud en hiver aux personnes qui en avaient besoin. Après plus de 30 ans de solidarité, l’association poursuit des actions dans de multiples domaines, non seulement l’aide alimentaire.

Il y a des sections qui s’occupent de l’emploi, du logement, de l’accès aux droits et à la justice, de l’accompagnement au budget et microcrédit et j’en passe. C’est un service centralisé pour aider les plus démunis à régler leurs problèmes. Il y a même 70 Restos Bébé du Coeur pour les jeunes parents et leurs petits.

Coluche est décédé en 1986 à l’âge de 41 ans, suite à un accident de la route. La France avait perdu un humoriste brillant qui s’attaquait souvent aux injustices de la société contemporaine. S’il était toujours vivant aujourd’hui, ne serait-il pas étonné par les résultats des collectes et par les plus de 70 000 bénévoles qui consacrent leur temps libre à l’association, mais aussi révolté par l’augmentation actuelle de la demande ?

Soyez à l’affût des prochains concerts des Enfoirés (terme d’affection employé par Coluche pour s’adresser à ses spectateurs), la bande d’artistes qui soutiennent l’association, qui auront lieu à Paris au mois de janvier.

C’est pas vraiment de ma faute si y’en a qui ont faim  Mais ça le deviendrait, si on n’y change rien ….

Pour en savoir plus : https://www.restosducoeur.org/

Pour une bonne animation en français simple : https://www.youtube.com/watch?v=HzmJc_N6Q-I

I’VE GOT A LITTLE IDEA

What would Coluche say if he were to see the extent of the Restos du Coeur (Restaurants of the Heart) today ? He might have mixed feelings.

Launched on Europe 1 (radio station) in September 1985, the irreverent comedian’s idea was to distribute hot meals in winter to people who needed them. After over 30 years of solidarity, the charity is involved in multiple areas, not just food aid.

There are branches dealing with employment, housing, access to rights and justice, help with budgeting and microcredit and so on. It’s a one-stop service to help the poorest in society to solve their problems. There are even 70 Restos Bébé du Coeur for young parents and their little ones.

Coluche died in 1986 aged 41 after a road accident. France had lost a brilliant comedian who often tackled the injustices of contemporary society. If he were still alive today, wouldn’t he be astonished by the results of the charity’s appeals and by the more than 70,000 volunteers who give up their free time to the association, but also outraged by the current increase in demand ?

Look out for the next concerts staged by the Enfoirés (bastards – a term of endearment used by Coluche to address his audience), the group of artists who support the association, which are due to take place in Paris in January.

It’s not really my fault if there are people going hungry  But it would be if I didn’t do something about it …

To find out more: https://www.restosducoeur.org/

For a good animation in simple French : https://www.youtube.com/watch?v=HzmJc_N6Q-I


RÉFLEXIONS SUR L’INCENDIE DE NOTRE-DAME DE PARIS

avril 22, 2019

Notre-Dame de Paris est un bâtiment devenu emblématique non seulement pour les croyants mais aussi pour les amateurs de l’histoire et de l’architecture. L’incendie de lundi dernier a choqué et attristé dans la même mesure. Les réactions provoquées et les reportages en continu en disent long sur notre société.

Comme la société britannique semble s’être réunie autour de la mort de la princesse Diana, la société française partage le chagrin ressenti à la suite de cet incendie dévastateur. Les gens connaissent une douleur collective en voyant les plaies de la cathédrale. Ça les rapproche et inspire la solidarité. Et pourtant, que je sache, personne n’en est morte.

Menacée par les marques du temps, en 1831 la cathédrale délabrée faisait l’objet d’un cri de ralliement dans le célèbre roman de Victor Hugo Notre-Dame de Paris. Son livre a propulsé la cathédrale sous les projecteurs et le roi a fini par ordonner une restauration en 1844.

Depuis 1905, la plupart des cathédrales françaises, y inclus Notre-Dame de Paris, sont la propriété de l’État. Avant l’incendie récent, la fondation du patrimoine avait du mal à collecter suffisamment de fonds pour les réparations nécessaires. Moins d’une semaine après l’incendie, ils ont encaissé près d’un milliard d’euros. Il faut dédier une pensée aux associations et ONG qui se débattent dans les difficultés, n’ayant pas accès à de telles richesses. Et, comble de malheur, tandis que beaucoup de Français participent massivement à la collecte pour la reconstruction du bâtiment, on a déjà constaté des tentatives d’escroquerie.

Mais à quelque chose malheur est bon et, pour terminer sur une note positive, tel que je le comprends, les quelques 200.000 abeilles des ruches de Notre-Dame ont survécu à l’incendie.

THOUGHTS ON THE NOTRE-DAME FIRE

Notre-Dame de Paris is a building which has become iconic, not only for believers but also for history and architecture lovers. Last Monday’s fire shocked and saddened in equal measure. People’s reactions and the wall-to-wall coverage speaks volumes about our society.

Just like British society seemed to unite around the death of Princess Diana, French society is sharing the grief felt as a result of this devastating fire. People are experiencing collective pain when they see the cathedral’s wounds. It brings them together and inspires solidarity. And yet, as far as I know, no-one has died.

In desperate need of renovation, in 1831 the dilapidated cathedral was the subject of a rallying call in Victor Hugo’s famous novel “Notre-Dame de Paris” (The Hunchback of Notre-Dame). His book thrust the cathedral into the limelight and the king ended up ordering its restoration in 1844.

Since 1905, most French cathedrals, including Notre-Dame de Paris, have been the property of the state. Before the recent fire, the heritage foundation was having trouble raising enough money for the necessary repairs. Less than a week after the fire, they’ve collected nearly a billion euros. Spare a thought for charities and NGOs who are struggling along, not having access to such riches. And, to crown it all, whereas a lot of French people are contributing massively to the fundraising for the reconstruction of the building, there have already been attempts at fraud.

But every cloud has a silver lining and, to end on a positive note, as I understand it, the around 200,000 bees from Notre-Dame’s hives survived the fire.


LA CÉLÉBRITÉ N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT

avril 8, 2019

Il paraît que, même à l’âge de pierre, il y avait ceux qui étaient idolâtrés par les autres. À travers les siècles, on admirait nos idoles pour leur force, leur beauté, leurs compétences. Un mantra souvent répété: les jeunes ont besoin de modèles.

Même si vous le désavouez, la célébrité fait partie de notre quotidien. Qui ne connaît pas les vedettes de cinéma, les superstars de la musique populaire, les grands sportifs? Les magazines people et les potins continuent d’être populaires – après tout, les stars font vendre! On doit l’avouer, on est accros à la célébrité.

Mais les célébrités d’Internet sont tout autre chose. Par le seul intermédiaire de cette technologie relativement moderne, quelqu’un qui tourne des vidéos Youtube dans sa chambre peut connaître un succès instantané avec des millions d’abonnés.

La recherche a montré un changement des aspirations des jeunes. Au lieu de vouloir devenir conducteur de train ou astronaute, ou même acteur ou star de la pop, certains ados ne désirent qu’une seule chose: devenir célèbre. La téléréalité, le télé-crochet, peut-être la politique, peu importe. Ce qui compte est d’être connu. Mais où va-t-on trouver nos médecins, infirmières, enseignants …?

CELEBRITY’S NOT WHAT IT USED TO BE

It seems that, even in the stone age, there were people who were idolised by others. Through the ages, we admired our idols for their strength, their beauty, their skills. An oft-repeated mantra: young people need role models.

Even if you reject it, celebrity is part of our everyday lives. Who doesn’t know film stars, pop music superstars, great sportspeople. Celebrity magazines and gossip continue to be popular – after all, stars sell! We’ have to admit it, we’re celebrityholics.

But Internet celebs are a whole different ball game. Simply thanks to this relatively modern technology, someone who makes Youtube videos in their bedroom can become an overnight success with millions of followers.

Research has shown a shift in young people’s aspirations. Instead of wanting to be a train driver or an astronaut, or even an actor or pop star, some teenagers only want one thing: to be famous. Reality TV, talent shows, perhaps politics, whatever. What counts is being well-known. But where are we going to find our doctors, nurses, teachers …?


LE VILLAGE DES 600 MAIRES

février 11, 2019

Connaissez-vous bien vos voisins? Savez-vous ce qu’ils pensent de votre village ou votre ville? Participez-vous à la vie publique de votre localité?

À Vandoncourt, un village dans le Doubs, une expérience de démocratie directe locale est en place depuis le début des années 70.

C’est la démocratie participative par excellence. On organise des “séances de remue-méninges” pour discuter et déterminer des projets. Les décisions se prennent au consensus dans des commissions ouvertes à tous les habitants. En cas de désaccord profond, on laisse les choses mûrir et on y revient plus tard.

Les habitants de cette commune, qui s’appellent souvent les Damas, du nom d’une petite prune bleue renommée dans le coin, ont donc repris possession des décisions et actions politiques qui les concernaient au jour le jour. Apporter sa petite pierre pour construire collectivement … s’engager n’a jamais été si attrayant.

Pour voir un excellent film au sujet de ce petit paradis démocratique: https://www.youtube.com/watch?v=LRa2JPiD3PY Mais il y a une mauvaise surprise à la fin du film. Il semble que les beaux jours de cette expérience sont déjà passés.

THE VILLAGE WITH 600 MAYORS

Do you know your neighbours well? Do you know what they think of your village or your town? Do you take part in public life in your locality?

In Vandoncourt, a village in the Doubs, an experiment in direct local democracy has been in place since the early 1970s.

This is participatory democracy of the best kind. Brainstorming sessions are organised to discuss and determine projects. Decisions are taken by consensus in committees open to all residents. If opinion is divided, things are mulled over and revisited at a later date.

The residents of this district, who are often known as Damas from the name of a little blue plum famous in the area, took back control of decisions and political measures which affected them on a day to day basis. Getting involved has never been so attractive.

See here for an excellent film about this little democratic paradise: https://www.youtube.com/watch?v=LRa2JPiD3PY But there’s a sting in the tail at the end of the film. Apparently the heyday of this experiment is past.


GILETS JAUNES ET GILETS ORANGE OEUVRENT MAIN DANS LA MAIN

décembre 3, 2018

Gilets jaunes, gilets orange … Cela semble une comptine, mais il ne s’agit pas d’un jeu d’enfant. C’était impossible de manquer aucun des deux groupes porteurs de gilet le week-end passé. Même au Royaume-Uni, avec son histoire interminable de Brexit, les violences à Paris ont fait les manchettes. Les gilets jaunes manifestaient contre la hausse du prix de l’essence du gouvernement en bloquant les routes françaises, tandis que les gilets orange participaient à une grande collecte de denrées alimentaires pour les banques alimentaires.

Pourtant il y avait des conséquences inattendues du moment choisi, car les blocages de la circulation ont eu pour résultat le retrait de certaines grandes surfaces de la collecte, faute d’approvisionnement, sans compter le nombre réduit de clients. Nullement découragés, les gilets jaunes voulaient atténuer ces effets imprévus et distribuaient la pub de la banque alimentaire en signe de solidarité.

Chaque année de plus en plus de personnes se trouvent en situation de précarité en France. Les bénéficiaires des banques alimentaires et des Restos du Coeur sont pour la plupart des chômeurs, des personnes âgees, des familles monoparentales et des malades de longue durée, qui deviennent tous de plus en plus nombreux.

La popularité du chef de l’État est en chute libre et entretemps, la violence perpétrée par une minorité des manifestants, surtout en plein centre de Paris, place Emmanuel Macron et son gouvernement dans une situation délicate et risque d’éclipser les revendications des manifestants.

YELLOW VESTS & ORANGE VESTS WORKING HAND IN HAND

Yellow vests, orange vests … It sounds like a nursery rhyme, but it’s not about a child’s game. It was impossible to miss either of the two gilet-wearing groups last weekend. Even in the UK with its interminable Brexit story, the violence in Paris grabbed the headlines. The yellow vests were demonstrating against the government’s petrol price hike by blocking French roads, whereas the orange vests were taking part in a big collection of foodstuffs for food banks.

However there were unexpected consequences to the timing, since the traffic blockages resulted in some large stores dropping out of the collection, due to a shortage of stocks, to say nothing of the reduced number of customers. Undaunted, the yellow vests wanted to mitigate these unforeseen effects and were distributing food bank leaflets as a sign of solidarity.

Every year more and more people find themselves in precarious situations in France. The beneficiaries of food banks and ‘Restos du Coeur’ (soup kitchens) are mainly the unemployed, old people, single parent families and long-term sick, all of whom are becoming more numerous.

The head of state’s popularity is in free fall and meanwhile, the violence perpetrated by a minority of protesters, especially right in the centre of Paris, puts Emmanuel Macron and his government in a difficult position and risks eclipsing the protesters’ demands.