LE MARTYR DE SIVENS

octobre 31, 2014

La mort le week-end dernier du jeune homme Rémi Fraisse, étudiant en botanique, a provoqué des remous dans toute la France. D’après une amie, bouleversée par la tragédie, l’écolo est allé presque par hasard pour participer à la manif contre le projet de barrage de Sivens, près de Gaillac dans le Tarn. Discret et pacifiste, il ne méritait pas une mort violente, prétendument aux mains de la police.

Pourquoi a-t-il fallu la mort de quelqu’un pour avertir le gouvernement que Sivens est devenu un deuxième Notre-Dame-des-Landes ? (Voir mon article de blog Les Zadistes contre l’Ayraultport : http://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2012/11/19).  Selon des experts, le projet est sur-dimensionné et mal adapté, aurait un effet néfaste sur l’environnement et sur la collectivité et coûterait beaucoup trop, simplement pour satisfaire les besoins en eau d’une poignée de maïsiculteurs.

Croire que la police n’y est pour rien serait peu sincère. La police et le gouvernement vont certainement devoir payer les pots cassés.  Entretemps, la France pleure la mort inutile d’encore un innocent.

 

 SIVENS 2

 

THE MARTYR OF SIVENS

The death last weekend of the young man Rémi Fraisse, a botany student, has caused shockwaves throughout France. According to a friend, devastated by the tragedy, the environmentalist went almost by chance to the demonstration against the dam project at Sivens, near Gaillac in the Tarn. A quiet pacifist, he didn’t deserve to die a violent death, allegedly at the hands of the police.

Why did someone have to die to make the government aware that Sivens has become a second Notre-Dame-des-Landes (See my blog post L’Ayraultport : http://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2012/11/19 ). According to experts, the project is too big and unsuitable, would have a harmful effect on the environment and the community and would cost far too much, simply to satisfy the water needs of a handful of maize growers.

It would be disingenuous to believe that the police don’t bear any responsibility. The police and the government are certainly going to have to pick up the pieces. Meanwhile, France is mourning the pointless death of another innocent person.


LE SAVON DE MARSEILLE

octobre 27, 2014

Vous avez sans doute déjà vu et peut-être acheté un de ces grands cubes verts de savon pur ? Le savon de Marseille traditionnel est un savon végétal, fabriqué à partir de l’huile d’olive qui est abondante dans la région. La soude qui assure la saponification provient des cendres des plantes des milieux salins, surtout la salicorne.

Le premier savonnier dans la région est recensé en 1370. Dans les savons de Marseille traditionnels, une teneur en masse de 72% d’acide gras était garantie, donc on voit souvent ce chiffre gravé dans le savon. Même aujourd’hui, ce savon ne doit pas contenir plus de six ingrédients naturels.

Au 17e siècle, la cité Phocéenne était le centre de la fabrication française de savon, suivie de Salon-de-Provence et Toulon. En 1688, par l’édit de Colbert, Louis XIV a institutionnalisé le savon de Marseille : les règles imposées obligeaient les fabricants à n’utiliser que des huiles d’olive pures, proscrivant toute graisse animale. Je suppose qu’il n’y avait pas beaucoup de végétariens dans le Midi à cette époque, mais s’il y en avait, ils en auraient été ravis.

L’âge d’or du savon à Marseille était au début du 20e siècle avec 180 000 tonnes produites. L’arrivée de nouvelles matières grasses d’outre-mer et des détergents de synthèse pendant les années cinquante ont précipité son déclin, mais aujourd’hui encore ce savon a toujours une image positive qui symbolise le naturel, la simplicité et la propreté à l’ancienne.

 

savon de marseille

 

LE SAVON DE MARSEILLE

You’ve doubtless already seen and perhaps bought one of those large green cubes of pure soap ? The traditional ‘savon de Marseille’ is a vegetable soap, made from olive oil which is plentiful in the area. The soda which causes the saponification comes from the ashes of plants which grow in the salt marshes, in particular samphire.

The first soapmaker in the area was recorded in 1370. In the traditional Marseille soaps, a fatty acid content of 72% was guaranteed, so you often see this figure engraved in the soap. Even today, the soap must not contain more than six natural ingredients.

In the 17th century, the Phocaean City (Marseille) was the centre of French soap production,  followed by Salon-de-Provence and Toulon. In 1688, Colbert’s edict allowed Louis XIV to institutionalise the Marseille soap: the rules imposed obliged manufacturers to use only pure olive oils and forbade any animal fats. I don’t suppose there were many vegetarians in the south of France at that time, but if there were any, they’d have been delighted.

The golden age of the Marseille soap was at the beginning of the 20th century when 180,000 tons were produced. The arrival of new fats from overseas and of synthetic detergents during the fifties speeded up its decline, but the soap still has a positive image today, symbolising nature, simplicity and traditional cleanliness.


AVOIR LA MÉMOIRE D’UN POISSON ROUGE

octobre 23, 2014

L’expression anglaise ‘a memory like a sieve’ ne semble pas trouver un équivalent français du même genre. Les Français ont plutôt tendance à faire appel aux animaux supposés avoir la mauvaise mémoire et de dire J’ai la mémoire d’un poisson-rouge  ou J’ai la mémoire d’un lièvre.

Cette première expression repose sur l’idée reçue que la mémoire d’un poisson rouge n’excéderait pas les trois secondes. Ceci sans doute pour justifier le mettre dans un tout petit bocal, sans compagnons.

En fait, d’après une étude de l’université de Plymouth, un poisson rouge aurait la mémoire de la douleur pendant au moins 24 heures et peut être entraîné à garder la mémoire d’un événement jusqu’à trois mois. À l’université de la Reine à Belfast, on a démontré que dans un aquarium où il reçoit des décharges électriques dans certains secteurs, le poisson rouge apprend vite à les éviter.

L’espérance de vie d’un poisson rouge maintenu dans de bonnes conditions (aquarium assez grand, bonne filtration, bonne alimentation et pas de surpeuplement) est de trente ans. Le temps de rassembler pas mal de mémoires ….

 

290px-Goldfish3

 

TO HAVE A MEMORY LIKE A SIEVE

The English expression ‘to have a memory like a sieve’ doesn’t seem to have a French equivalent of the same kind. French people tend to call on animals which supposedly have bad memories and to say ‘I’ve got a memory like a goldfish’ or ‘I’ve got a memory like a hare’.

The first expression relies on the popular belief that a goldfish’s memory only lasts for three seconds. Presumably this is to justify putting it in a tiny bowl, without company.

Actually, according to a study at Plymouth University, a goldfish apparently remembers pain for at least 24 hours and can be trained to remember an event for up to three months. At Queen’s University in Belfast, it’s been shown that in an aquarium where it gets an electric shock in certain sectors, the goldfish quickly learns to avoid those areas.

A goldfish’s life expectancy if kept in good conditions (large enough aquarium, good filtration, good food and no overcrowding) is thirty years. Time to gather quite a few memories ….


LA FRANCOPHONIE

octobre 20, 2014

C’était en 1880 qu’un géographe français, Onésime Reclus (quel joli nom !), a inventé le terme francophonie pour désigner l’ensemble des personnes et des pays qui parlent français. On l’écrit avec un ‘f’ minuscule pour les locuteurs de français et avec un ‘F’ majuscule pour l’organisation qui dirige les relations entre les pays francophones.

Pendant les années soixante, avec l’indépendance de plusieurs pays africains, le concept a gagné du terrain. L’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), l’organisme responsable de la coopération des pays qui ont le français comme langue maternelle, a été créé en 1970. Avec sa devise égalité, complémentarité, solidarité, elle joue un rôle actif dans les domaines de la culture, la science, l’économie, la justice et la paix . Aujourd’hui, on estime le nombre de locuteurs de français à 220 millions.

Cet espace linguistique partagé a déclenché bien d’autres organisations, notamment la chaine de télévision Télé 5 Monde, le festival annuel Francofolies à La Rochelle et les Jeux de la francophonie qui émulent les Commonwealth Games, où le sport s’allie à  la culture pour témoigner de la solidarité francophone. La construction récente à Cannes d’une nouvelle constellation de satellites O3B aura sans doute bien des retentissements pour la francophonie.

Pour voir un court documentaire qui retrace l’histoire de la Francophonie : (Attention, il y aura peut-être une courte pause avant l’arrivée de la vidéo sur l’écran)

http://mediatheque.francophonie.org/40e-anniversaire-de-l-OIF-20-mars,31787.html

 

carte francophonie

 

THE FRENCH SPEAKING WORLD

It was in 1880 that a French geographer, Onésime Reclus (what a lovely name!), coined the term ‘francophonie’ to designate the group of people and countries which speak French. It’s written with a small ‘f’ for French speakers and with a big ‘F’ for the organisation which is responsible for relations between French-speaking countries.

During the 1960s, with the independence of several African countries, the concept gained ground. The OIF (International Francophone Organisation), the organisation in charge of cooperation between countries whose native language is French, was created in 1970. With its motto’ equality, complementarity, solidarity’, it plays a big part in the fields of culture, science, economy, justice and peace. Today, the number of French speakers is estimated at 220 million.

This shared language has given rise to many other organisations, notably the TV channel Télé 5Monde, the annual ‘Francofolies’ festival in La Rochelle and the Francophone Games, similar to the Commonwealth Games, where sport and culture come together to demonstrate francophone solidarity. The recent construction in Cannes of the  new O3B (other 3 billion) constellation of satellites will doubtless have a profound effect on the French-speaking world.

To see a short documentary recounting the history of ‘la Francophonie’: (Beware, there may be a short pause before the video appears on screen)

http://mediatheque.francophonie.org/40e-anniversaire-de-l-OIF-20-mars,31787.html


PRIX NOBEL DE LA LITTÉRATURE DÉCERNÉ À PATRICK MODIANO

octobre 16, 2014

Le prix Nobel de la littérature vient d’être décerné à l’écrivain français Patrick Modiano, acclamé comme le Marcel Proust du vingt-et-unième siècle. C’est le quinzième gagnant français de ce prix prestigieux.

L’académie suédoise souligne ‘l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’occupation’.

Peut-être doit-il ces aperçus à son enfance difficile (il est né en 1945), son éducation et une adolescence terrible qui ont beaucoup marqué sa vie. Fils d’une mère actrice flamande et d’un père juif italien, il a été élevé par ses grands-parents et a passé plusieurs années en pensionnat.

Son style est simple et sophistiqué en même temps. Tout le monde connaît son aveu célèbre qu’il était inquiet d’écrire toujours un peu le même livre. Il en a écrit une trentaine qui, c’est vrai, se concentrent souvent sur le Paris de la Seconde Guerre mondiale.

Jamais lu les romans de Modiano ? Si vous voulez en choisir un pour débuter, Raphaëlle Leyris vous recommande Dora Bruder dans ce court interview sur le site web du journal  Le Monde : http://www.lemonde.fr/livres/video/2014/10/09/pourquoi-le-nobel-a-ete-attribue-a-patrick-modiano_4503879_3260.html

Bonne lecture!

Encore un Français, l’économiste Jean Tirole, vient de recevoir le prix Nobel de l’économie. Il travaille depuis les années 80 pour limiter la puissance des grandes entreprises.

 

dora bruder

dora bruder 1

NOBEL LITERATURE PRIZE AWARDED TO PATRICK MODIANO

The Nobel prize for literature has just been awarded to the French writer Patrick Modiano, hailed as the Marcel Proust of the twenty-first century. He’s the fifteenth French winner of this prestigious prize.

The Swedish academy stresses ‘the art of memory with which he has evoked the most hard to capture human experiences and described life under the occupation.’ Perhaps he owes these insights to his difficult childhood (he was born in 1945), his upbringing and his terrible adolescence which had a big effect on his life. The son of a Flemish actress and an Italian Jew, he was brought up by his grandparents and spent several years at boarding school.

His style is simple yet sophisticated. He famously admitted that he was worried that he was continually writing the same book. He wrote thirty of them which, it’s true, often focus on Paris during the Second World war.

Never read Modiano? Raphaëlle Leyris recommends ‘Dora Bruder’ in this short interview on the newspaper Le Monde’s website : http://www.lemonde.fr/livres/video/2014/10/09/pourquoi-le-nobel-a-ete-attribue-a-patrick-modiano_4503879_3260.html

Happy reading!

Another Frenchman, the economist Jean Tirole, has just received the Nobel Prize for Economics. He’s been working since the 1980s on curbing the power of major companies.

 

 

 


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 544 autres abonnés