Pas bien dans leur assiette ?

Avez-vous déja pensé à l’origine du mot restaurant, utilisé en anglais aussi bien qu’en français ?

Pendant les années 1760, un marchand de bouillon avait un magasin rue des Poulies à Paris (aujourd’hui rue du Louvre). Il a donné le nom de bouillons restaurants à ses breuvages chauds qui étaient censés être bons pour la santé.

Avant la révolution française de 1789, la plupart des cuisiniers travaillaient pour des familles aristocratiques ou bourgeoises. Quand ces derniers ont pris la fuite pour éviter la prison ou la guillotine, les cuisiniers se sont trouvés au chômage. Beaucoup ont donc décidé d’ouvrir leurs propres établissements : les premiers lieux où on mangeait à des tables individuelles et de nombreux plats vous étaient proposés. Entre 1789 et 1810, le nombre de restaurants à Paris s’est multiplié par six. En 1830 on en a recensé plus que 3000.

De nos jours, d’après l’INSEE, les restaurants traditionnels de moins de trois salariés ont perdu du terrain par rapport aux restaurants plus grands. On pourrait même dire qu’ils ne sont pas bien dans leur assiette.

Menu by Misti, 1897

Down in the mouth ?

Have you ever thought about the origin of the word restaurant, used in English as well as French?

During the 1760s, a broth seller had a shop in the Rue des Poulies in Paris (now Rue du Louvre). He called his hot beverages bouillons restaurants because of their supposed restorative properties.

Before the French Revolution of 1789, most chefs worked for artistocratic or bourgeois families. When these people fled to avoid prison or the guillotine, the chefs found themselves out of work. Many decided to open their own establishments: the first places where you could eat at individual tables and had the choice of numerous dishes. Between 1789 and 1810, the number of restaurants in Paris increased sixfold. By 1830, there were more than 3000.

Nowadays, according to INSEE (l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques – National Statistics Office), small traditional restaurants with less than three employees have lost ground to big restaurants. You might even say they’re somewhat down in the mouth.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :