LA BAGUETTE: ÉLEMENT INDISPENSABLE DU QUOTIDIEN FRANÇAIS

janvier 12, 2021

C’est un cliché vu et revu: le Français archétype, son béret à la tête et sa baguette sous le bras. Mais le fait est que les Français consommeraient 10 milliards de baguettes par an. La majorité des foyers achète au moins une baguette fraîche chaque jour, soit pour le petit déjeuner, soit pour accompagner un repas, soit pour un sandwich.

Les ingrédients d’une baguette ne sont que quatre: la farine, la levure, l’eau et le sel. Elle fait 5 à 6 centimètres de large, 3 à 4 centimètres de haut et 70 à 80 centimètres de long et elle pèse 250 grammes. On peut aussi acheter une demi-baguette ou ce qu’on appelle une déjeunette.

L’origine de la baguette est souvent un sujet de débat. Certains disent qu’elle date de la Révolution Française où les pauvres réclamaient le droit au même pain que les aristocrates. c’est-à-dire un pain long au lieu d’un pain rond. Au XVIIIe siècle, le pain représentait 90% de l’alimentation des pauvres qui en mangeaient 1,5 kg par jour.

Un autre hypothèse suggère que la baguette a été créée pour l’armée de Napoléon puisqu’elle était plus facile à porter qu’une miche de pain. Tandis que certains prétendent que les Français ont simplement copié le pain viennois, créé à la même époque.

La candidature de la baguette française au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO est actuellement en cours. Quoi qu’il en soit, une bonne baguette encore chaude, bien équilibrée entre la croûte croustillante et la mie blanche, est un délice français par excellence.

THE BAGUETTE: AN ESSENTIAL ELEMENT OF FRENCH DAILY LIFE

It’s a hackneyed cliché: the archetype Frenchman, wearing a beret with a baguette under his arm. But the fact of the matter is that the French apparently consume 10 billion baguettes per year. Most households buy at least one fresh baguette every day, either for breakfast, to go with a meal or for a sandwich.

There are only four ingredients in a baguette: flour, yeast, water and salt. It measures 5-6 centimetres wide by 3-4 centimetres high by 70-80 centimetres long and weighs 250 grammes. You can also buy a half-baguette or what’s known as a ‘déjeunette’ (a little lunch baguette).

The origin of the baguette is often discussed. Some people say that it dates from the French Revolution when poor people demanded the right to the same bread as aristocrats, i.e. a long loaf rather than a round one. In the eighteenth century, bread represented 90% of a poor person’s diet and they ate 1.5 kg per day.

Another theory suggests that the baguette was made for Napoleon’s army since it was easier to carry than a large loaf. Whereas others claim that the French simply copied a Viennese loaf which was created at the same time.

The baguette is currently a candidate for UNESCO’s intangible cultural heritage list. In any event, a nice baguette, still warm, well balanced between the crisp crust and the white crumb, is a quintessential French delight.


DES ROBOTS À LA CUISINE

juillet 1, 2019

Les Français adorent cuisiner. Mythe ou réalité? La cuisine française fait partie du patrimoine mondial immatériel de l’Humanité auprès de l’UNESCO. Mais est-ce que sa réputation est justifiable?

Déconcertés par les recettes des générations précédentes, les Français de 2019 se tournent vers des robots pour leur aider à cuisiner. Après des décennies où beaucoup ont embrassé la malbouffe américaine (la France devance le Royaume-Uni pour le nombre de restos Mcdo) et ont eu recours a des plats cuisinés, voilà que les plats faits maison sont de nouveau à la mode. Mais comment faire?

Lidl à la rescousse! Cet été, Monsieur Cuisine Connect, au prix sacrifié de 359 euros, prend la relève. Le supermarché allemand a écoulé des dizaines de milliers de ces machines en dix jours. Presque 4 millions de foyers français sont propriétaires de robots-chef ultra sophistiqués d’une marque ou d’une autre. Ces petites aides savent fouetter, battre, pétrir, hacher, cuire à la vapeur, faire mijoter et j’en passe. Les machines sont même capables de suggérer des recettes et ne laissent rien au hasard.

Le rôle traditionnel de la femme coincée dans la cuisine est derrière nous. Des repas délicieux se préparent en vitesse sur simple pression d’un bouton. C’est loin des plats authentiques que préparaient nos grands-mères, mais l’engouement pour les robots dans la cuisine ne va pas ralentir dans un avenir proche.

ROBOTS IN THE KITCHEN

The French adore cooking. Myth or reality? French cookery is part of UNESCO’s Intangible Cultural Heritage. But is its reputation justifiable?

Flummoxed by previous generations’ recipes, French people in 2019 are turning to robots to help them in the kitchen. After decades in which many people embraced American junk food (France has more Mcdonalds restaurants than the UK) and resorted to ready meals, now homemade dishes are once again in fashion. But how to make them?

Lidl to the rescue! This summer Monsieur Cuisine Connect, at the knockdown price of 359 euros, is taking over. The German supermarket has got rid of tens of thousands of these machines in ten days. Almost 4 million French households own an ultra-sophisticated multi-functional robot of one kind or another. These little helpers can whisk, beat, knead, chop, steam, stew and that’s not all. The machines can even suggest recipes and leave nothing to chance.

The traditional role of women stuck in the kitchen is a thing of the past. Delicious meals can be speedily prepared at the touch of a button. It’s a long way from the authentic dishes prepared by our grandmothers, but the craze for robots in the kitchen doesn’t look to be going away in the foreseeable future.