UN DÉFI PAS COMME LES AUTRES

février 3, 2020

La résidence des ducs de Bretagne jusqu’au XVIe siècle, la ville de Nantes tient beaucoup au tourisme et cherche toujours de nouvelles idées pour encourager des visiteurs.

Voilà pourquoi ils ont invité trois parfumeurs de Grasse, une ville célèbre pour ses parfums, à créer un parfum évoquant la ville. Les créations de ces trois “nez” seront soumis au vote des habitants et des touristes pendant l’été 2020. La fragrance du gagnant sera ensuite produite à grande échelle par la maison Art & Parfum. Les organisateurs de ce drôle de concours souhaitent “un parfum de grande qualité, cohérent, au prix le plus bas possible, pour que le plaisir et le luxe soient accessibles à tous”.

Mais comment distiller l’essence de Nantes dans une petite bouteille? Créer un parfum sur-mesure n’est pas un projet facile. Les experts ont passé deux jours à Nantes, afin de s’imprégner de l’ambiance, l’histoire, la culture et les spécialités de la ville.

Dans un classement récent des grandes villes françaises en fonction des actions engagées contre la pollution de l’air, Nantes a été jugée “encore timide”. On se demande si les parfumeurs vont inclure les émissions des véhicules dans leur cocktail!

A CHALLENGE LIKE NO OTHER

The home of the Dukes of Brittany up until the sixteenth century, the town of Nantes is very keen on tourism and is always looking for new ideas to bring in visitors.

That’s why they’ve invited three perfume makers from Grasse, a town famous for its perfumes, to create a perfume which evokes the town. The creations of these three “noses” will be put to the vote of locals and tourists during the summer of 2020. The winning fragrance will then go into mass production by the “Art & Parfum” company, The organisers of this strange competition hope the perfume will be “of high quality, balanced, and accessibly priced, so that pleasure and luxury are available to all”.

But how would you distil the essence of Nantes into a little bottle? Creating a tailor-made perfume isn’t an easy project. The experts spent two days in Nantes in order to soak up the atmosphere, the history, the culture and local specialities.

In a recent ranking of large French towns according to action taken against air pollution, Nantes was judged “still lacking”. You wonder whether the perfume makers will include vehicle emissions in their cocktail!


IL FAUT CORRIGER NOS INSUFFISANCES

juin 16, 2015

Selon Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, la France et les Français ne sont pas assez accueillants aux touristes étrangers. Il faut corriger nos insuffisances dit-il. Il vient d’annoncer une série de mesures comme le renforcement de la sécurité des sites touristiques, une accélération de la délivrance des visas, le lancement de la liaison Roissy Express, la rénovation du hall Eurostar à la gare du Nord et un fonds qui permettra aux hôteliers d’emprunter pour améliorer l’accueil des touristes et développer le numérique.

Mais en ce qui concerne l’impolitesse perçue des serveurs français, la journaliste Rhiannon Lucy Cosslett, écrivant dans le Guardian vendredi dernier, pense que la faute est moins celle des serveurs et plutôt celle des touristes eux-mêmes qui ont des attentes complètement irréalistes. Si vous faites un effort et vous essayez de parler un peu de français, vous serez toujours le bienvenu. Si vous attendez que tout se passe exactement comme chez vous, vous serez déçu. http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/jun/12/french-waiters-rude-respect-service

Pour chaque exemple d’un comportement jugé inacceptable, on n’entend rien des milliers de travailleurs français en tourisme qui se mettent en quatre pour vous accueillir. Si leurs habitudes ne ressemblent pas à celles des visiteurs, tant mieux : à Rome il faut vivre comme les Romains.

D’ailleurs ce n’est pas seulement les serveurs qui se montrent grincheux. Au Café La Petite Syrah à Nice, le client bougon risque de se faire pénaliser s’il manque de respect en commandant son petit noir. Voir mon article de blog du 18 juillet 2014 dans l’archive.

Si vous partez en France cet été, bonnes vacances !

french waiters 1

WE MUST MAKE UP FOR OUR INADEQUACIES

According to Laurent Fabius, foreign minister, France and the French are not welcoming enough to foreign tourists. We must make up for our inadequacies, he says. He’s just announced a series of measures such as improved security at tourist sites, a speeding up of the granting of visas, the launch of the Roissy Express link, the renovation of the Eurostar hall at the Gare du Nord and a fund which will allow hoteliers to borrow money in order to improve their welcome to tourists and to develop their IT systems.

But as far as the perceived rudeness of French waiters goes, journalist Rhiannon Lucy Cosslett writing in last Friday’s Guardian newspaper, feels that the fault lies less with the waiters and more with the tourists themselves who have completely unrealistic expectations. If you make an effort and try to speak a bit of French, you’ll always be welcome. If you expect everything to be exactly as it is at home, you’ll be disappointed. http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/jun/12/french-waiters-rude-respect-service

For every example of behavious deemed unacceptable, we hear nothing of the thousands of French tourism workers who bend over backwards to make you welcome. If the way they do things is not exactly like that of the visitors, so much the better: when in Rome, do as the Romans do.

Anyway it’s not just the waiters who are grumpy. At the ‘Petite Syrah’ café in Nice, customers risk being penalised if they don’t show some respect when ordering their coffee. See my article dated 18 July 2014 in the archive.

If you’re off to France this summer, have a good holiday!