QUEL AVENIR POUR LES STATIONS DE SKI?

juin 6, 2022

Pour les générations de l’ère du réchauffement climatique, faire du ski sera bientôt un passe-temps désuet et antisocial. Les jours de gloire de Jean-Claude Killy ne seront qu’un souvenir lointain de leurs arrière-grands-parents.

Plusieurs parmi les 350 stations de sports d’hiver en France sont déjà en crise. Chaque année elles deviennent moins skiables, faute de neige en quantité suffisante. Porter des quantités énormes de ‘l’or blanc’ par hélico pour les déverser sur les pistes semble une démarche irresponsable, aux antipodes de la durabilité écologique. Avec la hausse des températures d’ici 2050, la production de neige artificielle deviendra dénuée de sens, et pour cause.

Il faut adopter de toute urgence une offre touristique plus tournée vers les quatre saisons. Ce nouveau modèle pourrait comprendre la randonnée, la pratique du VTT et la descente en tyrolienne entre autres.

On dit que Montgenèvre dans les Hautes-Alpes est la doyenne des stations de ski car elle date de 1907. En 1964, Jean Ferrat chantait La Montagne, une chanson sur l’exode rural qui touchait les régions montagneuses pendant les trente glorieuses. La France a bien profité de l’engouement pour les sports d’hiver pendant ces dernières années. Maintenant, si elle veut avoir une longueur d’avance, elle doit savoir s’adapter rapidement.

WHAT DOES THE FUTURE HOLD FOR SKI RESORTS?

For the climate change generations, skiing will soon be a quaint, antisocial pastime. The glory days of Jean-Claude Killy will be no more than a distant memory for their great-grandparents.

Several of the 350 winter sports resorts in France are already in crisis. Every year they become less skiable, due to a lack of sufficient snow.Bringing enormous quantities of ‘white gold’ in by chopper and pouring it onto the slopes seems an irresponsible move, the complete opposite of ecological sustainability. With the rise in temperatures from now to 2050, producing artificial snow will become pointless, and with good reason.

We must urgently adopt a new tourist offering, more focussed on all four seasons. This new model could include hiking, mountain biking and zip wire descents amongst others.

It’s said that Montgenèvre in the Hautes-Alpes (High Alps) is the oldest ski resort as it opened in 1907. In 1964, Jean Ferrat sang ‘La Montagne’ (The Mountains), a song about the rural depopulation which affected mountainous regions during the post-war economic boom. France took advantage of the winter sports craze during these years. Now, if it wants to get ahead of the game, it needs to be able to adapt quickly.


LES NIVOCULTEURS

février 20, 2017

La saison de ski bat son plein. Heureusement pour les stations de ski, il a neigé presque partout à temps pour les petites vacances. Après des fêtes de Noël privées d’or blanc, c’est une bonne nouvelle. Mais même si ça n’avait pas été le cas, les grandes stations auraient été prêtes à accueillir les foules grâce à leurs nivoculteurs.

Vous avez sans doute déjà deviné ce que cela concerne, ce métier insolite. Les premiers canons à neige en France ont été installés à Flaine dans les années 80. Avec le réchauffement climatique, il y a de moins en moins de neige naturelle, ce qui a obligé les stations à investir dans la neige de culture et d’employer des nivoculteurs.

La neige de culture a des grains sphériques. tandis que la neige naturelle se forme à partir d‘un germe de glace hexagonal. La neige de culture a plusieurs avantages: elle est plus stable et elle a une meilleure cohésion. Le grand inconvénient, c’est qu’elle forme plus vite des plaques de glace.

Pourquoi ne parle-t-on pas de neige artificielle? Si le procédé est artificiel, la neige de culture en France est quand même naturelle. Ailleurs, il existe une version artificielle qui pulvérise avec l’eau des bactéries désactivées, ce qui accélère le processus de refroidissement et produit une neige de meilleure qualité. Cependant on a observé le développement de mousses et une fonte plus tardive et la France en a interdit l’utilisation.

Si vous partez bientôt aux sports d’hiver, je vous souhaite de très bonnes vacances et pas de membres cassés! Si vous avez des expériences de ski à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire, en français ou en anglais.

THE SNOWMAKERS

The ski season is in full swing. Luckily for the ski resorts, it’s snowed practically everywhere in time for the half-term holiday. After the Christmas holiday without any ‘white gold’, it’s good news. But even if this hadn’t been the case, the big resorts would have been ready to welcome the crowds thanks to their snowmakers.

Doubtless you’ve already guessed what this unusual profession is all about. The first snow cannons in France were installed in Flaine in the eighties. With global warming, there’s less and less natural snow, which has forced resorts to invest in artificial snow and to employ snowmakers.

Artificial snow has spherical flakes, whereas natural snowflakes are hexagonal. Artificial snow has several advantages: it’s more stable and has better cohesion. The downside is that it turns to ice much faster.

Why don’t we talk about ‘neige artificielle’? Even though the process is artificial, artificial snow in France is nevertheless a natural product. Elsewhere, there exists an artificial version which sprays water onto deactivated bacteria, which speeds up the freezing process and produces a better quality snow. However, the development of mosses has been noted and it‘s slow to melt and France has banned its use.

If you’re off on a winter sports trip soon, I wish you a very happy holiday and no broken limbs. If you have any skiing experiences to share, don’t hesitate to leave a comment, in French or English.