ON FAIT LE PONT

octobre 29, 2018

Pour ceux qui aiment les week-ends prolongés – et, admettons-le, ils sont rares les gens qui ne tiennent pas à ces courtes périodes de repos, de sorties et de loisirs – le mois de novembre 2018 commence bien. La fête de la Toussaint, une fête catholique instituée au VIIIe siècle et célébrée le 1er novembre, tombe un jeudi.

Cela signifie que les employés peuvent profiter de cette tradition française de ne pas rentrer au travail entre le jour férié et le week-end. Les Français adorent faire le pont depuis pas mal de temps. Déjà sous le second Empire (1852-1870) cette expression avait son sens actuel. Comme on passe d’une rive à l’autre sur un pont, on passe soit d’un jeudi à un samedi, soit d’un dimanche à un mardi.

Le mot week-end (avec un trait d’union en français) est évidemment une importation de l’autre côté de la Manche, mais qui est d’usage courant en français et s’avère même acceptable en contexte formel. À noter que les Québécois emploient le vocable ‘fin de semaine’ (à ne pas confondre avec ‘la fin de la semaine’ qui désigne la fin de la semaine ouvrable).

Faire le pont évoque certains ponts français notables comme le viaduc de Millau dans l’Aveyron ou le pont des Arts à Paris qui sont à voir absolument, même si c’est seulement sur Internet. Voir des articles dans l’archive:

https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2014/11/11/le-pont-de-millau-cest-du-beton/

https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/02/13/le-pont-des-arts/

MAKING THE BRIDGE’

For people who like taking long weekends – and, let’s face it, there’s not many people who aren’t keen on these short periods of rest, outings and leisure – the month of November 2018 gets off to a good start. All Saints Day, a catholic festival which dates back to the eighth century and is celebrated on 1 November, falls on a Thursday.

This means that employees can avail themselves of this French tradition of not going back to work between the bank holiday and the weekend. The French have been enjoying ‘making the bridge’ for quite a long time. The expression already had its current sense during the Second Empire (1852-1870). Like crossing from one river bank to the other on a bridge, you cross from a Thursday to a Saturday or from a Sunday to a Tuesday.

The word ‘week-end’ (with a hyphen in French) has obviously been imported from the other side of the Channel, but it’s in common usage and even turns out to be acceptable in a formal context. Note that people in Québec use the term ‘fin de semaine’ (end of week) (not to be confused with ‘la fin de la semaine’ (the end of the week) which means the end of the working week).

Faire le pont’ evokes certain notable French bridges, such as the Millau viaduct in Aveyron or the pont des Arts in Paris which are must-sees, even if it’s only on the Internet. See articles in the archive:

https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2014/11/11/le-pont-de-millau-cest-du-beton/

https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/02/13/le-pont-des-arts/

Publicités

LE PONT DES ARTS

février 13, 2015

Trente-sept ponts traversent la Seine à Paris. Quelques-uns, comme le Pont des Arts, sont des passerelles piétonnes.

Situé près du Louvre, le pont original avec ses neuf arches a été construit entre 1801 et 1804. C’était le premier pont métallique de Paris. Il a dû être un régal pour les yeux car il ressemblait à un jardin suspendu, avec des bancs, des bacs de fleurs et des arbustes.

Le pont était victime de bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale et après plusieurs collisions de bateau, le pont fragilisé s’est effondré en 1979. Il a été reconstruit entre 1981 et 1984 à l’identique mais avec seulement sept arches.

Depuis 2008 il est devenu célèbre à cause des nombreux cadenas d’amour accrochés par des couples aux parapets grillagés. On jette les clés dans la Seine comme symbole de la passion éternelle. Toute une polémique s’est ensuivie sur la dégradation du patrimoine par ces cadenas que l’on estime avoir un poids total de 93 tonnes.

Vous avez peut-être traversé le pont à pied vous-même. Ou bien vous avez pu le voir dans des films, notamment le film récent Insaisissables (Now You See Me). Georges Brassens chantait du pont dans sa chanson Le Vent :

Si par hasard sur le Pont des Arts tu croises le vent …

 

pont des arts 3

 

THE PONT DES ARTS

There are thirty-seven bridges which cross the Seine in Paris. Some of them, like the Pont des Arts, are pedestrian footbridges.

Located near the Louvre, the original bridge with its nine arches was built between 1801 and 1804. It was the first Parisian bridge built of metal. It must have been a sight for sore eyes as it looked like a hanging garden with benches, tubs of flowers and bushes.

The bridge suffered bombing during the second World War and after several collisions with boats, the weakened bridge collapsed in 1979. It was reconstructed between 1981 and 1984 in identical style, but with only seven arches.

Since 2008 it’s become famous because of the numerous love padlocks attached to the grills of the parapets by couples. You throw the keys into the Seine as a symbol of eternal love. A big controversy ensued about the defacement of a heritage site by these padlocks which are estimated to weigh 93 tonnes in total.

You may have walked across the bridge yourself. Or perhaps you’ve seen it in films, notably in the recent film ‘Now You See Me’. Georges Brassens sang about the bridge in his song ‘Le Vent’ (The Wind).

Si par hasard sur le Pont des Arts tu croises le vent …

(If you happen to come across the wind on the Pont des Arts …)