ALLEZ, ON PLONGE!

juillet 29, 2019

Sur les quais de la Seine depuis 2002, une opération estivale est menée par la mairie de Paris pour tous ceux qui ne sont pas en mesure de profiter de vacances à la mer.

Plouf! On est permis de se baigner gratuitement dans les eaux du bassin de la Villette, le plus grand plan d’eau artificiel de Paris, mis en eau depuis 1808. À Paris Plages en 2019, la baignade est sécurisée et la qualité de l’eau soigneusement contrôlée. La voie rapide Georges Pompidou voit sa circulation interrompue pendant toute la durée de l’opération.

Chaque année on trouve de plus en plus d’animations pour tous les goûts: tai-chi, yoga, pédalos, Tyrolienne, baby-foot, pétanque, des activités de toutes sortes pour enfants, ados et adultes. Des cabines de change, des douches, des sanitaires et des transats complètent l’ensemble.

La ville pionnière en 1996 de ce genre d’opération était Saint-Quentin (Aisne). La médiatisation de Paris Plages a eu un effet sur d’autres grandes capitales qui ont repris l’idée comme Bruxelles et Jérusalem.

C’est le temps des vacances. Se prélasser au soleil, se plonger dans un livre ou plonger dans le canal, c’est à vous de choisir. Bonnes vacances!

COME ON, TIME TO JUMP IN!

The Paris town council has been organising a summer event on the banks of the Seine since 2002, for everyone not in a position to enjoy a holiday at the seaside.

Splash! You can bathe for free in the waters of the Bassin de la Villette, the largest artificial stretch of water in Paris, launched in 1808. At Paris Plages in 2019, bathing is safe and the water quality strictly controlled. The Georges Pompidou freeway has its traffic diverted for the duration.

Every year you can find more and more going on with something for everyone, tai chi, yoga, pedaloes, zip wire, table football, bowls, all kinds of activities for children, teenagers and adults. Changing rooms, showers, toilets and deckchairs complete the picture.

The town which pioneered this type of event in 1996 was Saint-Quentin (Aisne). The publicity surrounding Paris Plages has had an effect on other large capital cities which have taken up the idea, such as Brussels and Jerusalem.

It’s holiday time. Bask in the sun, lose yourself in a book or dive into the canal, it’s your choice. Have a good holiday!

Publicités

PAS DE VACANCES POUR LES FRANÇAIS ?

juin 17, 2014

D’habitude, le mois de juin arrivé, on commence à avoir hâte de partir en vacances. Mais beaucoup des Français ont le cafard car, selon IPSOS, seuls 58% d’entre eux comptent partir en vacances entre juin et septembre, 8 points de moins qu’en 2012.

À cause de la crise financière, beaucoup sont fauchés, ce qui les empêche de prendre la poudre d’escampette. Le journal Libération parle des ‘grandes vacances à Sainte-Mer-la Dèche’. Pour  les Franciliens qui vont passer le mois d’août à la maison, reste l’option de s’installer à Paris Plages le long des bords de Seine et au bassin de la Villette. Mais on va probablement devoir mégoter sur les restos, les glaces, les friandises, les apéros, les loisirs payants etc.

D’autres font des économies en réduisant la durée du séjour ou en choisissant le camping au lieu de la location d’un appart ou une chambre d’hôtel, tandis que certains ont l’intention de squatter chez des amis ou de la famille. D’accord, ce n’est pas le grand luxe, mais c’est un changement d’air, toujours ça de pris.

En ce qui concerne le tourisme, ce n’est pas encore la panique générale, car on compte sur le retour en force en France des Britanniques qui, même s’ils ne sont pas tout à fait dans la dèche, ils rognent sur leurs frais de vacances en ignorant les destinations lointaines.

 

paris plage

 

NO HOLIDAYS FOR THE FRENCH ?

Usually, by June, people are beginning to long for their holidays. But many French people are fed up because, according to IPSOS, only 58% of them are expecting to go away on holiday between June and September, 8 points less than in 2012.

Because of the financial crisis, many are broke, which is stopping them from taking off. The newspaper ‘Libération’ is talking of ‘summer holidays at Saint Broke on Sea’. For people in the Paris area who are staying at home in August, there’s the option of going to the Paris beaches along the Seine and at the bassin de la Villette. But they’ll probably have to skimp on restaurants, ice creams, sweets, aperitifs, and entertainment where you have to pay.

Others are saving money by reducing the length of their stay or by chosing to go camping instead of renting an apartment or a hotel room, whilst some intend to squat with friends or family. OK, it’s not the height of luxury, but it’s a change of scene, which is something at least.

As for tourism, it’s not yet panic stations as the British are expected to return in force as, even if they’re not completely broke, they’re cutting down on their holiday expenses by ignoring distant destinations.

 

 


PARIS PLAGES

juillet 23, 2013

Voilà, à partir du 20 juillet, les Parisiens n’ont plus besoin d’aller à la mer pour profiter des plaisirs de la plage.

Comme tous les étés depuis 2002, les Franciliens peuvent s’offrir des vacances au bord de la Seine. Le projet du maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, de fournir un refuge pour les citoyens enfermés dans la chaleur étouffante de Paris en plein été, a fait un carton chez les riverains autant que chez les touristes (4 millions de visiteurs attendus).

Au départ il s’agissait d’une seule plage sur la Rive Droite. En 2006, on a ajouté une deuxième plage sur la Rive Gauche et en 2007 une troisième autour du Bassin de la Villette.

Les voies sur berges sont fermées à la circulation. Les automobilistes se plaignent, mais ceux qui sont obligés de rester dans la capitale à cause du travail ou qui ne peuvent pas se payer des vacances à la mer sont ravis de l’ambiance bon enfant, des milliers de tonnes de sable, des activités gratuites ouvertes à tous et des nombreuses possibilités de détente.

Les seules interdictions : faire bronzette seins nus ou se baigner dans la Seine.

English: A view of the Paris Plages 2009

Paris Plages  (Photo credit: Wikipedia)

PARIS PLAGES

There you go, from 20th July, Parisians no longer need to go to the seaside to enjoy the pleasures of the beach.

Like every summer since 2002, the inhabitants of the Paris area can treat themselves to a holiday by the Seine. Sociaistl mayor Bertrand Delanoë’s idea of providing a refuge for citizens stuck in the stifling heat of Paris in mid-summer has been a big hit with the locals as well as with tourists (4 million visitors expected).

Originally there was just one beach on the Right Bank. In 2006 a second was added on the Left Bank and in 2007 a third around the Bassin de la Villette.

The riverside expressways are closed to traffic. Car drivers complain, but people who are forced to stay in the capital because of work or who can’t afford to treat themselves to seaside holidays are delighted with the easy-going atmosphere, the thousands of tons of sand, the free activities open to everyone and the numerous ways of relaxing.

The only things you can’t do : sunbathe topless or bathe in the Seine.