L’ARRIVÉE DES MÉDUSES

août 5, 2019

Trois sortes de méduses ont fait leur apparition en France récemment.

D’abord, c’est les méduses boussoles qui s’échouent sur les plages. À Bretignolles-sur-mer en Vendée par exemple, elles ont investi la plage avec l’arrivée des premières chaleurs. Les méduses semblent pulluler cette année. Plusieurs experts croient qu’elles se multiplient à cause du réchauffement de la planète: la mer est plus chaude. La surpêche qui réduit le nombre de poissons qui en mangent serait aussi responsable. La pollution des océans par des microplastiques a un effet bénéfique sur les méduses: les particules de plastique sont d’idéaux supports sur lesquels les méduses sous forme de polypes se fixent. Quelle que soit la raison, l’invasion des méduses prend une ampleur considérable.

Au moment des vacances, les sandales méduses en PVC souple transparent surgissent aussi rapidement que les créatures marines. Créées par Jean Dauphant en Auvergne en 1946, résistantes à l’eau, pratiques et bon marché, les vacanciers des bords de mer les ont vite adoptées et des millions de paires ont été vendus. La méduse est devenue un produit iconique des vacances.

Les habitants de Saint-Forget dans les Yvelines près de Paris en ont marre d’être réveillés par des motos la nuit. Un prototype de radar anti-excès de bruit baptisé “Méduse” pour mesurer les nuisances sonores vient d’être installé. C’est une expérimentation qui va peut-être encourager les motocyclistes à réduire leur vitesse et par conséquent le bruit. 450 passages au-dessus des normes ont déjà été enregistrés.

THE ARRIVAL OF THE JELLYFISH

Three kinds of jellyfish have appeared in France recently.

First of all, the compass jellyfish which wash up on beaches. At Bretignolles-sur-mer in the Vendée for example, they occupied the beach when the weather warmed up. The jellyfish seem to be proliferating this year. Several experts believe that they’re increasing because of global warming: the sea is hotter. Overfishing with reduces the number of fish which eat them is also said to be responsible. Pollution of the oceans with microplastics has a beneficial effect on jellyfish: particles of plastic are ideal supports for the jellyfish polyps to latch on to. Whatever the reason, the invasion of the jellyfish is becoming significant.

At holiday time, “Méduse” sandals made of transparent supple PVC appear as suddenly as the marine creatures. Created by Jean Dauphant in the Auvergne in 1946, water-resistant, practical and cheap, seaside holidaymakers quickly adopted them and millions of pairs have been sold. The “Méduse” became an iconic holiday product.

The inhabitants of Saint-Forget in the Yvelines near Paris are fed up with being woken up at night by motorbikes. A protoype of an anti-noise radar known as “Méduse” to measure noise pollution has just been installed. It’s an experiment which might encourage motorcyclists to reduce their speed and consequently the noise. They’ve already recorded 450 readings over the limit.

Publicités

UN NOUVEL ASPHALTE ÉCOLO: QUELQUE CHOSE À REDIRE?

février 18, 2019

Beaucoup de Parisiens se plaignent des nuisances sonores et c’est surtout le bruit de la circulation qui les énerve.

Le projet Cool&Low Noise Asphalt, soutenu financièrement par l’Union européenne, vient d’entrer en phase de test dans quelques rue parisiennes, choisies pour leur forte exposition au soleil et l’absence d’espaces verts.

Le matériau révolutionnaire a pour objectif de faire d’une pierre deux coups, ou même trois coups. Avant tout, on prévoit que l’asphalte va réduire les nuisances sonores. On espère faire chuter le bruit d’au moins 5 décibels. Mais l’asphalte écolo a deux avantages supplémentaires: il réduit la chaleur aux moments de canicule et, étant perméable, la pluie s’infiltre plus facilement, ce qui réduit le risque d’inondation.

Les sites des essais se trouvent dans la rue Frémicourt et la rue Lecourbe dans le XVème et dans la rue Courcelles dans le VIIIème. On a mis les nouveaux enrobés sur 200 mètres de route, accolés à 200 mètres tapissés de bitume classique, afin de faire une comparaison entre les deux matériaux.

Si l’expérience réussit, d’ici 2022 toutes les routes de la capitale française pourraient bénéficier de cette innovation. Moins de bruit égale moins de stress pour les citadins. C’est une solution gagnant-gagnant.

NEW ECOFRIENDLY ASPHALT: WHAT’S NOT TO LIKE?

A lot of Parisians complain of noise pollution and it’s predominantly traffic noise which drives them mad.

The Cool&Low Noise Asphalt project, which has financial support from the European Union, has just entered its test phase in a few Parisian streets, selected for their high exposure to sunlight and lack of green spaces.

The revolutionary material aims to kill two birds with one stone, or even three birds. First and foremost, it’s anticipated that the asphalt will reduce noise pollution. It’s hoped to obtain a reduction of at least 5 decibels. But the eco-friendly asphalt has two further advantages: it reduces heat when there’s a heatwave and, as it’s permeable, rain penetrates more easily, which reduces the flood risk.

The trial sites are in the rue Frémicourt and the rue Lecourbes in the fifteenth arrondissement and in the rue Courcelles in the eighth. The new coatings have been put on 200 meters of road, right next to 200 metres covered with classic asphalt, in order to make a comparison between the two materials.

If the experiment is a success, by 2022 all the French capital’s roads could benefit from this innovation. Less noise equals less stress for the town’s inhabitants. It’s a win-win situation.