EXPRESSIONS DE FOOT

juillet 2, 2018

C’est le moment de la coupe du monde et les amateurs de foot français ont un vocabulaire qui leur est propre avec plein d’expressions colorées. En voici quelques-unes pour vous permettre de parsemer vos conversations foot de quelques pépites.

Quand l’arbitre omet de siffler une faute qui vous paraît évidente, on s’exclame: Il a avalé son sifflet. Si quelqu’un reçoit un carton, on dit que l’arbitre a sorti une biscotte.

Faire trembler les filets veut dire qu’on a marqué un but. On prend une valise quand une équipe subit une lourde défaite: aller-retour aux vestiaires!

Les remplaçants cirent le banc ou font banquette. Un surnom amusant pour les réservistes: les coiffeurs. Cela a ses origines dans la coupe du monde de 1958 où les remplaçants étaient obligés de couper les cheveux des titulaires.

Après leur défaite stupéfiante de l’Argentine, espérons que les Bleus vont continuer à mouiller le maillot, c’est-à-dire qu’ils vont faire un grand effort et transpirer beaucoup! Vas-y Mbappé, fonce!

FOOTBALL EXPRESSIONS

It’s World Cup time and French football fans have a vocabulary all their own with loads of colourful expressions. Here are a few to allow you to sprinkle your football conversations with a few nuggets.

When the referee omits to blow his whistle for a foul which seems obvious to you, people say “He’s swallowed his whistle”. If someone is given a card, you say that the referee has got his rusk out.

To make the nets tremble” means to score a goal. You “take your suitcase” when a team suffers a heavy defeat: a speedy return to the locker room!

The subs “wax the bench” or “make the back seat”. An amusing nickname for the subs: the hairdressers. This has its origins in the 1958 World Cup when the subs had to cut the team players’ hair.

After their stunning defeat of Argentina, let’s hope that the Blues will at least “wet their shirts”, i.e. they’ll make a big effort and sweat a lot! Go for it, Mbappé!

Publicités