LA FÊTE DE LA MUSIQUE S’ADAPTE ET INNOVE

juin 22, 2020

La fête telle qu’on l’a connue n’a pas pu avoir lieu cette année à cause de la crise sanitaire, c’était une évidence. Les grands rassemblements sont encore interdits et même dans les rues on n’a pas le droit de se rassembler à plus de dix.

Cependant, il fallait continuer à célébrer la musique et pendant tout le week-end plusieurs alternatives ont assuré la continuité de cette fête bien-aimée des Français. Donc, plus de concerts spontanés, mais à leur place, des salles de concert ont pu ouvrir leurs portes à un public réduit, distancié et masqué. Il y avait aussi des concerts dans les hôpitaux et des concerts en plein air, comme celui de l’Institut du monde Arabe, sous la tutelle de son président, l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, fondateur de la fête.

Le point culminant du week-end était Alone Together, un concert virtuel en direct de Jean Michel Jarre, sous le patronage du ministère de la Culture. L’avatar de Jarre a joué dans un lieu de performance imaginaire, conçu pour l’occasion. Le pionnier de la musique électronique a décrit l’événement comme ressemblant le film The Matrix. Une première mondiale dont la fête doit être fière.

Vive la fête de la musique! Bousculée par la pandémie, mais pas déchue!

Lecture complémentaire: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2013/06/21/la-fete-de-la-musique/

THE FESTIVAL OF MUSIC ADAPTS AND BREAKS NEW GROUND

The festival such as we’ve known it couldn’t take place this year because of the pandemic, that was obvious. Large gatherings are still illegal and even in the streets, numbers are limited to ten.

However, music still had to be celebrated and throughout the weekend several alternatives ensured the continuity of this festival beloved of the French. So, no more spontaneous concerts, but, in their place, concert halls were able to open their doors to a smaller number of people, socially distanced and masked. There were also concerts in hospitals and open air concerts, like the one at the Arab World Institute, under the supervision of its president, former culture minister Jack Lang, the founder of the festival.

The highlight of the weekend was ‘Alone Together’ Jean-Michel Jarre’s live virtual concert, under the auspices of the ministry of culture. Jarre’s avatar played in an imaginary performance space, designed for the occasion. The pioneer of electronic music described the event as being like the film ‘The Matrix’. A world first of which the festival should be proud.

Long live the ‘fête de la musique’! Shaken up by the pandemic, but not defeated!

Further reading: https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2013/06/21/la-fete-de-la-musique/


LE LOUVRE À L’ARABE

décembre 21, 2015

De nos jours, on peut louer toutes sortes de choses: une maison, une voiture, une tronçonneuse, un déguisement. Mais auriez-vous jamais pensé à louer une marque? Un musée à Abou Dabi aux Émirats arabes unis (EAU) a loué quelque chose d’extraordinaire: un nom. Comme vous avez sans doute déjà lu, il a loué le nom du Louvre jusqu’en 2037, avec quelque 300 oeuvres d’art, y compris un Manet et un Leonardo.

Sur l’île Saadiyat, le Louvre Abou Dabi sera une composante d’un énorme district culturel. Un milliard d’euros sur 30 ans vont bénéficier au musée du Louvre proprement dit et à d’autres musées partenaires. Les EAU manquent peut-être de collections d’art, mais pas de fric.

L’accord entre la France et les EAU a fait polémique. Selon l’ancienne directrice du Musée d’Orsay, Françoise Cachin, la participation du Louvre à ce ‘Las Vegas des Sables’ est ‘une dérive terrible de l’éthique du travail des musées. Par contre, Jack Lang, ancien ministre de la Culture, est en faveur du projet qui témoigne la reconnaissance du talent français dans les pays arabes. Les ONG ont beaucoup critiqué les abus des travailleurs de construction sur le chantier du musée.

Que pensez-vous de cette idée? Vous semble-t-il normal qu’un musée ait des satellites dans d’autres pays? Après tout, il y a des McDo partout dans le monde. Est-ce que la France se prostitue dans une région où elle a autant d’ennemis que d’amis?

Bonnes fêtes à tous mes lecteurs et lectrices!

THE LOUVRE ARAB STYLE

These days you can rent all sorts of things: a house, a car, a chainsaw, fancy dress. But would you ever have thought of renting a brand? A museum in Abu Dhabi in the United Arab Emirates has rented something extraordinary: a name. As you’ve doubtless already read, it’s rented the name ‘Louvre’ until 2037, along with 300 works of art, including a Manet and a Leonardo.

On the island of Saadiyat, the Abu Dhabi Louvre will be part of an enormous cultural district. A billion euros over 30 years will go to the Louvre museum proper and to other partner museums. The UAE may be short of art collections, but not of cash.

The agreement between France and the UAE has caused controversy. According to the former director of the Musée d’Orsay, Françoise Cachin, the Louvre’s participation in this ‘Las Vegas of the Sands’ is a ‘terrible deviation from the ethic of the work of museums’. On the other hand, Jack Lang, former minister of culture, is in favour of the project which ‘shows recognition of French talent in arab countries’. NGOs have been very critical of the abuse of construction workers at the museum site.

What do you think of this idea? Does it seem normal for a museum to have satellites in other countries? After all, McDonalds has branches all around the world. Is France prostituting itself in a region where it has as many enemies as friends?

Seasons Greetings to all my readers!


FRÈRE JACQUES

juin 28, 2013

Frère Jacques – c’ést la première chanson française que j’ai appris quand j’étais haut comme trois pommes. Avec ma sœur et ma mère, on s’amusait à chanter cette cantine en canon. Parmi les nombreuses théories à l’égard de l’identité de ce monsieur,certins suggèrent qu’il s’agissait d’un moine de l’ordre des Jacobins, et que l’on se moquait de leur mode de vie ultra-confortable.

C’est une des chansons les plus connues au monde, peut-être devancée de nos jours par la chanson de Claude François Comme d’Habitude. On retrouve le motif dans bien d’autres morceaux de musique, notamment dans le troisième mouvement de la Symphonie No. 1 de Mahler.

Les Frères Jacques étaient un quatuor vocal, célèbre pour leur saynètes en justaucorps et chapeau. Écoutez leur chanson La Confiture sur youtube.

Par contre Jacques Bonhomme est le nom péjoratif donné aux paysans par les nobles au moment de la révolte de la Jacquerie  en 1358. Jacques est  l’archétype du paysan français et depuis les années 1880, le prénom signifie un esprit simple, d’où l’expression faire le Jacques, synonyme désuète de faire le con.

Jack Lang, l’homme politique socialiste, écrit son nom à l’anglais, ce qui ne semble pas empêcher aux journalistes de le surnommer Jacquou, le nom souvent donné aux perroquets.

****************

Votre blogueuse va prendre deux semaines de vacances. De vraies vacances sans ordinateur !

Je vous remercie de votre fidélité et vous souhaite bonne continuation avec vos études de français.

À très bientôt sur saliannefrenchfocus

"Frère Jacques" (page 1 of 2), sheet...

« Frère Jacques » from Vieilles Chansons pour les Petits Enfants: Avec Accompagnements (Old Songs for Small Children with Accompaniments).      (Photo credit: Wikipedia)

FRÈRE JACQUES

Frère Jacques – it was the first French song I ever learnt when I was knee high to a grasshopper. With my sister and mother, we used to love singing this nursery rhyme as a round. Amongst the many theories as to the identity of this gentleman, some suggest that he was a monk of the Jacobin order and that he was being ridiculed for his ultra-comfortable lifestyle.

It’s one of the most famous songs in the world, perhaps overtaken nowadays by Claude François’ ‘My Way’. The theme pops up in many other pieces of music, notably in the third movement of Mahler’s First Symphony.

The Frères Jacques were a vocal quartet, famous for their playlets which they performed in leotards and hats. Listen to their song ‘Jam’ on youtube.

On the other hand, Jacques Bonhomme was the pejorative name given to the peasants by the nobles at the time of the Jacquerie revolt in 1358. Jacques is the archetype French peasant and, since the 1880s, the Christian name has meant, simple or uncomplicated, hence the expression ‘faire le Jacques’, a delightfully old-fashioned way of saying ‘faire le con’, or play the idiot.

Jack Lang, the Socialist politician, writes his name in the English way, which doesn’t seem to stop journalists from nicknaming him ‘Jacquou’, the name commonly given to parrots.

****************

Dear readers

Your blogger is about to take two weeks’ holiday. A real holiday without the computer!

Thanks for following the blog and I wish you continued success with your French studies.

See you again soon on saliannefrench focus


LA FÊTE DE LA MUSIQUE

juin 21, 2013

Lancée en 1982 par Jack Lang, alors Ministre de la Culture, la Fête de la Musique a connu un succès fou en France.

Le jour du solstice d’été, des musiciens amateurs et pros se mobilisent pour faire de la musique de tous les genres. Des concerts gratuits, souvent en plein air et dans la rue si le temps permet, sont l’indicatif musical de cet événement qui s’est répandu sur les cinq continents au fil des années. Il y a aussi de grands spectacles dans les grandes villes et à la télé.

Cette fête représente la démocratisation de l’accès à la musique. Par exemple elle fait entrer la musique dans les prisons, dans les milieux ruraux, dans les hostos, dans les établissements scolaires.

Des milliers de spectateurs ont assisté au concert pour fêter le 70e anniversaire de Johnny Hallyday à Bercy le weekend dernier et ont dû payer cher leurs billets. Aujourd’hui, des millions de spectateurs peuvent se régaler d’une journée de musique en direct sans se séparer d’un sou. C’est ça, la Fête de la Musique. Pourvu que ça dure.

      Musique cubaine dans la rue au Bois Plage sur l’Île de Ré 21 06 13

THE FESTIVAL OF MUSIC

Launched in 1982 by Jack Lang, Culture Minister at that time, the Fête de la Musique has been a great success in France.

On summer solstice day, amateur and professional musicians spring into action to make music of all kinds. Free concerts, often in the open air and in the streets weather permitting, are the signature tune of this event which has spread across the five continents over the years. There are also big shows in large towns and on the television.

This festival represents the democratision of access to music. For example it brings music into prisons, rural areas, hospitals and educational establishments.

Thousands of people went to Johnny Hallyday’s 70th birthday concert at Bercy last weekend and had to pay a lot for their tickets. Today, millions of people can enjoy a day of live music without parting with a penny. That’s what the Fête de la Musique is all about. Long may it continue.