UN ARC-EN-CIEL DE MOUVEMENTS

janvier 21, 2019

La nouvelle année s’annonce très colorée. Après les gilets jaunes, les gilets orange et les gyros bleus, on parle maintenant des stylos rouges et du lundi vert. Quel arc-en-ciel de mouvements!

En octobre 2018, les enseignants ont dénoncé les agressions par des élèves avec le mouvement #pasdevagues. Ensuite, les profs en colère, les stylos rouges, au nombre de 60 000 depuis la mi-décembre, se sont alignés aux gilets jaunes. Parmi leurs revendications: la réévaluation et la reconnaissance de leur profession, la hausse des salaires, la nomination de plus d’enseignants afin de permettre des classes moins grandes, une réforme du Bac et du Parcoursup, le nouveau système d’entrée à l’université vivement controversé.

Et le lundi vert. De quoi s’agit-il? 500 personnalités, artistes, scientifiques, sportifs et acteurs se sont engagés à remplacer la viande et le poisson chaque lundi. Une belle affaire! Après un rapport des Nations unies qui indique que la meilleure façon de réduire votre empreinte écologique serait de devenir vegan, les modèles français à émuler décident d’éviter la chair animale un jour par semaine. C’est mieux que rien, mais étant donné que le mouvement global Meatless Monday a été fondé aux États-Unis en 2003 et que la ville belgique de Ghent l’a adopté en 2009, on voit que, du point de vue diététique, c’est trop peu trop tard.

Espérons que le prochain mouvement de l’arc-en-ciel aura un peu plus de peps.

A RAINBOW OF MOVEMENTS

The New Year looks very colourful. After the yellow vests, the orange vests and the blue gyros, people are now talking about the red pens and green Monday. What a rainbow of movements!

In October 2018, teachers denounced attacks by pupils with the #pasdevagues (no waves) movement. Then, angry teachers, the red pens, numbering 60,000 since mid-December, aligned themselves with the yellow vests. Amongst their demands: reevaluation and recognition of their profession, a salary increase, the appointment of more teachers to reduce class sizes, a reform of the Bac (equivalent to A-levels) and the Parcoursup, the new controversial university entrance system.

And green Monday. What’s that all about? 500 celebrities, artists, scientists, sports people and actors have pledged to eat something other than meat or fish on Mondays. Big deal! After a United Nations report which says that the best way of reducing your environmental footprint would be to go vegan, French role-models are avoiding animal flesh once a week. It’s better than nothing, but given that the global ‘Meatless Monday’ movement was founded in the United states in 2003 and that the Belgian town of Ghent adopted it in 2009, you can see that, from a dietary point of view, it’s too little too late.

Let’s hope that the next movement in the rainbow will have a bit more oomph.

Publicités

GILETS JAUNES ET GILETS ORANGE OEUVRENT MAIN DANS LA MAIN

décembre 3, 2018

Gilets jaunes, gilets orange … Cela semble une comptine, mais il ne s’agit pas d’un jeu d’enfant. C’était impossible de manquer aucun des deux groupes porteurs de gilet le week-end passé. Même au Royaume-Uni, avec son histoire interminable de Brexit, les violences à Paris ont fait les manchettes. Les gilets jaunes manifestaient contre la hausse du prix de l’essence du gouvernement en bloquant les routes françaises, tandis que les gilets orange participaient à une grande collecte de denrées alimentaires pour les banques alimentaires.

Pourtant il y avait des conséquences inattendues du moment choisi, car les blocages de la circulation ont eu pour résultat le retrait de certaines grandes surfaces de la collecte, faute d’approvisionnement, sans compter le nombre réduit de clients. Nullement découragés, les gilets jaunes voulaient atténuer ces effets imprévus et distribuaient la pub de la banque alimentaire en signe de solidarité.

Chaque année de plus en plus de personnes se trouvent en situation de précarité en France. Les bénéficiaires des banques alimentaires et des Restos du Coeur sont pour la plupart des chômeurs, des personnes âgees, des familles monoparentales et des malades de longue durée, qui deviennent tous de plus en plus nombreux.

La popularité du chef de l’État est en chute libre et entretemps, la violence perpétrée par une minorité des manifestants, surtout en plein centre de Paris, place Emmanuel Macron et son gouvernement dans une situation délicate et risque d’éclipser les revendications des manifestants.

YELLOW VESTS & ORANGE VESTS WORKING HAND IN HAND

Yellow vests, orange vests … It sounds like a nursery rhyme, but it’s not about a child’s game. It was impossible to miss either of the two gilet-wearing groups last weekend. Even in the UK with its interminable Brexit story, the violence in Paris grabbed the headlines. The yellow vests were demonstrating against the government’s petrol price hike by blocking French roads, whereas the orange vests were taking part in a big collection of foodstuffs for food banks.

However there were unexpected consequences to the timing, since the traffic blockages resulted in some large stores dropping out of the collection, due to a shortage of stocks, to say nothing of the reduced number of customers. Undaunted, the yellow vests wanted to mitigate these unforeseen effects and were distributing food bank leaflets as a sign of solidarity.

Every year more and more people find themselves in precarious situations in France. The beneficiaries of food banks and ‘Restos du Coeur’ (soup kitchens) are mainly the unemployed, old people, single parent families and long-term sick, all of whom are becoming more numerous.

The head of state’s popularity is in free fall and meanwhile, the violence perpetrated by a minority of protesters, especially right in the centre of Paris, puts Emmanuel Macron and his government in a difficult position and risks eclipsing the protesters’ demands.