EXPRESSION: CE N’EST PAS LA MER À BOIRE

octobre 27, 2015

L’expression

Ce n’est pas la mer à boire

Qu’est-ce que ça signifie? Le problème n’est pas grave

On connaît tous des gens qui font habituellement d’une mouche un éléphant. À la moindre occasion, ils font toute une histoire pour la moindre des choses. Ils se noient dans un verre d’eau.

Mais voilà une bonne expression à employer pour les encourager. L’entreprise n’est pas si difficile qu’ils pensent .

L’expression, qui date du XVIIe siècle, est utilisée au sens positif par Jean de la Fontaine dans sa fable Les deux chiens et l’âne mort. ‘Tout cela, c’est la mer à boire’ en parlant de propositions démesurées.

Aujourd’hui, on l’emploie plutôt sous sa forme négative. Avaler beaucoup d’eau (encore moins la mer) est bien sûr une tâche difficile. Mais pour amadouer votre compagnon à se jouer des difficultés, dites-lui: Dis donc, c’est pas la mer à boire!

Votre bloggeuse va marquer une pause. J’espère vous retrouver dans quelques semaines.

la mer a boire

EXPRESSION: CE N’EST PAS LA MER À BOIRE

The expression

Ce n’est pas la mer à boire

What does it mean?

It’s not that difficult

We all know someone who continually makes a mountain out of a molehill. At the first opportunity, they make a big fuss about the slightest thing.They’re as helpless as babies.

But here’s a good expression you can use to encourage them. The problem is not as difficult as they think.

The expression, which dates from the XVIIth century, is used by Jean de La Fontaine in his fable ‘The two dogs and the dead donkey’. ‘All this, it’s too much’ when talking about outrageous propositions.

These days, it’s really only used in the negative form. Swallowing a lot of water (let alone the sea) is of course a difficult task. But to coax your companion to make light of the difficulties, say to him: Dis donc, c’est pas la mer à boire! (Look, it’s not like drinking the whole sea).

Your blogger is going to take a break. Hope to see you again in a few weeks.


LES IDIOTISMES 1

décembre 11, 2012

On pourrait définir un idiotisme comme une locution particulière à une langue qui porte un sens par son tout et non par chacun des mots qui la composent. Ce sont souvent des expressions métaphoriques, intraduisibles littéralement. Mais c’est en apprenant les idiotismes d’une langue que l’on commence à vraiment la connaître.

Par où commencer ? Si vous calquez ce que vous voulez dire sur l’anglais, ça ne va pas marcher. It’s not going to walk ! Pourtant, un bon point de départ serait peut-être de comparer des idiotismes français et anglais qui se ressemblent mais qui contiennent des différences fondamentales qui les distinguent.

On dit souvent en français comparaison n’est pas raison, mais dans ce cas, une étude des similarités entre les expressions des deux langues peut servir d’aide-mémoire. Je vous cite quelques exemples – vous en trouverez bien d’autres.

En anglais, si on a la voix enrouée, on dit qu’on a une grenouille dans la gorge, mais en français c’est un autre animal qui vous embête. On dit J’ai un chat dans la gorge. Un anglais qui a acheté quelque chose de très cher dirait que ça lui a coûté un bras et une jambe, mais un français dirait Ça m’a coûté les yeux de la tête. Quelle partie du corps vaut plus chère?

Si vous voulez citer d’autres exemples dans vos commentaires, ça serait super !

Idiotismes animaliers (animal phrases referrin...

Idiotismes animaliers (animal phrases referring to humans), by French illustrator Bertall (1820-1882) (Photo credit: Wikipedia)

 

IDIOMS    1

You might define an idiom as a phrase specific to a language which has meaning in its entirety, but not in the individual words which make it up. These are often metaphorical expressions which you can’t translate literally. But it’s by learning the idioms that you begin to really know the language.

Where to start? If you model what you want to say on the English, it’s not going to work. Or it’s not going to walk, as they say in French! And yet, a good starting point is a comparison of French and English idioms which are similar but which contain some basic difference.

In French it’s often said ‘comparison proves nothing’, but in this case, studying the similarities between expressions in the two languages can serve as a reminder. Here are a few examples – you’ll find plenty more.

In English, if you’re a bit hoarse, you say you’ve got a frog in your throat, but in French it’s a different animal that’s bothering you. You say ‘I’ve got a cat in my throat’. An English person who’s bought something very expensive might say that it cost him an arm and a leg, but a French person would say that it cost him his eyes. Which part of the body’s worth more?

If you’d like to quote further examples in comments, that would be great.