DES MEUBLES À PARTIR DE LA BIÈRE

mars 30, 2020

Boire une bière et en même temps vous asseoir dessus! Qu’est-ce qu’elle raconte maintenant?

Il s’agit de ce qu’on appelle le mobilier brassé. Tout ce qu’il vous faut, c’est un peu d’imagination. Le designer Franck Grossel en a à la pelle. Il récupère les drêches de brasserie (en moyenne 300 kilos de drêche pour 1.000 litres de bière brassés) et les sèche. La drêche est le moût de malt et des céréales qui reste après le brassage. La fibre qui en résulte devient très résistante et, grâce au sucre, permet d’avoir un liant naturel.

Je fabrique du mobilier durable” dit le recycleur par excellence, “car je ne veux pas régler une problématique en créant d’autres. Or, tant qu’on consommera de la bière, il y aura de la matière !” Deux milliards de litres de bière ont été consommés en France en 2017. 

Selon Europe 1, le mot déchet devient presque un gros mot. Les meubles brassés disent oui à prendre un pot et non au gaspi. Santé!

FURNITURE FROM BEER

Drink a beer and sit on it at the same time! What’s she on about now?

It concerns what’s known as “brewery furniture”. All you need is a little imagination. The designer Franck Grossel has it in spades. He recovers brewery draff (on average 300 kilos of draff per 1,000 litres of beer brewed) and dries it. Draff is the wort of malt and cereals which remains after brewing. The resulting fibre becomes very hard-wearing and, thanks to the sugar, is a natural adhesive.

I make sustainable furniture” says the champion recycler, “because I don’t want to solve one problem by creating others. So now, as long as people keep drinking beer, the material will be available!” Two billion litres of beer were drunk in France in 2017.

According to Europe 1, the word “waste” has become almost a dirty word. Brewery furniture says yes to having a drink and no to waste. Cheers!


J’AI UNE PETITE IDÉE …

décembre 9, 2019

Que dirait Coluche s’il voyait l’importance aujourd’hui des Restos du Coeur ? Il aurait peut-être des sentiments mitigés.

Lancée sur Europe 1 en septembre 1985, l’idée de l’humoriste irrévérencieux était de distribuer un repas chaud en hiver aux personnes qui en avaient besoin. Après plus de 30 ans de solidarité, l’association poursuit des actions dans de multiples domaines, non seulement l’aide alimentaire.

Il y a des sections qui s’occupent de l’emploi, du logement, de l’accès aux droits et à la justice, de l’accompagnement au budget et microcrédit et j’en passe. C’est un service centralisé pour aider les plus démunis à régler leurs problèmes. Il y a même 70 Restos Bébé du Coeur pour les jeunes parents et leurs petits.

Coluche est décédé en 1986 à l’âge de 41 ans, suite à un accident de la route. La France avait perdu un humoriste brillant qui s’attaquait souvent aux injustices de la société contemporaine. S’il était toujours vivant aujourd’hui, ne serait-il pas étonné par les résultats des collectes et par les plus de 70 000 bénévoles qui consacrent leur temps libre à l’association, mais aussi révolté par l’augmentation actuelle de la demande ?

Soyez à l’affût des prochains concerts des Enfoirés (terme d’affection employé par Coluche pour s’adresser à ses spectateurs), la bande d’artistes qui soutiennent l’association, qui auront lieu à Paris au mois de janvier.

C’est pas vraiment de ma faute si y’en a qui ont faim  Mais ça le deviendrait, si on n’y change rien ….

Pour en savoir plus : https://www.restosducoeur.org/

Pour une bonne animation en français simple : https://www.youtube.com/watch?v=HzmJc_N6Q-I

I’VE GOT A LITTLE IDEA

What would Coluche say if he were to see the extent of the Restos du Coeur (Restaurants of the Heart) today ? He might have mixed feelings.

Launched on Europe 1 (radio station) in September 1985, the irreverent comedian’s idea was to distribute hot meals in winter to people who needed them. After over 30 years of solidarity, the charity is involved in multiple areas, not just food aid.

There are branches dealing with employment, housing, access to rights and justice, help with budgeting and microcredit and so on. It’s a one-stop service to help the poorest in society to solve their problems. There are even 70 Restos Bébé du Coeur for young parents and their little ones.

Coluche died in 1986 aged 41 after a road accident. France had lost a brilliant comedian who often tackled the injustices of contemporary society. If he were still alive today, wouldn’t he be astonished by the results of the charity’s appeals and by the more than 70,000 volunteers who give up their free time to the association, but also outraged by the current increase in demand ?

Look out for the next concerts staged by the Enfoirés (bastards – a term of endearment used by Coluche to address his audience), the group of artists who support the association, which are due to take place in Paris in January.

It’s not really my fault if there are people going hungry  But it would be if I didn’t do something about it …

To find out more: https://www.restosducoeur.org/

For a good animation in simple French : https://www.youtube.com/watch?v=HzmJc_N6Q-I


LES RADIOS N’EN PEUVENT PLUS

octobre 6, 2015

Si vous écoutez une station de radio privée française, comme par exemple RTL ou Europe 1, vous êtes actuellement certain d’entendre au moins 40% de chansons francophones. C’est la loi!

Un nouvel amendement proposé par le gouvernement vise à éviter la répétition à satiété d’une dizaine de tubes francophones qui constituent quasiment toute l’offre des stations indépendantes, conséquence de l’application des quotas.

Mardi dernier, au mépris du gouvernement, les radios indépendantes n’ont diffusé ‘que les morceaux français que les auditeurs souhaitent entendre, pas ceux imposés par les quotas’. Bien sûr, les services de streaming musical comme Spotify ne sont pas soumis à ces restrictions.

À l’origine de cette situation lamentable est la loi Toubon, qui date de 1994, et qui a voulu protéger le patrimoine culturel et linguistique français. Le nombre d‘enregistrements en français a chuté de 66% depuis 2003. Certains estiment même que 80% de la musique française est maintenant produite en anglais car les artistes optent pour la publicité internationale que ça leur accorde.

J’aime beaucoup écouter les tubes francophones à la radio, mais s’il n’y a que dix chansons par mois, c’est de la monotonie. Et les chansons d’autrefois? Si ça c’est votre truc, ne vous inquiétez pas, vous n’avez qu’à vous caler sur la station Nostalgie.

radio 1

RADIO STATIONS CAN’T TAKE IT ANY MORE

If you listen to a commercial French radio station, like for example RTL or Europe 1, you’re currently sure to hear at least 40% of songs in French. That’s the law!

A new amendment proposed by the government aims to avoid playing ad nauseam the same ten or so hits which is practically all that independent stations are playing, a result of the application of quotas.

Last Tuesday, in defiance of the government, independent radio stations only played ‘the French recordings which listeners want to hear, not those imposed by quotas’. Of course, music streaming services like Spotify are not subject to these restrictions.

The source of this terrible situation is the ‘loi Toubon’ (Toubon law) which dates from 1994, and wanted to protect French cultural and linguistic heritage. The number of recordings in French has crashed by 66% since 2003. Some people even estimate that 80% of French music is now produced in English as artists opt for the international exposure this gives them.

I really enjoy listening to French hits on the radio, but if there are only ten tracks per month, it’s monotonous. And the oldies? If that’s your thing, don’t worry, all you have to do is tune in to the ‘Nostalgie’ station.