ROUEN PREND DE L’AVANCE

décembre 11, 2017

Deux ans après l’accord international sur le climat, la lutte contre le réchauffement climatique a fait un pas en avant à Rouen avec le lancement d’une mini COP21. Cette COP21 locale vise à réduire la consommation énergétique en rénovant 100% des logements et convertir totalement en énergie renouvelable avant 2050.

On espère rattraper le retard d’une ville marquée par la pétrochimie et le tout bagnole. En partenariat avec l’ONG WWF, la métropole, qui compte plus de 500 000 habitants, veut créer des conditions de mobilisation pour encourager les citoyens à participer à cette révolution indispensable pour la planète.

Capitale administrative de la région Normandie, la ville de Rouen a été désignée sous le nom de “ville aux cent clochers” par Victor Hugo. Elle est aussi surnommée irrévérencieusement “le pot de chambre de la Normandie” à cause de sa réputation d’être la ville la plus pluvieuse de Normandie. Sa cathédrale, dont la flèche est la plus haute de France à 151 mètres, a inspiré Claude Monet qui l’a immortalisée dans sa série “Cathédrales”. Le Gros Horloge est aussi un monument emblématique de la ville qui est jumelée avec la ville anglaise de Norwich.

Aujourd’hui Rouen prend la balle au bond. Espérons que d’autres villes vont vite suivre l’exemple. Encore un sommet international aura lieu à Paris le 12 décembre 2017, exactement 2 ans après l’accord de Paris.

ROUEN TAKES THE LEAD

Two years after the international climate agreement, the fight against climate change has taken a step forward in Rouen with the launch of a mini COP21. This local COP21 aims to reduce energy consumption by renovating 100% of housing and to convert completely to renewable energy by 2050.

It’s hoped to make up for having fallen behind in this town characterised by the petrochemical industry and overrun with cars. In partnership with the NGO WWF, the metropolis, which has more than 500,000 inhabitants, wants to create the conditions to mobilise its citizens to join in this revolution essential for the planet.

The administrative capital of the Normandy region, the town of Rouen was given the name of “town of a hundred bells” by Victor Hugo. It was also irreverently nicknamed “the chamber pot of Normandy” because of its reputation for being the rainiest town in Normandy. Its cathedral, whose spire is the highest in France at 151 metres, inspired Claude Monet who immortalised it in his “Cathedral” series. The Big Clock is another iconic monument in the town which is twinned with the English town of Norwich.

Today Rouen is seizing the opportunity. Let’s hope that other towns will soon follow suit. Another international summit will be taking place in Paris on 12 December 2017, exactly two years after the Paris agreement.

Publicités

LA COP21 ET LE BRANDALISME

décembre 7, 2015

Si votre groupe ou classe de conversation française a décidé d’aborder le sujet de la COP21 et du changement climatique, je vous recommande vivement le dossier du P’tit Libé là-dessus.

Ça fait partie d’une série occasionnelle qui explique des sujets importants aux enfants. Le langage est donc simple et les idées sont exprimées d’une manière facile à comprendre. Un peu simpliste, bien sûr, mais, à moins qu‘on ne soit pas déjà expert, on peut toujours profiter de l’occasion pour apprendre du vocabulaire utile.

Le dossier est divisé en plusieurs sections, comme, par exemple Qu’est-ce que le changement climatique?, Quels sont les effets? et Qu’est-ce que la COP 21?

Entretemps, la capitale française et Le Bourget (où se tient la conférence) ont été visés par une opération de brandalisme.* Les activistes critiquent la prolifération des publicités et des logos de marque dans l’espace public. À l’occasion de la COP21, ils se sont emparés de plus de 600 abris de bus pour exposer des affiches satiriques de plus de 80 artistes de 19 pays, ceci pour dénoncer la «mainmise des multinationales sur les négociations climatiques».

http://www.liberation.fr/apps/2015/11/le-ptit-libe-cop21/#/resources/

*Mot-valise de brand (marque) et vandalism (vandalisme), signalé pour la première fois en 1999 par l’américain Gareth Branwyn dans le magazine Wired.

COP 21 AND BRANDALISM

If your French conversation group or class has decided to tackle the subject of COP21 and climate change, I highly recommend the ‘P’tit Libéfile on this.

It’s part of an occasional series which explains important subjects to children. The language is therefore simple and the ideas are expressed in a way that’s easy to understand. A little simplistic of course, but, unless you’re already an expert, you can take the opportunity to learn some useful vocabulary.

The article is divided into several sections, such as, for example, ‘What is climate change?’, ‘What are its effects?’ and ‘What is COP21?’

Meanwhile, the French capital and Le Bourget (where the conference is being held) have been the target of a brandalism* operation. The activists criticise the proliferation of advertising and big name logos in public spaces. For COP21, they got hold of over 600 bus shelters in order to display satirical posters by over 80 artists from 19 countries, with the aim of denouncing ‘the stranglehold of multinationals on the climate negotiations.’

http://www.liberation.fr/apps/2015/11/le-ptit-libe-cop21/#/

* Combination of ‘brand’ and ‘vandalilsm’, first used in 1999 by the American Gareth Branwyn in the magazine ‘Wired’.


UNE JOURNÉE SANS VOITURES

septembre 25, 2015

Le 27 septembre Paris organise une journée sans voitures de 11h à 18h. C’est un dimanche bien sûr – perturber le commerce d’un jour ouvrable, grands dieux non! Un projet symbolique quelques semaines avant la COP21 qui aura lieu à Paris. Des animations, de la musique, une immense fête citoyenne. Évidemment, on est en faveur. Mais lundi matin, les affaires vont continuer comme d’habitude et c’est ça le problème.

On va y repenser et en garder un souvenir ému, sans jamais penser que ça pourrait être la règle: une capitale qui respecte l’environnement, qui préserve la dignité humaine.

Trop d’eau s’est passée sous le pont depuis la création louable du Club de Rome en 1968 qui, à la fin ne s’est pas montré capable de progresser au-delà d’un forum de discussion sans réel pouvoir. Le rapport Halte à la croissance a encore plus de pertinence aujourd’hui, mais ni gouvernements ni la plupart des citoyens y prêtent attention. La décroissance est un tabou dans presque tous les domaines.

L’économiste Gaël Giraud a quand même plaidé au récent Forum Convergences de Paris pour ‘un autre type de prosperité que celui basé sur la croissance du PIB’ (produit intérieur brut). Mais le réforme du capitalisme semble encore un projet chimérique, mis en évidence par les tricheries de Volkswagen récemment révélées.

journee sans voiture

CAR-FREE DAY

On 27 September, Paris is organising a car-free day between 11am and 6pm. Of course it’s a Sunday – disrupting business on a weekday, heaven forbid! A symbolic project a few weeks before the COP21 conference due to take place in Paris. Events, music, a big people’s party. Of course, people are in favour of it. But on Monday morning, it’ll be business as usual and that’s the problem.

People will look back on it fondly, without ever thinking that it could be the norm: a capital city which is environment-friendly and preserves human dignity.

There’s been too much water under the bridge since the laudable creation of the Club of Rome in 1968 which, in the end, hasn’t proved capable of progressing beyond a toothless talking shop. The ‘Limits to Growth’ report is even more relevant today, but neither governments nor most citizens pay any attention to it. Negative growth is a dirty word in practically all areas.

At the recent Forum Convergences in Paris, the economist Gaël Giraud did put the case for ‘a different kind of prosperity not based on GDP’ (gross domestic product). But the reform of capitalism seems to still be a pipe dream, highlighted by Volkswagen’s recently revealed cheating.


LE MONDE À L’ENVERS

juin 2, 2015

On nage en plein délire en lisant la liste des multinationales qui vont participer au financement de la COP21, la Conférence Climat qui aura lieu à Paris en décembre.

Au grand dam des ONG comme Oxfam et Les Amis de la Terre, le gouvernement français a choisi ‘des champions de la pollution’ pour parrainer cet événement : Engie (ex GDF Suez), EDF, Renault, Nissan, Air France et j’en passe.

On manifeste un intérêt de pure forme à l’écologie, en faisant remarquer que Renault va fournir des voitures électriques pour le transport des délégués et qu’EDF installera des bornes de recharge. On ne décèle aucune trace d’ironie dans leur choix de ces partenaires officiels. De l’hypocrisie ou du pragmatisme ? Ça transmet le mauvais message à tout le moins.

Et la conférence elle-même qui semble dénuée de sens?  Pourquoi faut-il plus de 25 000 délégués et une dépense de plus de 170 millions d’euros pour un forum inutile qui, comme tous les précédents, va probablement foirer ? Excusez-moi si je suis cynique, mais ça décoiffe !

Mon site web: http://www.saliannefrenchfocus.com

COP 21 2

TOPSY TURVY WORLD

It’s complete madness, this list of multinationals who are going to contribute to the financing of COP21, the Climate Conference due to take place in Paris in December.

Much to the annoyance of NGOs like Oxfam and Friends of the Earth, the French government has chosen ‘pollution champions’ as sponsors for this event: Engie (ex GDF Suez), EDF, Renault, Nissan, Air France and others.

They’re paying lip service to the environment by pointing out that Renault will be supplying electric cars for delegates to travel in and that EDF will be installing the charging points. They don’t seem to be aware of the irony in their choice of official partners. Hypocrisy or pragmatism? At the very least, it sends out the wrong message.

And the conference itself, which seems to be pointless? Why do they need over 25,000 delegates and an expenditure of more than 170 million euros for a talking shop which, like all the previous ones, will probably come to nothing? Excuse my cynicism, bu it does take your breath away!

My website: http://www.saliannefrenchfocus.com