PARLER DE LA MORT

avril 24, 2015

Quand j’ai intitulé mon article de mardi Mort d’Anne-Marie Peysson, je l’ai fait exprès, pour éviter les euphémismes habituels des médias français autour de la mort: disparition, décès etc. Pourtant, je me suis rappelé que la langue française a beaucoup de belles expressions pour parler de la mort.

Rejoindre ses aïeux nous rappelle notre place dans l’histoire de l’humanité, tandis que aller vers d’autres soleils nous transforme en astronautes. Passer de l’autre côté illustre le mystère de la mort, tandis que manger des pissenlits par la racine nous fait revenir sur terre, ou plutôt sous terre.

Pour les passionnés du pain, comme moi,  perdre le goût du pain  renforce la finalité de la mort car on ne peut guère imaginer une situation où on ne voudrait plus manger de pain. Mais malheureusement au Boulevard des allongés (le cimetière), il n’y a pas de boulangerie.

Avez-vous des expressions françaises préférées pour parler de la mort ? Vous êtes invités à les partager avec d’autres lecteurs et lectrices de ce blog en laissant un commentaire.

Mon site web : http://www.saliannefrenchfocus.com

TOMBE DE PIAF

la tombe d’Édith Piaf au cimetière Père Lachasie à Paris

TALKING ABOUT DEATH

When I entitled Tuesday’s blog post ‘Death of Anne-Marie Peysson’, I did it intentionally, to avoid the usual euphemisms of the French media around death : disappearance, deceased etc. And yet, I remembered that the French language has a lot of lovely expressions for talking about death.

‘Rejoining one’s ancestors’ reminds us of our place in the history of mankind, whereas ‘to travel towards different suns’  turns us into astronauts. ‘Pass over to the other side’ illustrates the mystery of death, whereas ‘eat dandelion roots’ brings us back to earth, or rather under earth.

For bread fans like me ‘to lose the taste for bread’ stresses the finality of death, as one can scarcely imagine a situation where one would no longer want to eat bread. But unfortunaely on the ‘Boulevard of the prostrate’ (the cemetery), there’s no bakery.

Do you have any favourite French expressions for talking about death? Do share them with other readers of this blog by leaving a comment.

My website : http://www.saliannefrenchfocus.com

Publicités

MORT D’ANNE-MARIE PEYSSON

avril 21, 2015

Une des speakerines et animatrices préférées des Français, Anne-Marie Peysson, vient de mourir. On a souvent dit qu’elle avait la voix féminine la plus célèbre de France.

On l’a découvert en 1954, à l’âge de 19 ans, quand elle s’est présentée à un concours de speakerine organisé par la RTF de Marseille, présidé par Marcel Pagnol. On l’a tout de suite embauché.

Elle passait souvent à la télé où son sourire légendaire et sa personnalité enjouée lui ont attiré beaucoup de fans. Elle a révolutionné le rôle de la femme sur le petit écran.

En 1970 elle est devenue la première animatrice de Stop ou Encore, une émission phare de la station RTL qui perdure encore aujourd’hui. Elle a aussi présenté l’émission emblématique Les Auditeurs ont la Parole, première émission libre-antenne à la radio française.

Mon site web : http://www.saliannefrenchfocus.com

anne-marie peysson 2

 

DEATH OF ANNE-MARIE PEYSSON

One of French people’s favourite announcers and presenters, Anne-Marie Peysson, has just died. It’s often been said that she was France’s most famous female voice.

She was discovered in 1954, aged 19, when she entered a competition for announcers organised by RTF in Marseille, which was chaired by Marcel Pagnol. She was taken on straightaway.

She was often on television where her legendary smile and cheerful personality brought her many fans. She revolutionised the role of women on the small screen.

In 1970 she became the first presenter of ‘Stop ou Encore’, one of RTL’s  flagship programmes which is still going today. She also presented the iconic programme ‘Les Auditeurs ont la Parole’ (The Listeners have the Floor), the first phone-in on French radio.

My website: http://www.saliannefrenchfocus.com