LES ÉLECTIONS RÉGIONALES

Le dimanche 27 juin, les Français étaient appelés aux urnes pour le deuxième tour des élections régionales, après un taux d’abstention record de 33,28% pour le premier tour le 20 juin. Ça concerne particulièrement les jeunes: chez les moins de 35 ans, l’abstention s’est élevé à 82%.

Les jeunes interviewés dans un micro-trottoir du Huffington Post ont donné plusieurs raisons pour leur désillusion envers la politique. Ils ont l’impression que ça ne sert à rien, que voter n’a aucun impact, et que, peu importe pour qui on vote, le résultat est le même.

En ce moment, les gens de la vingtaine, tout en avouant qu’ils ne sont pas très bien informés ne se reconnaissent pas dans la politique qu’ils trouvent superficielle et à côté. Certains ont même l’impression que c’est une grosse blague.

Pourtant, ces jeunes déconnectés réclament l’intégration du vote blanc, (à ne pas confondre avec le vote nul ou l’abstention) dans les suffrages exprimés. Le vote blanc est un acte citoyen qui vous donne la possibilité d’exprimer votre souhait de quelque chose de différent, en rejetant tous les candidats qui se sont présentés.

Cela annonce la fin de la démocratie? Il est intéressant de noter que le taux de participation pour les élections présidentielles s’élève souvent à environ 75%, signalant que les électeurs sont prêts à voter pour un leader fort, plutôt que pour des représentants inconnus. Est-ce le premier pas vers le fascisme?

REGIONAL ELECTIONS

On Sunday 27 June, French people went to the polls for the second round of regional elections, after a record low turnout of 33.28% in the first round on 20 June. This was particularly noticeable amongst young people: abstention rose to 82% for the under-35s.

Young people interviewed in a Huffington Post vox pop gave several reasons for their disillusionment with politics. They feel that it serves no purpose, voting has no impact and, no matter who you vote for, the result’s the same.

At the moment, twenty somethings, whilst admitting that they’re not very well informed, don’t know where they are with politics which they find superficial and irrelevant. Some even feel that it’s all a big joke.

However, these disillusioned young people are demanding recognition of blank votes (not to be confused with a spoilt ballot paper or abstention) at the count. A blank vote is an act of citizenship which gives you the chance to express your desire for something different, whilst rejecting all the available candidates.

Does this herald the end of democracy? It’s interesting to note that the turnout for presidential elections often gets up to around 75%, indicating that voters are prepared to vote for a strong leader, rather than for unknown representatives. Is this the first step towards fascism?

One Response to LES ÉLECTIONS RÉGIONALES

  1. Alan Turk dit :

    En Grande-Bretagne, on entend parfois exprimer le souhait que les bulletins de vote aient un candidat supplémentaire : « None of the above ». Un vote pour cela reviendrait peut-être à l’idée d’un vote blanc. Je doute que l’un ou l’autre ne devienne jamais une réalité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :