ÊTES-VOUS COLLAPSONAUTE?

Les sombres prédictions au moment de l’imposition du reconfinement en France sont un sujet inconfortable. Le conseil scientifique français prévoit de nombreux mois avec une situation extrêmement difficile. La coïncidence de l’épidémie de coronavirus avec la crise climatique, la perte de la biodiversité, l’attaque contre la nature et les animaux et le consumérisme rampant contribue à la réflexion qu’on est déjà rentré dans la fin de partie. Est-ce un moment clé dans l’évolution de la société humaine?

Le néologisme collapsologie, a été créé, avec une certaine autodérision, en 2015 par deux Français Pablo Servigne et Raphaël Stevens. Leur livre Comment tout peut s’effondrer a lancé le débat. Depuis lors, malgré l’indifférence de la majorité des gens, l’effondrement de notre civilisation s’est généralisé et n’est plus le domaine d’une minorité de fanatiques.

L’ancien ministre de l’écologie Yves Cochet, auteur du livre Devant l’effondrement – essai de collapsologie, définit le mot : le processus à l’issue duquel les besoins de base ne sont plus satisfaits pour une majorité de la population par des services encadrés par la loi. Ça vous dit quelque chose? Il n’est plus question de prophètes de malheur ou de résignation fataliste, mais le moment de tirer la sonnette d’alarme. Les collapsonautes sont des personnes qui comprennent et vivent avec l’idée d’effondrement.

On n’était pas toujours là – on pourrait disparaître – on pourrait s’adapter. La manière dont on réagit à ces crises multiples aura des effets primordiaux sur les générations à venir. Le choix est le nôtre.

ARE YOU A COLLAPSONAUT?

The grim predictions when the new lockdown was imposed in France are an uncomfortable subject. The French scientific council is anticipating several months of extreme difficulty. The coinciding of the coronavirus epidemic with the climate crisis, the loss of biodiversity, the assault on nature and animals and rampant consumerism contributes to the view that the end game is already on. Is this a key moment in the evolution of human society?

The neologism ‘collapsology’ was thought up, slightly tongue-in-cheek, in 2015 by two Frenchmen Pablo Servigne and Raphaël Stevens. Their book ‘ Comment tout peut s’effondrer’ (How everything can collapse) initiated the debate. Since then, despite most people’s indifference, the collapse of our civilisation has gone mainstream, no longer the domain of a minority of fanatics.

The former environment minister Yves Cochet, author of the book ‘ Devant l’effondrement – essai de collapsologie’ (In the face of collapse – an essay on collapsology), defines the word : the process by which basic needs are no longer being satisfied for a majority of the population by services protected by law. Does this ring a bell? It’s no longer a question of prophets of doom or fatalistic resignation, but the moment to sound the alarm. Collapsonauts are people who understand and are living with the idea of collapse.

We weren’t always here – we might disappear – we might adapt. The way we react to these multiple crises will have primordial effects on future generations. The choice is ours.

One Response to ÊTES-VOUS COLLAPSONAUTE?

  1. Jill dit :

    Pour chère France deux baguettes magiques s’il vous plaît …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :