LES PREMIERS RÉSIDENTS INSTALLÉS AU VILLAGE LANDAIS ALZHEIMER

Pour les personnes qui s’occupent d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer, c’est la réalisation d’un rêve: un hébergement spécialement conçu pour ces malades, entièrement adapté à leurs besoins spécifiques, sans comparaison avec beaucoup d’ehpads* conventionnels.

Basé sur le modèle De Hogeweyk aux Pays-Bas, le village Landais Alzheimer c’est une expérimentation unique en France. La qualité de vie et le bien-être des malades et de leurs aidants sont primordiaux. L’approche est innovante, sociale, plutôt que médicale.

Quand le village sera complètement opérationnel, il va accueillir 120 résidents, accompagnés par 120 employés et 120 bénévoles. Cette personnalisation de l’accompagnement ainsi que l’absence de symboles médicaux (par exemple pas de blouse blanche) aident à respecter les goûts et les rythmes de vie des individus.

En plein mois de juin, une fois un résultat négatif au coronavirus connu et après une période de quatorzaine, les résidents ont commencé à arriver dans le village à Dax. La répartition du premier groupe de villageois est de 21 femmes et 11 hommes, la moyenne d’âge étant de 80 ans.

Je laisse la parole à Jean-François Dartigues, Professeur au CHU de Bordeaux pour résumer le potentiel du projet: “Dans ce village, les personnes démentes vont mener une vie active. Elles trouveront une forme d’intégrité sociale, humaine. Elles feront leurs courses, iront chez le coiffeur, au bistrot, au resto, au théâtre. Elles prendront du plaisir. ce qui constitue une forme de thérapie extraordinaire.”

* Ehpad – Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

FIRST RESIDENTS MOVED IN TO ALZHEIMER VILLAGE IN THE LANDES

For people looking after loved ones with Alzheimers, it’s a dream come true: purpose-built accommodation designed for these sufferers, completely adapted to their specific needs, a far cry from many conventional care homes.

Based on the Dutch De Hogeweyk model, the Alzheimer village in the Landes is an experiment unique in France. The quality of life and well-being of the residents and their carers are of prime importance. The approach is innovative, social, rather than medical.

When the village is fully operational, it will accommodate 120 residents, cared for by 120 staff and 120 volunteers. This personalised care along with the absence of medical symbols (for example no white coats) help to respect individuals’ tastes and lifestyles.

In the middle of June, after testing negative for coronavirus and a two week quarantine period, residents began arriving in the village in Dax. The distribution of the first group of villagers is 21 women and 11 men, the average age being 80.

I’ll leave it up to Jean-François Dartigues, Professor at the Bordeaux University Hospital, to sum up the project’s potential: “In this village, people with dementia will lead an active life. They’ll find a kind of social, human integrity. They’ll go shopping, visit the hairdresser, café, restaurant, theatre. They’ll enjoy themselves, which constitutes an extraordinary form of therapy”.

One Response to LES PREMIERS RÉSIDENTS INSTALLÉS AU VILLAGE LANDAIS ALZHEIMER

  1. Gill dit :

    Peut-etre on devrait demenager en France! Quelle idee!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :