LES MUSICIENS DU MÉTRO

Deux fois par an depuis 1997 des auditions se déroulent devant un jury composé de salariés de la RATP* et d’usagers du réseau. Le prix? Une accréditation pour jouer dans les couloirs du métro parisien. Ainsi l’Espace Métro Accords (EMA) permet à des artistes triés sur le volet, souvent de grands talents qui s’ignorent, à démarrer dans une industrie férocement compétitive. Un coup de pouce très prisé, on le comprend.

Le fait de passer par un casting assure une certaine qualité et diversité de styles. Ces musiciens ne sont pas des mendiants, même si au début on les voyait comme une espèce de clochards. Aujourd’hui, ils sont bien mieux perçus et les aggressions sont peu fréquentes. Ils ont même leur propre Association des Musiciens du Métro, indépendante de l’EMA.

Un artiste fait partie du décor depuis douze ans et personne n’oserait piquer sa place dans le dédale des couloirs interminables de la station de métro Châtelet-les-Halles. Il s’agit de l’auteur-compositeur-interprète Vanupié qui s’est fait connaître grâce à ses prestations dans le métro. Il a enregistré trois albums, s’est produit au grand théâtre Bataclan et tourne à une moyenne de 100 concerts en salle par an. Pas question de délaisser le métro, la meilleure salle de répétition qu’un musicien puisse rêver. Il continue à essayer son nouveau répertoire sur ses fidèles souterraines.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY

* Régie Autonome des Transports Parisiens

UNDERGROUND MUSICIANS

Twice a year since 1997, auditions have been taking place in front of a jury of RATP (Paris transport authority) employees and network users. The prize? A licence to perform in the corridors of the Paris underground. This is how l’Espace Métro Accords (EMA) allows hand-picked artists, often very talented unknowns, to kickstart their careers in a cutthroat industry. Understandably a very sought after leg-up.

Having to get through an audition ensures a certain quality and diversity of style. These musicians are not beggars, even though at the start they were viewed as a kind of tramp.These days they have a much better reputation and assaults are rare. They even have their own Association of Métro Musicians, independent of the EMA.

One artist has been part of the furniture for twelve years and nobody would dare to pinch his place in the maze of interminable corridors of the Châtelet-les-Halles métro station. It’s the singer songwriter Vanupié who has made his name thanks to his performances in the underground. He has recorded three albums, has performed at the big Bataclan theatre and goes on tour with an average of 100 indoor concerts per year. No way will he abandon the métro, the best rehearsal room any musician could dream of. He continues to try out his new repertoire on his underground regulars.

https://www.youtube.com/watch?v=AcHHE9bvLgY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :