LES VIOLETTES DE TOULOUSE

La petite fleur mauve, de la famille violette de Parme, est l’emblème de Toulouse depuis le moyen Âge. Connue depuis l’antiquité, la plante est originaire du bassin méditerranéen. Bien que parfois résistante au froid jusqu’à -18 C, elle est souvent abritée pendant l’hiver car elle craint le froid humide.

Avec ses fleurs doubles très parfumées, la violette de Toulouse a connu ses heures de gloire pendant la première moitié du XXe siècle. Aujourd’hui la production est en baisse en raison des coûts du main-d’oeuvre: la propagation doit se faire manuellement par bouturage.

Pourtant, le potentiel commercial de la petite fleur, symbole de sincérité, est énorme, surtout dans les secteurs cosmétiques et pharmaceutiques.

Le premier week-end de février, c’est la fête de la Violette, place du Capitole à Toulouse. On peut acheter des violettes en pots ou en bouquets, mais aussi toute une gamme de produits dérivés comme le savon, le parfum, les bougies parfumées, les bâtons d’encens, les sirops, les confitures/gelées à tartiner, les bonbons, les liqueurs et les fleurs cristallisées.

On dit que Napoléon offrait un bouquet de violettes à Joséphine à chaque anniversaire de mariage. Parti en exil, il a promis de revenir quand les violettes refleuriraient, ce que, en fait, il a réussi à faire en mars 1815.

TOULOUSE VIOLETS

The little mauve flower, a member of the Parma violet family, has been the emblem of Toulouse since the middle ages. It’s been around since classical times and originated in the Mediterranean basin. Although sometimes frost resistant down to -18 C, it’s often kept under cover during the winter as it’s easily damaged by damp cold.

With its highly scented double flowers, the Toulouse violet had its heyday during the first half of the twentieth century. Today production is decreasing due to labour costs: propagation has to be done manually by taking cuttings.

However, the commercial potential of the little flower, a symbol of sincerity, is enormous, especially in the cosmetic and pharmaceutical fields.

On the first weekend in February, it’s the Violet Festival in Toulouse’s Capitole Square. You can buy pots or bouquets of violets as well as a whole range of associated products like soap, perfume, scented candles, incense sticks, syrups, jams or jellies for spreading, sweets, liqueurs and crystallised flowers.

It’s said that Napoleon used to give Joséphine a bouquet of violets on every wedding anniversary. When he went into exile, he promised to return when the violets were in flower which he actually managed to do in March 1815.

Publicités

2 Responses to LES VIOLETTES DE TOULOUSE

  1. Gill Portsmouth dit :

    Un point d’intérêt, Violet est un nom de fille très populaire en ce moment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :