LE MOIS DE MAI

Mai: le mois préféré de beaucoup de gens car il annonce l’arrivée du printemps. En France, les employés se régalent du calendrier: quatre jours fériés. Cette année on ne cesse pas de faire le pont* car la Fête du Travail et la Fête de la Victoire tombent un mardi et l’Ascension un jeudi. Ce n’est presque pas la peine d’aller au boulot!

En 1968 c’était le mois des événements. Souvent présenté comme une simple révolte étudiante, il s’agissait en effet de la plus grande grève qui ait jamais eu lieu, pas seulement en France, mais dans le monde. Entre 9 et 10 millions de travailleurs ont fait grève pendant plusieurs semaines.

Dans les rues de Paris et d’autres grandes villes, les pavés volaient et les barricades bloquaient la voie. Au début, la population soutenait les grévistes, mais les syndicats et le parti communiste n’avaient pas de proposition politique alternative susceptible de remplacer le statu quo. La mini-révolution a échoué.

On marque le cinquantenaire de mai 1968 avec des débats, des rétrospectives, des expositions etc. Pour la plupart des soixante-huitards, c’est un pèlerinage dans les lieux du passé. On essaie d’établir un lien entre les grèves actuelles de la SNCF et d’autres, mais la réalité c’est que, pour la plupart des gens, mai 68 est aussi dénué de pertinence que juillet 1789.

Bon premier mai!

*https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/07/17/expression-faire-le-pont/

THE MONTH OF MAY

May: many people’s favourite month as it heralds the arrival of spring. In France, employees rejoice in the calendar: four bank holidays. This year people will be repeatedly ‘making the bridge’ * as May Day and Victory Day fall on a Tuesday and Ascension Day on a Thursday. It’s hardly worth going to work!

In 1968, it was the month of the ‘events’. Often described as a mere student revolt, in fact it was the biggest strike that had ever taken place, not only in France, but in the world. Between 9 and 10 million workers came out on strike over several weeks.

In the streets of Paris and other large towns, the cobblestones flew and the barricades blocked the way. At the beginning, the people supported the strikes, but the unions and the communist party didn’t have an alternative political proposal to replace the status quo. The mini-revolution failed.

The fiftieth anniversary of May 1968 is being marked with debates, retrospectives, exhibitions etc. For most of the participants it’s a journey down memory lane. People are trying to establish a link with the current SNCF and other strikes, but the reality is that, for most people, May 1968 is as irrelevant as July 1789.

Happy May Day!

*https://saliannefrenchfocus.wordpress.com/2015/07/17/expression-faire-le-pont/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :