VOUS VOUS SENTEZ PATRAQUE?

mars 26, 2018

Vous vous sentez patraque ce premier lundi du printemps? Vous n’êtes pas bien dans votre assiette?

Voilà pourquoi. Ce week-end, on est passé à l’heure d’été. Si vous êtes lève-tôt ou couche-tard, n’importe, vous avez probablement raté une heure de sommeil. Votre horloge biologique est détraquée. Rassurez-vous, peu à peu pendant les jours qui viennent, vous allez vous remettre.

Connaissez-vous quelques expressions familières pour exprimer la fatigue? En voilà une petite sélection de mes expressions préférées:

être au bout du rouleau, être flagada, être raplapla, se sentir ramollo, être nase

À parsemer généreusement dans vos conversations informelles.

Le parlement européen propose d’abolir l’alternance entre l’heure d’été et l’heure d’hiver. Olivier Fabre, maire de Mazamet (Tarn) vient de publier une pétition en ligne en faveur des longues soirées d’été. C’est une vieille rengaine. Le Royaume-Uni est en décalage avec la plupart de l’Europe depuis longtemps. Qu’en pensez-vous? Allez-y mollo!

ARE YOU FEELING UNDER THE WEATHER?

Are you feeling under the weather this first Monday of spring? Do you feel off-colour?

Here’s why. This weekend we moved to summer time. Whether you’re an early bird or a night owl, it makes no difference, you probably lost an hour’s sleep. Your body clock is out of kilter. Rest assured, gradually over the coming days, you’ll feel better.

Do you know a few familiar expressions to talk about tiredness? Here’s a small selection of my favourites:

être au bout du rouleau (to be exhausted), être flagada (to be shattered), être raplapla (to be bushed), se sentir ramollo (to feel like a wet rag), être nase (to be knackered)

Sprinkle generously in your informal conversations.

The European parliament is proposing to abolish the change from summertime to wintertime. Olivier Fabre, mayor of Mazamet (Tarn) has just published an online petition in favour of long summer evenings. It’s an old chestnut. The UK has been out of step with most of Europe for a long time. What do you think? Take it easy!

Publicités

SON PIED DROIT

mars 19, 2018

Vous connaissez peut-être déjà certaines oeuvres de l’auteur américain Dave Eggers comme son merveilleux roman dystopique Le Cercle, ou Un Hologramme pour le Roi, adapté pour le cinéma avec comme vedette Tom Hanks.

Mais le dernier livre de Dave Eggers est toute autre chose. C’est un livre d’images, une sorte de BD, qui raconte l’histoire de la Statue de la Liberté qui, comme vous le savez peut-être, a ses origines en France.

C’est le juriste et professeur Édouard de Laboulaye qui a eu l’idée originale de faire construire une statue qui serait offerte par le peuple français au peuple américain à l’occasion du centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. Le projet a été confié au sculpteur Auguste Bartholdi.

Avant d’être expédié à New York, la statue a d’abord été assemblée en 1884 à Paris où elle est restée presqu’une année. Ensuite, démontée et emballée dans 214 caisses, elle a traversé l’Atlantique sur le bateau l’Isère. Le réassemblage a duré 17 mois. À cette époque, la statue était brune car elle était en cuivre. Au fil des années, le cuivre a oxydé et la statue est devenue verte.

Le livre raconte plein de détails captivants, notamment la théorie que, en fait, la statue est en train de marcher. Les illustrations de Shawn Harris sont formidables. Je vous le recommande vivement, à vous, à vos enfants et à vos petits-enfants: un livre fascinant pour toutes les générations.

HER RIGHT FOOT

You may already know some of American author Dave Eggers’ books such as his marvellous dystopian novel The Circle, or A Hologram for the King, adapted for the cinema starring Tom Hanks.

But Dave Eggers’ latest book is something totally different. It’s a picture book, a sort of ‘bande dessinée’ (cartoon book), which tells the story of the Statue of Liberty which, as you you may know, has its origins in France.

It was the lawyer and professor Édouard de Laboulaye who had the original idea of having a statue built which would be given by the French people to the American people to celebrate the centenary of the American declaration of independence. The project was entrusted to the sculptor Auguste Bartholdi.

Before being sent to New York, the statue was first assembled in 1884 in Paris, where it stayed for almost a year. Then it was dismantled and packed into 214 cases and crossed the Atlantic on the ship the Isère. Putting it back together took 17 months. At that that time, the statue was brown as it was made of copper. Over the years, the copper oxidised and the statue became green.

The book recounts lots of captivating details, not least the theory that the statue is actually walking. Shawn Harris’ illustrations are brilliant. I highly recommend it to you, your children and your grandchildren: a fascinating book for all generations.


LE FOOTBALL EN MARCHANT

mars 12, 2018

Ça y est, c’est parti! Le football en marchant fait ses premiers pas en France. Je ne vous fais pas marcher! Un sport devenu populaire au Royaume-Uni, où il y a un millier de clubs, a finalement traversé la Manche.

La commune novatrice de Silfiac du Morbihan en Bretagne se révèle l’épicentre du nouveau sport en France, grâce à un expatrié Jeff Smith qui fait bouger les seniors de son entourage. Il espère que le sport va prendre chez ses voisins français, pas seulement chez les Anglais.

Né en Angleterre en 2011, le sport cible les plus de 50 ans, mais les joueurs plus jeunes sont aussi encouragés à participer, à condition qu’ils ne courent pas! D’autres règles qui le différencient du football traditionnel: le ballon ne doit pas dépasser la hauteur de la tête et les tacles ne sont pas autorisés.

Certains tournois britanniques sont exclusivement réservés aux plus de 60 ans. Plusieurs clubs prestigieux, comme Manchester City et Glasgow Rangers, ont leurs équipes de football en marchant et il existe aussi des clubs féminins.

Le football en marchant est très bon pour la santé: sur le plan musculaire et cardiaque, contre l’arthrose et l’ostéoporose et aussi du point de vue de la sociabilité. C’est vraiment une parade contre les problèmes de la vieillesse.

WALKING FOOTBALL

That’s it, we’re off! Walking football is taking its first steps in France. I’m not kidding! A sport which has become popular in the UK, where there are around a thousand clubs, has finally crossed the Channel.

The trailblazing commune of Silfiac in Morbihan in Britanny is finding itself the epicentre of this new sport in France, thanks to an expat Jeff Smith who’s getting the senior citizens in his neighbourhood moving. He hopes the sport will catch on with his French neighbours, not just the English.

Originating in England in 2011, the sport targets the over fifties, but younger players are also encouraged to join in, provided they don’t run! Other rules which are different from traditional football: the ball musn’t go over head height and tackles are not allowed.

Some British tournaments are solely for the over 60s. Several prestigious clubs, such as Manchester City and Glasgow Rangers, have walking football teams and there are also clubs for women.

Walking football is very good for your health: as far as muscles and heart are concerned, protecting against arthritis and osteoporosis and also from a social point of view. It’s a real counter to the problems of old age.


FERDINAND CHEVAL: LE FACTEUR LE PLUS CÉLÈBRE AU MONDE?

mars 5, 2018

Il était facteur à Hauterives dans le Drôme au XIXe siècle. Chaque jour il faisait une trentaine de kilomètres à pied pour effectuer sa tournée. Un jour, il a trébuché sur une pierre qui l’a surpris par l’originalité de sa forme. Il l’a ramassée et rapportée chez lui. Si la nature veut être sculpteur, a-t-il pensé, moi je serai architecte et maçon. Il continuait à ramasser des pierres, les rapportant d’abord dans sa poche et par la suite dans une brouette.

33 ans plus tard, en 1907, il a achevé son chef d’oeuvre: le temple de la nature, son palais idéal. Un rêve devenu la réalité à force de travail et de volonté.

Cheval s’est inspiré des cartes postales et revues illustrées qu’il distribuait. Beaucoup de croyances y sont représentées: une grotte de la Vierge, un temple hindou, une mosquée, un tombeau égyptien. C’est toute une série de merveilles interminables construites à la main par un seul homme: un ensemble de galeries, d’escaliers et de tours, un bassin, une cascade, un labyrinthe … haut de 12 m et long de 26m, le tout décoré d’une maniére incroyable.

Considéré comme un fou par ses contemporains, les surréalistes ont célébré son art naïf et le palais a fini par être classé Monument historique, grâce à André Malraux.

Le palais est ouvert au public toute l’année. Si vous avez l’occasion de visiter ce monument inclassable et fascinant, il vaut vraiment le détour.

FERDINAND CHEVAL: THE WORLD’S MOST FAMOUS POSTMAN?

He was a postman at Hauterives in the Drôme in the nineteenth century. Every day he walked around 30 kilometres to do his round. One day, he stumbled over a stone whose original shape astonished him. He picked it up and took it home. If nature wants to be a sculptor, he thought, I’ll be an architect and a mason. He carried on picking up stones, taking them back at first in his pocket and subsequently in a wheelbarrow.

33 years later, in 1907, he finished his masterpiece: the temple of nature, his ideal palace. A dream become reality through hard work and willpower.

Cheval got his inspiration from the postcards and illustrated magazines which he delivered. Many different faiths are represented: a grotto of the Virgin, a Hindu temple, a mosque, an Egyptian tomb. It’s a whole series of unending wonders, built by hand by a single man: a collection of galleries, staircases and towers, a pond, a waterfall, a labyrinth … 12m high and 26m long, the whole thing decorated in an incredible way.

His contemporaries thought he was crazy, but the surrealists celebrated his naive art and the palace ended up being classified as an historic monument, thanks to André Malraux.

The palace is open to the public all year round. If you get the chance to visit this unclassifiable and fascinating monument, its’ really worth seeing.