DIRE AU REVOIR AUX CABINES TÉLÉPHONIQUES

Ça y est. Les téléphones portables règnent en maîtres. Le 31 décembre marque la fin d’une époque. À partir de cette date, il n’y aura plus de cabines téléphoniques publiques en France.

Dans les années 1990, il y en avait quelque 300 000. Vers la fin de 2017, il ne restait que 5 450, dont la disparition est maintenant programmée. De nos jours, la plupart des gens, équipés de leurs smartphones, boudent les cabines téléphoniques. Même les sans-abri ont souvent un mobile élémentaire sans abonnement.

Par contre, au Royaume-Uni, la BT planifie de mettre à la casse la moitié des cabines téléphoniques, dont l’usage a diminué de 90% pendant la dernière décennie. Personne ne va déplorer la disparition de beaucoup de ces dépôts malodorants de pigeons morts et de plats à emporter à moitié mangés. Et pourtant, les cabines rouges sont vraiment emblématiques de la vie britannique et leur présence réconfortante va beaucoup manquer à certains.

Mais que deviennent les anciennes cabines françaises? À Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine, on a transformé huit cabines en bibliothèques de rue. Les collectionneurs sortent d’un peu partout: on peut en trouver sur Internet au prix de 300 euros! Les plasticiens, eux aussi, se font remarquer, comme le Lyonnais Benedetto Bufalino qui circule sur la voie publique dans une cabine Publiphone à roulettes, appelée, bien sûr, le téléphone mobile. Une vidéo Youtube à ne pas manquer: https://www.youtube.com/watch?v=47-DkukSZWc

Je souhaite à tous mes lecteurs et lectrices de bonnes fêtes et vous remercie de votre fidélité.

SAY GOODBYE TO PHONE BOXES

That’s it. Mobile phones reign supreme. The 31st December will mark the end of an era. From this date, there will no longer be any public telephone boxes in France.

In the nineties, there were some 300,000. By the end of 2017, there were only 5,450 left and they are now due to disappear. These days, most people, armed with their smartphones, turn their noses up at telephone boxes. Even the homeless often have a basic pay-as-you-go mobile.

On the other hand, in the UK, BT is planning to scrap half of phone boxes, whose use has gone down by 90% in the last ten years. No-one will bemoan the disappearance of a lot of these smelly repositories of dead pigeons and half-eaten takeaways. However, the red boxes are symbolic of British life and some people will really miss their comforting presence.

But what’s happening to the old French boxes? In Rueil-Malmaison in the Hauts-de-Seine eight have been made into street libraries. Collectors are coming out of the woodwork: you can find them on the Internet at a price of 300 euros! Visual artists are also coming to the fore, such as Benedetto Bufalino from Lyon, who goes around on public roads in a Publiphone box on wheels, of course called a mobile phone. An unmissable Youtube video: https://www.youtube.com/watch?v=47-DkukSZWc

Season’s greetings to all my readers and thanks for continuing to follow the blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :