LES TONTONS FLINGUEURS

Avez-vous déjà entendu parler des tontons flingueurs, sans savoir exactement de quoi il s’agit?

C’est le titre d’un film décalé qui a connu un immense succès populaire et qui est devenu un vrai film culte.

Cette comédie franco-germano-italienne, réalisée par Georges Lautner, est sortie en 1963, adaptation du roman d’Albert Simonin Grisbi or not Grisbi. Elle est pleine d’’expressions argotiques, de bribes de dialogue et de noms de personnages (comme la pute Lulu La Nantaise) qui sont rentrés dans la culture populaire.

Parmi les plus connus:

Ne touche pas au grisbi, salope”, “Faut reconnaître, c’est du brutal”, “Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît”.

La petite vie tranquille de Fernand bascule quand il est appelé au lit de mort de Louis, son ami d’enfance dit le Mexicain, de retour à Paris et qui lui confie la gestion de ses affaires et l’éducation de sa fille. Ce qui suit est un pastiche des films de gangster américains.

La version anglaise de ce film de patrimoine français s’appelait Crooks in Clover. Un flingueur est quelqu’un qui utilise des armes à feu, un tueur, un malfaiteur. Tonton c’est bien sûr oncle en langage enfantin. Le verbe flinguer veut dire tuer, détruire ou métaphoriquement démolir la réputation de quelqu’un, d’où son emploi fréquent par les journalistes. Le Nouvel Obs a décrit Alain Juppé, qui était candidat à la nomination de la droite pour les présidentielles, “le tonton flingueur de la droite”.

http://tempsreel.nouvelobs.com/edito/20161011.OBS9674/il-dynamite-il-disperse-il-ventile-juppe-le-tonton-flingueur-de-la-droite.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20161012

THE KILLER UNCLES

Have you ever heard of “les tontons flingueurs”, without knowing exactly what it’s all about?

It’s the title of a quirky film which was a big box office hit and became a real cult film.

This Franco-German-Italian comedy, directed by Georges Lautner, came out in 1963, an adaptation of Albert Simonin’s novel “Grisbi or not Grisbi” (Loot or not Loot). It’s full of slang expressions, snatches of dialogue and characters’ names (such as the prostitute Lulu La Nantaise) which have come into popular culture.

Amongst the most well known:

Don’t touch the loot, bitch”, “You’ve got to admit, it’s brutal” “Bloody idiots try anything, that’s how you recognise them”.

Fernand’s quiet little life is rocked when he’s called to the deathbed of Louis, his childhood friend known as “the Mexican”, who’s returned to Paris and entrusts him with managing his affairs and educating his daughter. What follows is a pastiche of American gangster films.

The English version of this French classic was called “Crooks in Clover”. “Un flingueur” is someone who uses firearms, a killer, a wrongdoer. “Tonton” is of course “uncle” in childish language. The verb “flinguer” means to kill, destroy or, metaphorically, to demolish someone’s reputation, hence its frequent use by journalists. In the Nouvel Observateur magazine, Alain Juppé, who was a candidate for the right’s nomination in the presidential elections, is described as “the tonton flingueur of the right”.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :