LA TECHNOLOGIE MISE EN QUESTION

En ce début de 2017, la société fait face à de nombreux défis (sans ordre particulier): le changement climatique, le problème des réfugiés et migrants, l’agitation politique, la montée de l’extrême droite et une myriade d’autres problèmes. Avec tout ce qui se passe sur la scène internationale, il est facile de sous-estimer l’effet que produit la technologie sur les individus: médiatisation à outrance, dépendance aux smartphones et surutilisation, abus même des réseaux sociaux.

Des articles qui ont retenu mon attention récemment – sur Internet bien sûr, oui, moi aussi je suis accro – illustrent combien ces technologies nous laissent perplexes et incapables de savoir comment procéder. Le lancement de www.babytwit.fr fait froid dans le dos. Bien intentionnée sans doute, cette version junior de twitter, destinée aux jeunes élèves dans le but de les sensibiliser aux réseaux sociaux sans les exposer au vrai de vrai, va-t-elle respecter la vie privée des enfants? Et l’utilisation du véritable Twitter par les leaders mondiaux, n’est-elle pas souvent puérile et une perte de temps?

À partir du 1er janvier, les salariés français (dans des entreprises avec plus de 50 salariés), eux, sont les premiers au monde à bénéficier du droit à la déconnexion. Cette nouvelle loi va obliger les entreprises à élaborer une charte qui définit les heures et les circonstances dans lesquelles ses travailleurs ne sont pas obligés de répondre aux emails. Ceci afin d’éviter l’épuisement de leurs salariés qui souffrent trop souvent de ce que la ministre du Travail Myriam El Khomri appelle l’info-obésité qui touche beaucoup de lieux de travail. Il paraît que la détox digitale est très tendance: les centres de thalasso et hôtels spa encouragent leurs clients à se sevrer du numérique.

D’accord, il y a du bon et du mauvais dans le domaine de la technologie. Mais pour les apprenants de français, les avantages sont innombrables. Pour ceux parmi vous qui se passionnent pour l’histoire-géo, sachez qu’il y a de nouvelles chaines YouTube qui vulgarisent ces matières, les rendent plus abordables et les racontent d’une façon ludique. www.youtube.com/user/ParlonsYstoire en est un bon exemple. Si nous nous assurons de maîtriser la technologie moderne sans qu’elle nous maîtrise, tout ira peut-être bien.

J’attends vos commentaires, en français ou en anglais. Entretemps, bonne année à tous et à toutes.

THE CHALLENGE OF TECHNOLOGY

At the beginning of 2017, society is facing numerous challenges (in no particular order): climate change, refugee and migrant problems, political upheaval, the rise of the far right and myriad other problems. With everything that’s going on on the international stage, it’s easy to underestimate the effect of technology on individuals: saturation media coverage, addiction to smartphones, over-use and even abuse of social networks.

Stories which have caught my eye recently – on the Internet of course, yes I’m an addict too – show just how much these technologies confuse us and leave us unsure how to proceed. The launch of www.babytwit.fr sends shivers down my spine. Doubtless well-intentioned, will this junior version of Twitter, aimed at educating young schoolchildren about social networks without exposing them to the real thing, respect children’s private lives? And isn’t the use of Twitter itself by world leaders often childish and a waste of time?

From the 1st of January, French employees (in companies with over 50 staff) are the first in the world to benefit from the right to disconnect. This new law forces companies to draw up a charter defining the hours and circumstances in which workers don’t have to reply to emails. This is to avoid burnout amongst employees who too often suffer what the employment minister Myriam El Khomri calls “info-obesity” and which is affecting a lot of workplaces. Apparently digital detoxing is very trendy: spas and hotels are encouraging their customers to wean themselves off of their digital devices.

OK, technology is a mixed blessing. But for French learners, there are numerous advantages. For those of you who take an avid interest in history and geography, note that there are new YouTube channels which are popularising these subjects, making them more accessible and explaining them in a fun way. www.youtube.com/user/ParlonsYstoire is a good example. If we make sure that we control modern technology without letting it control us, perhaps all will be well.

I look forward to your comments, in French or in English. Meanwhile, a Happy New Year to you all.

Publicités

2 Responses to LA TECHNOLOGIE MISE EN QUESTION

  1. Andrew Reynolds dit :

    C’est un commentaire tres interessant et a mon avis aussi tres important.Je ne crois pas que nous pouvrions pas controller les mauvais effets de i’augmentation des travailleurs par les remplacants digitales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :