C’EST QUOI, LE BON COIN?

Des patrons lyonnais ont expliqué à Nicolas Sarkozy qu’ils recrutaient sur Le Bon Coin et il a prononcé la célèbre phrase “C’est quoi, le bon coin?” Pourtant l’ex-Président de la République, qui est en train d’essayer de se faire réélire comme candidat de la droite, doit être un des rares Français qui n’ont pas entendu parler de ce site web pour petites annonces entre particuliers.

Avec plus de 26 millions d’annonces (800 000 nouvelles chaque jour – gratuites à placer), cette brocante virtuelle est un des sites français les plus consultés (derrière Google, Facebook, Orange et Microsoft et coude à coude avec Dailymotion et Amazon).

Qu’est-ce qu’on peut vendre sur Le Bon Coin? C’est peut-être plus facile de noter ce qui est proscrit: les armes, la drogue, le tabac, les médicaments, les compléments alimentaires, les offres de massage, les parfums et cosmétiques d’occasion. Autrement, vous pouvez bazarder quoi que ce soit et, avec un peu de chance, trouver un acheteur parmi les 22 millions de visiteurs uniques par mois.

Les internautes trouvent de tout dans cette caverne d’Ali Baba: une parachute, des bagnoles, un château dans les Yvelines à 12 millions d’euros, des fringues, un crachoir dentaire de 1885. Il y a un truc pour faire ça, mais si vous avez le coup, on peut trouver de bonnes affaires ou se faire pas mal de fric.

Le Bon Coin ou Au Bon Coin est aussi un nom populaire pour un café ou restaurant. Vous en trouverez partout en France.

À lire aussi: mon article La Braderie de Lille dans l’archive du 5 septembre 2016.

WHAT IS THE GOOD CORNER?

Bosses in Lyon explained to Nicolas Sarkozy that they were recruiting on “Le Bon Coin” (the good corner) and he famously said “What’s that, the Good Corner?” However, the ex-President of France who is trying to get himself re-elected as the right-wing candidate, must be of the few French people who haven’t heard of this website for small ads between private individuals.

With over 26 million ads (800,000 new ones every day, they’re free to place), this virtual second-hand market is one of the most popular French websites (after Google, Facebook, Orange and Microsoft and neck and neck with Dailymotion and Amazon).

What can you sell on “The Good Corner”? Perhaps it’s easier to note what you can’t sell: firearms, drugs, tobacco, medicines, food supplements, offers of massage, second-hand perfumes and cosmetics. Otherwise, you can chuck out whatever you like and, with a bit of luck, find a buyer amongst the 22 million unique visitors per month.

Internet users find all sorts of things in this Aladdin’s cave: a parachute, old cars, a castle in the Yvelines (posh suburb of Paris) for 12 million euros, clothing, a dentist’s spittoon dating from 1885. There’s a knack to it, but if you’ve got the knack, you can find bargains or make yourself quite a bit of money.

Le Bon Coin” or “Au Bon Coin” is also a popular name for a café or restaurant. You’ll find them all over France.

Further reading: my article “The Lille Street Market” in the archive dated 5 September 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :