UN CANDIDAT PAS COMME LES AUTRES

Si vous en avez marre des élections présidentielles américaines et si vous vous êtes déjà demandé pourquoi les candidats aux élections n’ont jamais les mêmes priorités que vous, c’est le moment de faire la connaissance de Julien Letailleur.

Jamais entendu parler de lui? Pourtant il s’est déclaré candidat a l’élection présidentielle française en 2017. C’est un candidat qui sort de l’ordinaire, un candidat virtuel qui veut réinventer la démocratie.

Voter pour moi, c’est voter pour vous-même” dit-il, car son programme est crowd sourcé. Julien est sorti d’un roman de son créateur Antoine Brachet. Ce candidat fictif ne fera jamais passer son intérêt personnel devant l’intérêt collectif. Il porte la voix de plein de gens qui veulent participer aux débats politiques et ne se reconnaissent dans aucun des candidats réels.

L’idée c’est d’utiliser les réseaux sociaux pour façonner la démocratie participative. Trois principes-clés: l’optimisme (il faut croire que le monde peut changer), l’intelligence de tous (tout le monde est invité à mettre son grain de sel) et la responsabilité de chacun (c’est à nous d’écrire la suite de Julien Letailleur).

Espérons que ce changement d’orientation va faire recette. Pour le moins c’est plus intéressant que les inepties qui traversent l’Atlantique actuellement.

A CANDIDATE UNLIKE ANY OTHER

If you’re fed up with the American presidential elections and if you’ve ever wondered why candidates at elections never share your priorities, it’s time to get acquainted with Julien Letailleur.

Never heard of him? And yet he’s declared himself a candidate for the 2017 French presidential elections. He’s an unusual candidate, a virtual candidate who wants to reinvent democracy.

Voting for me is voting for yourself” he says, as his programme is crowd-sourced. Julien is a character in a novel by his creator Antoine Brachet. This fictitious candidate will never put his personal interest before the collective interest. He speaks for loads of people who want to participate in political debate and don’t identify with any of the actual candidates.

The idea is to use social networks to fashion participative democracy. Three key principles: optimism (believe that the world can change), everyone is intelligent (all are invited to have their say) and individual responsibility (it’s up to us to write Julien Letailleur’s next instalment).

Let’s hope that this change of direction will be a big success. At the very least it’s more interesting than the inanities currently crossing the Atlantic.

Un commentaire pour UN CANDIDAT PAS COMME LES AUTRES

  1. barb dit :

    Merci.
    C’est bon pour comprendre le francais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :