LE BURKINI: VÊTEMENT PRATIQUE OU PROVOCATION?

C’est la controverse estivale : devrait-on avoir le droit de porter un burkini sur une plage en France?

La création de cette tenue est attribuée à une Australienne d’origine libanaise, Aheda Zanetti, qui l’a conçue il y a 12 ans pour permettre à sa nièce de jouer au netball et rester modeste en même temps. À cette époque, trouver des tenues de sport pour filles musulmanes, autant chercher une aiguille dans une botte de foin. La tenue ne symbolisait pas l’Islam, ce n’était pas un vêtement religieux, ça représentait en fait la liberté, le loisir, le plaisir.

Les attentats du 14 juillet à Nice ont dû flanquer la frousse aux Français, car selon un sondage du Figaro, 64% sont pour une interdiction des burkinis sur les plages. Une religieuse en habit qui veut se promener sur la plage risquerait le même ostracisme? Et si on veut éviter un cancer de la peau, se couvrir ne serait pas permis?

La journaliste Fariha Karim vient de porter un burkini en se baignant dans la mer en Angleterre et personne n’a bronché. Peut-être à cause du fait que leur population musulmane soit à peu près la moitié de celle de la France, l’attitude des Britanniques semble se montrer bien plus tolérante que celle des Français.

Assimilation ou multiculturalisme? La bataille est engagée. Le roman “Soumission” de Michel Houellebecq prend encore plus de pertinence.

THE BURKINI: PRACTICAL CLOTHING OR PROVOCATION?

It’s the controversy of the summer: should one be allowed to wear a burkini on a beach in France?

The creation of this garment is attributed to an Australian of Lebanese origine, Aheda Zanetti, who had the idea for it 12 years ago to allow her niece to play netball and remain modest at the same time. At that time, finding sports gear for Muslim girls was like looking for a needle in a haystack. The clothing didn’t symbolise Islam, it wasn’t a religious garment, in fact it represented freedom, leisure, pleasure.

The 14th July attacks in Nice must have put the wind up French people as, according to a poll in the Figaro, 64% are in favour of a ban on burkinis on the beach. Does a nun wearing a habit who wants to take a walk on the beach risk the same ostracism? What if you want to avoid skin cancer, covering up’s not allowed?

The journalist Fariha Karim recently wore a burkini whilst bathing in the sea in England and nobody turned a hair. Despite the fact that their Muslim population is roughly half that of France, the British attitude seems to be much more tolerant than that of the French.

Assimilation or multiculturalism? The battle’s on in France. Michel Houellebecq’s novel “Submission” is taking on a new relevance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :