LE JOUR DU DÉPASSEMENT

On vient de dépasser le jour du dépassement. Selon l’ONG écologiste Global Footprint Network, lundi dernier on aurait dépassé la capacité annuelle de la planète de soutenir l’humanité, qui compte actuellement sept milliards trois cents millions de personnes. Si le monde entier avait la même empreinte écologique que les habitants des États-Unis, il nous faudrait six planètes, la même empreinte que l’Europe, il nous en faudrait trois.

Et plus inquiétant encore, c’est que ce jour du dépassement arrive chaque année de plus en plus tôt. En 2011, la date-clé était le 25 septembre, en 2005 le 20 octobre et en l’an 2000 le 1er novembre. Le suicide de l’humanité semble être en plein vol.

Certains accusent Global Footprint Network d’alarmisme et contestent leurs statistiques et méthodologies. D’autres les couvrent d’éloges d’avoir eu le courage de signaler le problème. Il est indéniable que vivre au-dessus de ses moyens entraîne toujours de mauvaises conséquences et des résultats inattendus. Faire face à ce scénario apocalyptique ne sera pas facile, mais les générations futures vont s’en vouloir à nous si on ne fait rien pour limiter la population de la terre, notre consommation excessive et notre façon de nous nourrir.

Devrait-on pécher par excès de prudence? Nous baser sur le principe de précaution? Ou vaut-il mieux faire fi de toute prudence, croiser les doigts et s’en remettre à la technique de trouver des solutions qui sauveront la planète. À nous de décider …

 

 

OVERSHOOT DAY

We’ve just gone past ‘overshoot day’. According to the environmental NGO ‘Global Footprint Network’, last Monday we are said to have exceeded the planet’s annual capacity to sustain humanity, which now numbers seven billion three hundred million people. If the whole world had the same ecological footprint at the inhabitants of the United States, we’d need six planets, the same footprint as Europe, we’d need three.

Most worryingly of all is that this ‘overshoot day’ is coming earlier and earlier every year. In 2011, the key date was 25 September, in 2005 20 October and in the year 2000 1st November. Humanity’s suicide seems to be in full flight.

Some people are accusing Global Footprint Network of alarmism and dispute their statistics and methodologies. Others heap praise on them for having the courage to point out the problem. There’s no denying that living beyond your means always entails bad consequences and unexpected outcomes. Facing up to this apocalyptic scenario won’t be easy, but future generations will hold it against us if we do nothing to limit the earth’s population, our excessive consumption and our way of eating.

Should we err on the side of caution? Adopt the precautionary principle? Or would it be better to throw caution to the winds, cross our fingers and rely on technology to find the solutions to save the planet? It’s up to us to decide …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :