LA PROMENADE DES ANGLAIS

Comment un modeste sentier pierreux large de 2 mètres a pris l’allure d’une autoroute urbaine ou d’une attraction touristique incontournable selon votre point de vue, et, le 14 juillet 2016, est devenu le lieu d’une attaque atroce contre des gens ordinaires.

On dit que c’est les hivernants anglais dans le Midi au début du XIXe siècle qui ont conçu l’idée de construire une promenade le long de la Baie des Anges à Nice. Un certain révérend Lewis Way a financé le projet, le gros du travail étant entrepris par des mendiants qui s’étaient échappés d’un hiver particulièrement rude dans le nord du pays en 1820.

La ville de Nice a ensuite développé la promenade avec d’importants travaux d’élargissement et des prolongements successifs. Mais au XXe siècle la circulation automobile s’est emparée de l’espace: certaines sections comprennent deux fois quatre voies. Pourtant l’aménagement des trottoirs a permis aux adeptes du jogging, aux amateurs de roller et aux cyclistes de bénéficier de cette merveilleuse promenade, une des rues les plus célèbres de la France et même du monde entier.

Le soir du 14 juillet, la fête nationale de la France*, et un jour férié symbolisant la liberté, marqué comme chaque année par un feu d’artifice spectaculaire, la promenade des Anglais a vu sa renommée internationale changer en notoriété. Un attentat utilisant un camion comme bélier a fait 84 morts et plus de 200 blessés dans un bain de sang inimaginable. La Promenade ne sera plus pareille.

* Voir mon article intitulé Le Quatorze Juillet dans l’archive en date du 15 juillet 2014

THE PROMENADE DES ANGLAIS

How a modest 2 metre-wide stony path turned into an urban motorway or a major tourist attraction depending on your point of view, and, on 14th July 2016, became the site of an horrific attack on ordinary people.

Apparently it was English people spending the winter in the south of France at the start of the 19th century who had the idea of building a walkway alongside the Bay of Angels in Nice. A certain Reverend Lewis Way paid for the project, the donkey work being done by beggars who’d escaped a particularly harsh winter in the north of the country in 1820.

After that, the town of Nice developped the promenade by doing big widening works and successively extending it. But in the 20th century, road traffic took over the space: some sections are four lanes in both directions. However, work on the pavements has allowed keen joggers, amateur roller skaters and cyclists to benefit from this marvellous promenade, one of the most famous roads in France and even in the whole world.

On the evening of the 14th July, a national holiday in France*, a bank holiday symbolising freedom, marked as it is every year by a spectacular fireworks display, the Promenade des Anglais saw its international celebrity turn to notoriety. An attack using a lorry as a battering ram caused 84 deaths and over 200 injured in an unimaginable blood bath. The Promenade will never be the same again.

* See my article The Fourteenth of July in the archive dated 15 July 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :