LA RÉSERVE CITOYENNE

Au lendemain des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, le gouvernement français a eu l’idée de convoquer des bénévoles pour intervenir dans les écoles. Ils parleraient surtout de citoyenneté et des valeurs de la République, mais aussi de thèmes variés comme monde professionel, actualité et médias, histoire et mémoire, arts et culture, droit, santé, international et environnement. Le projet a été lancé en mai 2015.

Les cyniques protestaient que cette sorte de dispositif était déjà en place dans de nombreuses écoles comme par exemple des représentants de la police qui viennent sensibiliser les jeunes aux problèmes de la drogue etc. et que, en fait, on essayait de gérer la pénurie d’enseignants en faisant recours à des bénévoles.

Quels que soient les motifs du ministère de l’Éducation, la réserve citoyenne est une bonne idée qui semble avoir tourné ma, au moins dans certains cas L’écrivain Karine Miermont, une des 5000 bénévoles inscrits au projet, écrit dans un article de Libération, que l’initiative est une mascarade. Avec la dizaine d’autres réservistes qu’elle connaît à Paris, elle n’a jamais été appelé à se présenter dans une école. Elle accuse la réserve citoyenne de n’être que de l’affichage.

Si la réserve citoyenne sera couronnée de succès, l’avenir le dira. Qu’en pensez-vous?

THE CITIZEN RESERVE

Immediately after the January 2015 attacks on Charlie Hebdo and the Kosher Supermarket, the French government came up with the idea of inviting volunteers to give talks in schools. They would talk particularly about citizenship and the values of the Republic, but also on various topics such as the professional world, current affairs and media, history and memory, arts and culture, law, health, international and environment. The project was launched in May 2015.

Cynics protested that this sort of provision was already in place in numerous schools, like for example police representatives who come to raise awareness amongst young people of the danger of drugs etc., and that, actually, it was an attempt to deal with the shortage of teachers by resorting to volunteers.

Whatever the motives of the Ministry of Education, the citizen reserve is a good idea which, at least in certain cases, seems to have gone wrong. The writer Karine Miermont, one of the 5000 volunteers enrolled in the project, writes in an article in ‘Libération’ that the initiative is a farce. Along with the ten or so other reservists who she knows in Paris, she’s never been called on to show up at a school. She accuses the citizen reserve of being just for show.

Whether the citizen reserve will be a big success, only time will tell. What do you think?

Un commentaire pour LA RÉSERVE CITOYENNE

  1. Ute dit :

    We need qualified teachers not co-workers and do-gooders without any idea of pedagogy or adequate training or qualifications

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :