LES RADIOS N’EN PEUVENT PLUS

Si vous écoutez une station de radio privée française, comme par exemple RTL ou Europe 1, vous êtes actuellement certain d’entendre au moins 40% de chansons francophones. C’est la loi!

Un nouvel amendement proposé par le gouvernement vise à éviter la répétition à satiété d’une dizaine de tubes francophones qui constituent quasiment toute l’offre des stations indépendantes, conséquence de l’application des quotas.

Mardi dernier, au mépris du gouvernement, les radios indépendantes n’ont diffusé ‘que les morceaux français que les auditeurs souhaitent entendre, pas ceux imposés par les quotas’. Bien sûr, les services de streaming musical comme Spotify ne sont pas soumis à ces restrictions.

À l’origine de cette situation lamentable est la loi Toubon, qui date de 1994, et qui a voulu protéger le patrimoine culturel et linguistique français. Le nombre d‘enregistrements en français a chuté de 66% depuis 2003. Certains estiment même que 80% de la musique française est maintenant produite en anglais car les artistes optent pour la publicité internationale que ça leur accorde.

J’aime beaucoup écouter les tubes francophones à la radio, mais s’il n’y a que dix chansons par mois, c’est de la monotonie. Et les chansons d’autrefois? Si ça c’est votre truc, ne vous inquiétez pas, vous n’avez qu’à vous caler sur la station Nostalgie.

radio 1

RADIO STATIONS CAN’T TAKE IT ANY MORE

If you listen to a commercial French radio station, like for example RTL or Europe 1, you’re currently sure to hear at least 40% of songs in French. That’s the law!

A new amendment proposed by the government aims to avoid playing ad nauseam the same ten or so hits which is practically all that independent stations are playing, a result of the application of quotas.

Last Tuesday, in defiance of the government, independent radio stations only played ‘the French recordings which listeners want to hear, not those imposed by quotas’. Of course, music streaming services like Spotify are not subject to these restrictions.

The source of this terrible situation is the ‘loi Toubon’ (Toubon law) which dates from 1994, and wanted to protect French cultural and linguistic heritage. The number of recordings in French has crashed by 66% since 2003. Some people even estimate that 80% of French music is now produced in English as artists opt for the international exposure this gives them.

I really enjoy listening to French hits on the radio, but if there are only ten tracks per month, it’s monotonous. And the oldies? If that’s your thing, don’t worry, all you have to do is tune in to the ‘Nostalgie’ station.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :