LES CONSÉQUENCES INATTENDUES DE LA GUERRE

Les boîtes de munitions apportées en France par les militaires américaines au cours de la seconde guerre mondiale hébergeaient des colonies du champignon ceratocystis plantani, le chancre coloré. Aujourd’hui on est obligé d’abattre des milliers de platanes le long du Canal du Midi colonisés par le champignon.

Ce canal long de 250 km, un des plus célèbres au monde, relie l’Atlantique à la Méditerranée. Construit sur ordre de Louis XIV, les travaux ont commencé en 1667. Pendant les années 1830, quelque 42000 platanes ont été plantés pour renforcer les bords, réduire l’évaporation et donner de l’ombre à ses usagers.

Depuis 2006, les Voies Navigables de France (VNF) ont dû abattre plus de 13 850 d’arbres en dernier recours pour essayer de limiter la propagation du champignon. Entre août et novembre 2015, encore 2 200 de ces majestueux gardiens du canal seront abattus dans trente endroits différents.

On va replanter diverses espèces, comme le pin, le peuplier et le chêne. Un appel des VNF au public a provoqué une bonne réponse avec des dons de plus de 500 000 € pour soutenir ce travail.

Voir mon article au sujet du Canal de la Garonne dans l’archive du 14 mai 2013.

canal du midi

THE UNEXPECTED CONSEQUENCES OF WAR

The ammunition boxes brought to France by American troops during the second world war harboured colonies of the ceratocystis plantani fungus. Today we’re having to cut down thousands of plane trees along the Canal du Midi which have been infected by the fungus.

This 250 km long canal, one of the most famous in the world, links the Atlantic to the Mediterranean. Built at the behest of Louis XIV, work began in 1667. During the 1830s, some 42,000 plane trees were planted to strengthen the banks, reduce evaporation and provide shade for its users.

Since 2006, Voies Navigables de France (VNF) have had to cut down more than 13,850 trees as a last-ditch attempt to prevent the spread of the fungus. Between August and November 2015, a further 2,200 of these majestic guardians of the canal will be cut down in thirty different places.

Various species will be replanted, such as pine, poplar and oak. An appeal by the VNF to the public got a good response with over 500,000 euros raised to support this work.

See my article about the Canal de la Garonne in the archive dated 14 May 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :