LE TENNIS CONTRE LA BOTANIQUE

Les magnifiques serres d’Auteuil et les jardins qui l’entourent se trouvent à l’orée sud du Bois de Boulogne. Créés en 1761 par Louis XV, ensuite abandonnés et finalement rachetés par la ville de Paris, ces jardins sont devenus un lieu de production horticole pour faire fleurir Paris.

Amputé du tiers de sa surface en 1968 pour faciliter la création de nouvelles routes, le centre horticole a été déplacé à Rungis où il produit aujourd’hui plus de deux millions de plantes sur près de 50 hectares.

Le dessin en arrondi des serres en fer et verre favorise à la fois l’ensoleillement et la bonne évacuation des eaux de condensation. Leur couleur bleu-vert contribue à leur harmonisation dans ce milieu végétal.

L’ironie veut que cette idylle soit menacée par, vous n’allez pas le croire, le tennis. Avec le début de Wimbledon, on n’a que le tennis en tête, mais dédiez une pensée aux amateurs Parisiens de tennis, car le stade Roland Garros, qui accueille un des autres grands chelems du circuit ATP, se trouve juste à côté des serres d’Auteuil.

La Mairie de Paris soutient un projet de construction d’une extension de Roland Garros qui nécessitera l’annexion et la bétonisation d’une partie du jardin, l’arrachage d’une trentaine d’arbres et la destruction de plusieurs serres. Les tennismen et leurs fans d’un côté et les amateurs de la botanique et du patrimoine de l’autre. Et il paraît que le tennis va gagner.

Les jardins sont accessibles au public toute l’année et l’entrée (par l’avenue Gordon Bennett) est gratuite.

serres d'auteuil 2

TENNIS VERSUS BOTANY

The magnificent Auteuil glasshouses and the gardens which surround them are situated on the southern edge of the Bois de Boulogne. Created in 1761 by Louis XV, then abandoned and finally bought by the city of Paris, these gardens became a horticultural production centre to provide flowers for Paris.

They lost a third of their surface area in 1968 to allow new roads to be built and the horticultural centre was moved to Rungis where today it produces more than two million plants from an area of nearly 50 hectares. 

The round design of the iron and glass greenhouses maximises sunlight and easy evacuation of condensation. They blend in with this leafy area thanks to their blue-green colour.

It’s ironic that this idyll is being threatened by, you won’t believe it, tennis. With the beginning of Wimbledon, we’ve all got tennis on our minds, but spare a thought for Parisian tennis fans, as the Roland Garros stadium, which hosts one of the other grand slams on the ATP circuit, is just next-door to the Auteuil glasshouses.

The Paris authorities are supporting a building project for an extension of Roland Garros which will involve the annexation and concreting over of part of the garden, the removal of around thirty trees and the destruction of several glasshouses. Tennis players and their fans on one side and lovers of botany and heritage on the other. And it seems like tennis is going to win.

The gardens are open to the public all year round and entry (via the Avenue Gordon Bennett) is free.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :