DEUX JOURS, UNE NUIT

On me demande souvent si je connais des films français qui sont assez faciles à comprendre. J’en ai vu un récemment. Il s’agit de Deux Jours, Une Nuit, réalisé par les frères Dardenne et avec pour vedette Marion Cotillard.

L’intrigue est simple. Sandra rentre à son travail dans une entreprise de fabrication de panneaux solaires après une crise de dépression. Elle trouve que le patron a offert un choix à ses collègues : une prime de 1000 euros chacun et Sandra sera licenciée ou Sandra garde son emploi. Sandra passe le week-end à visiter ses collègues pour les convaincre de voter pour elle. L’absence d’un syndicat pour la représenter est flagrant.

C’est un film qui fait réfléchir. Sandra est mortifiée de devoir mendier de son avenir et l’actrice trouve le ton juste. Son interprétation est un tour de force qui a bien mérité sa nomination pour meilleure actrice aux Oscars.

Le dialogue n’est pas sans arrêt et Marion Cotillard articule bien. L’histoire se déroule en Belgique et j’ai repéré un seul belgicisme : septante-cinq au lieu de soixante-quinze. Peut-être il y en avait d’autres ?

Si vous avez vu le film, partagez vos impressions en faisant un commentaire en bas de l’article.

Pour voir la bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19544790&cfilm=219102.html

Mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

2 Jours

TWO DAYS, ONE NIGHT

I’m often asked if I know any French films which are quite easy to understand. I saw one recently. It was ‘Two Days, One Night’, directed by the Dardenne brothers and starring Marion Cotillard.

The plot is simple. Sandra goes back to work in a solar panel factory after a bout of depression. She finds that the boss has offered her workmates a choice: a 1000 euro bonus for each of them and Sandra will be let go or Sandra keeps her job. Sandra psends the weekend visiting her co-workers to persuade them to vote for her. A trade union is conspicuous by its absence.

It’s a thought-provoking film. Sandra is mortified to have to beg for her future and the actress strikes just the right note. Her performance is a tour de force which was worthy of its Oscar nomination for best actress.

The dialogue is not non-stop and Marion Cotillard enunciates clearly. The story takes place in Belgium and I did notice one Belgicism: ‘septante-cinq’ instead of ‘soixante-quinze’, Maybe there were more?

If you’ve seen the film, do share your views by making a comment at the bottom of the article.

To see the trailer: http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19544790&cfilm=219102.html

My website : www.saliannefrenchfocus.com

2 commentaires pour DEUX JOURS, UNE NUIT

  1. Norma Ross dit :

    Dans nos cours de français nous avons eu l’occasion de regarder un film qui est très drôle. « Les emotifs anonymes » est superbe etlLes sous-titres sont très utiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :