UN CRAN DE TROP?

Pour améliorer la sécurité routière, le gouvernement français propose plusieurs mesures, dont l’une risque de transformer définitivement la campagne française.

Si vous avez déjà traversé la France en voiture ou en car, vous avez sans doute remarqué les lignes de platanes et de peupliers le long des routes. La présence de ces arbres d’alignement remonte à loin, parfois même au XIXe siècle.

Sans fournir de statistiques, le ministère de l’Intérieur, soutenu par beaucoup d’élus locaux, semble convaincu que l’abattage des arbres réduirait le taux de mortalité sur les routes. La vitesse de conduite n’a aucune responsabilité et la beauté et l’écologie ne comptent pour rien.

Mais Chantal Pradines, experte auprès du Conseil de l’Europe sur les questions de paysage, n’est pas d’accord. Elle constate un effet positif des arbres pour la sécurité routière à cause de leur capacité de signaler des virages etc. et à rendre la vitesse plus perceptible. La véritable raison pour ce sacrilège est peut-être que ça permettrait l’installation de fibres optiques le long des routes.

Que pensez-vous ? Aimez-vous ces routes bordées d’arbres ? Voudriez-vous voir disparaître ces arbres, parfois centenaires ?

Driving-on-a-tree-lined-r-001

A BRIDGE TOO FAR?

In order to improve road safety, the French government is proposing several measures, including one which threatens to transform the French countryside for ever.

If you’ve already travelled through France by car or coach, you will doubtless have noticed the lines of plane and poplar trees alongside the roads. The presence of these rows of trees goes back a long way, sometimes even to the nineteenth century.

Without providing any statistics, the Home Office, with the support of many local representatives, seems to be convinced that cutting down the trees would reduce the number of road deaths. Speed of driving is in no way responsible and beauty and ecology don’t count for anything.

But Chantal Pradines, a landscape specialist with the Council of Europe, doesn’t agree. She notices the positive effect of trees on road safety because of their ability to indicate bends etc. and to make speed more perceptible. Perhaps the real reason for this sacrilege is that it will facilitate the installation of fibre optics along the roads.

What do you think?Do you like these tree-lined roads? Would you want to see these trees, some of them a hundred years old, disappear?

3 commentaires pour UN CRAN DE TROP?

  1. salianne dit :

    Patricia observe que la ligne d’arbres le long de la route signale toujours qu’elle est arrivée en France et que ces arbres lui manqueraient si on les abattait.

  2. Norma Ross dit :

    J’aime beaucoup les routes bordées d’arbres et je ne veux pas voir disparaitre ces arbres a la camapagne francaise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :