UNE MINE DE TRÉSOR AUTOMOBILE MISE AUX ENCHÈRES

Ce n’est pas tous les 36 du mois qu’une vente aux enchères suscite tant de vif intérêt. Ce vendredi, les passionnées de voitures anciennes qui ont du fric à claquer seront aux anges.

Après avoir été exposées au salon Rétromobile, une soixantaine de belles au bois dormant, retrouvées après cinquante ans de sommeil dans les granges d’une propriété de Niort en Poitou-Charentes, seront mises aux enchères.

Selon la salle des ventes Artcurial, c’est l’équivalent dans le monde de l’automobile de la découverte de la tombe de Tutankhamun. Cette collection de Roger Baillon, ancien industriel passionné d’automobile, constitue un panorama de l’auto depuis ses débuts aux années 70. Cette mine de trésor a refait surface suite à la mort de Jacques Baillon, fils du collectionneur.

La valeur de l’ensemble de la collection est estimée à 16 millions d’euros. Des noms légendaires comme Bugatti, Delahaye, Maserati et Ferrari se joignent à la fête, certains modèles construits en un seul exemplaire comme le Cabriolet de l’ex-roi Farouk d’Égypte. On a aussi retrouvé une Ferrari 250 California ayant appartenu à Alain Delon cachée sous des tas de vieux journaux.

 

ferrari d'alain delon

 

A TREASURE TROVE OF CARS GOES UNDER THE HAMMER

It’s only once in a blue moon that an auction evokes so much lively interest. This Friday vintage car fans with money to burn will be in seventh heaven.

Having been on show at the ‘Rétromobile’ salon, around sixty sleeping beauties discovered after fifty years dormant in the barns of a property in Niort in the Poitou-Charentes, will go under the hammer.

According to the Artcurial auction house, it’s the equivalent in the car world of the discovery of Tutankhamun’s tomb. The collection of Roger Baillon, a former industrialist who was mad on cars, constitutes an overview of the car from its early days to the nineteen seventies. This treasure trove resurfaced following the death of Jacques Baillon, the son of the collector.

The total value of the collection is estimated at 16 million euros. Legendary names like Bugatti, Delahaye, Maserati and Ferrari are joining the party, some models are one-offs, such as the Cabriolet of ex-king Farouk of Egypt. A Ferrari 250 California which belonged to Alain Delon was also found underneath piles of old newspapers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :